La Dynastie Donald Duck - Tome 3
1952 – 1953 : Bobos ou Bonbons ?

La Dynastie Donald Duck - Tome 3 (1952 – 1953)
La couverture
Éditeur :
Glénat
Date de publication France :
Le 29 juin 2011
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Carl Barks
Nombre de pages :
384

Le sommaire

Le monde de Donald :
• La magie d'Halloween
• La fièvre de l'or... et de l'amour
• Le mythe de l'Indien d'or

Les histoires :
• Bobos ou Bonbons ? (1952)
• Farce d'Halloween (1952)
• Épreuve d'Endurance (1952)
• Lutin Boiteux (1952)
• Course à la Pomme d'Or (1952)
• Le Pigeon Voyageur (1952)
• Un Sou pas Fétiche (1952)
• La Boîte à Géo (1952)
• Les Pierres de la Discorde (1952)
• Le Pistolet Hypnotique (1952)
• Un As de la Batterie (1952)
• Dépenser, c'Est Gagner ! (1952)
• Les Timbrés du Timbre (1952)
• Comme "Onze" Trompe ! (1952)
• Sécurité Avant Tout
• Donald, au Coin ! (1952)
• Retour au Klondike (1953)
• Du Poisson en Or ! (1953)
• Patience !!! (1953)
• L'Arc-en-Ciel aux Trésors (1953)
• Picsou Monte à l'Echelle (1953)
• Partie de Dupe (1953)
• Le Réveillon des Magnats (1953)
• À Pile ou Face (1953)
• Le Facteur dans la Tourmente ! (1953)
• Le Roi de la Parade (1953)
• Qui Veut Gagner des Millions ? (1953)
• Donald Perd ses Vers ! (1953)
• C'Est pour un Dépôt (1953)
• Un Petit Casse-Croûte (1953)
• Arnach McChicane (1953)
• Prévention Sûreté ! (1953)
• Nouveau Look (1953)

Portfolio :
• Carl Barks : Les sortilèges d'Halloween
• Carl Barks : Essais et inédits
• Carl Barks : Pas seulement Disney

Les personnages :
• Géo Trouvetou
• Les Rapetou

La critique

rédigée par
★★★★

Le troisième volume de l'intégrale Carl Barks affiche un menu des plus alléchant avec un florilège de pépites qui méritent le détour. Ainsi, le lecteur découvre, entre autres choses, la version Bande Dessinée du court-métrage Donald et la Sorcière ; l'histoire mythique du (seul !) grand amour de Picsou pour Goldie O'Glitt (un personnage que le dessinateur ne réutilisera pourtant jamais plus !) ; la toute première aventure de Géo Trouvetou, l'inventeur génial de Donaldville, dans une apparence qui n'est toutefois pas encore définitive ; ou encore la première allusion au Sou Fétiche, un élément qui deviendra, bien vite, symptomatique du canard le plus riche du monde. Tout un programme !