W.i.t.c.h. - Saison 1 : Les Douze Portails
La couverture
Éditeur :
Glénat
Date de publication France :
Le 09 novembre 2011 (Tome 1)
Le 09 novembre 2011 (Tome 2)
Le 11 janvier 2012 (Tome 3)
Le 01 février 2012 (Tome 4)
Le 07 mars 2012 (Tome 5)
Le 04 avril 2012 (Tome 6)
Le 16 mai 2012 (Tome 7)
Le 20 juin 2012 (Tome 8)
Le 04 juillet 2012 (Tome 9)
Le 22 août 2012 (Tome 10)
Le 19 septembre 2012 (Tome 11)
Le 03 octobre 2012 (Tome 12)
Genre :
Jeunesse
Auteur(s) :
Elisabetta Gnone (Scénario)
Francesco Artibani (Scénario)
Bruno Enna (Scénario)
Paola Mulazzi (Scénario)
Giovanna Bo (Scénario)
Giulia Conti (Scénario)
Ettore Gula (Dessin)
Federico Bertolucci (Dessin)
Alessia Martusciello (Dessin)
Stefano Turconi (Dessin)
Paolo Campinoti (Dessin)
Donald Soffritti (Dessin)
Graziano Barbaro (Dessin)
Daniela Vetro (Dessin)
Gianluca Panniello(Dessin)
Manuela Razzi (Dessin)
Alessandro Barbucci (Dessin)
Nombre de pages :
720

Le synopsis

Tome 1 : Halloween
Will emménage à Heatherfield...

Tome 2 : Les Douze Portails
Elyon et sa famille disparaissent mystérieusement...

Tome 3 : L'Autre Dimension
Les W.i.t.c.h. s'entrainent pour maitriser leurs pouvoirs...

Tome 4 : Le Pouvoir du Feu
Taranee est prisonnière à Méridian...

Tome 5 : La Dernière Larme
Irma a un rendez-vous avec Martin...

Tome 6 : Illusions et Mensonges
Phobos décide d'utiliser des fugitifs contre les W.i.t.c.h....

Tome 7 : Un Jour, on se Rencontrera...
Cornélia retrouve son vieux journal intime...

Tome 8 : Les Roses Noires de Méridian
Karmilla passe en concert à Heatherfield...

Tome 9 : Les Quatre Dragons
Hay Lin est chargée de s'occuper du spectacle de Noël...

Tome 10 : Un Pont entre Deux Mondes
Interpol reprend l'enquête de la disparition de la famille d'Elyon...

Tome 11 : La Couronne de Lumière
Elyon se prépare pour son couronnement...

Tome 12 : A Toi Pour Toujours
Les rebelles ont un plan pour battre Phobos...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 16 avril 2014

W.i.t.c.h. est une série de bandes dessinées d'origine franco-italienne, parue pour la première fois en avril 2001 dans le magazine italien Topolino, puis en France en octobre 2001 au sein du journal Minnie Mag et finalement en librairie à partir de 2011 chez Glénat. Face au succès de la série, elle se voit adaptée sur différents supports : en livre (chez la Bibliothèque Rose) et en série télévisée (réalisée par SIP Animation et produite par Jetix, l'ancêtre de Disney XD). Sa première saison sera par ailleurs ré-éditée à de nombreuses dans des hors-séries, ainsi que dans le magazine W.i.t.c.h. mag.

L'histoire commence donc avec l'emménagement de Will et sa mère à Heatherfield. Dans sa nouvelle école, elle se lie d'amitié avec une bande de filles : Irma, Taranee, Cornélia, Hay Lin et Elyon. Chacune d’elle est alors caractérisée précisément. Will rencontre ainsi en premier la très timide Taranee, nouvelle dans l’établissement elle-aussi. Puis, lors d'une mésaventure avec une bande de délinquants de l'école, elles sont toutes deux secourues par la grande et très sûre d'elle, Cornélia, qui va s'empresser de les inviter à un bal et leur présenter sa meilleur amie, la discrète Elyon, mais aussi la très comique et gaffeuse Irma, et l'artistique et espiègle, Hay Lin. Toutes ces jeunes filles entretiennent des relations différentes avec leurs familles. Will, tout d’abord, est à la base très complice avec sa mère mais entre vite en conflit permanent avec elle quand cette dernière commence à fréquenter un professeur de son école. Irma, quant à elle, a un père policier et s'entend plutôt bien avec sa famille sauf à s'amuser à embêter constamment son petit frère. Cornélia et sa mère, qui ont chacune un caractère fort, passent leur temps à se chamailler tandis que la mère de Taranee, juge de profession, se méfie beaucoup des relations de sa fille, qui est, elle, par ailleurs très proche de son frère. En ce qui les concerne, les parents d'Hay Lin tiennent un restaurant chinois dans lequel elle fait régulièrement office de serveuse, tout en entretenant parallèlement une relation fusionnelle avec sa grand-mère. Enfin, Elyon apprend qu’elle a été adoptée et qu'elle a un frère…
La destinée des jeunes filles va changer du tout au tout quand la grand-mère d’Hay Lin apprend à cinq d'entres elles qu'elles ont hérité du pouvoir de contrôler les éléments. Elle leur dévoile également l'existence d'une forteresse appelée Kandrakar et située au centre de l'infini. Les cinq jeunes filles deviennent ainsi les gardiennes de l'équilibre entre les univers.  Pour le nom du groupe, c’est Hay Lin qui a l'idée de prendre les initiales de chacune d'entre elles pour former le mot "Witch", traduisible en français par « Sorcière », dans le sens de magicienne. La disparition d'Elyon précipite bientôt les évènements en chargeant les W.i.t.c.h. de leur toute première mission : la protection de la muraille qui sépare la Terre de la Zone Obscure du Non-Lieu...

Si les W.i.t.c.h. apprennent réellement l'existence de leurs pouvoirs via les révélations de la grand-mère de Hay Lin, il n’en reste pas moins qu’elles avaient, avant cela, d'étranges capacités. Au fur et à mesure de la saison, elles apprennent d’ailleurs à mieux les contrôler et en découvrent de nouvelles, à l’exemple de la télépathie pour Taranee. Les différents éléments hérités par les gardiennes correspondent en fait à leurs caractères. Cornélia est ainsi associée à la terre pour sa stabilité, Taranee au feu pour sa puissance, Hay Lin à l'air pour sa liberté et Irma à l'eau pour son côté frivole. Le pouvoir de Will reste, lui, assez mystérieux car elle ne contrôle pas un élément, mais un petit médaillon appelé "Cœur de Kandrakar". Il se révèlera être un atout de taille dans leur lutte… Quant à Elyon, au début de la saison, elle est dépourvue de toute magie : ses pouvoirs lui seront en fait révélés par Cédric, un étrange bibliothécaire, et lui permettront alors de comprendre la nature de sa destinée.

La première saison de W.i.t.c.h. met en avant deux valeurs principales : la confiance et l'amitié. Les jeunes filles du groupe sont en effet confrontées à diverses situations mettant à l'épreuve la confiance qu'elles ont les unes pour les autres. Will et Taranee étant nouvelles, l'amitié qui les lie aux autres est logiquement moindre : le groupe devant alors apprendre à s’estimer vraiment pour avancer et vaincre ses ennemis. Dans ce cadre, Cornélia est par exemple rongée par un dilemme avec Elyon, hésitant de la considérer comme une ennemie ou voir toujours en elle sa meilleure amie. Elyon, quant à elle, doit comprendre par elle-même la supercherie à laquelle elle est mêlée, et choisir alors le meilleur chemin à emprunter...

Chaque tome de la série est, de manière générale, structuré de la même façon : il dévoile un peu plus du quotidien des filles quand survient un évènement qui ouvre une faille dans la muraille et oblige les W.i.t.c.h. à se rendre dans la Zone Obscure du Non-Lieu où s'en suit un combat ; l’aventure se terminant toujours par un petit épilogue. Côtés vilains, les grands méchants de cette première saison sont tous masculins : il s’agit en effet de Phobos, le frère d'Elyon et de Cédric, son sbire. Tyrannique et manipulateur, le premier règne sur la Zone Obscure du Non-Lieu et y puise la moindre source d'énergie afin d'augmenter son pouvoir. Il confie au second la grande mission de retrouver Elyon et de la ramener auprès de lui dans le but de la manipuler et prendre possession de ses pouvoirs.

Le mélange du fantastique à la vie réelle, des liens d'amour et d'amitié, du comique et du tragique font de la première saison de W.i.t.c.h. un franc succès chez les adolescentes auprès desquelles le processus d’identification fonctionne à plein. Une belle réussite que ce lancement.