L'Âge d'Or de Mickey Mouse - Tome 07
1946 - 1948 : Iga Biva, L'Homme du Futur

L'Âge d'Or de Mickey Mouse - Tome 07 (1946 - 1948)
La couverture
Éditeur :
Glénat
Date de publication France :
Le 29 mai 2013
Genre :
Daily Strips
Auteur(s) :
Floyd Gottfredson
Nombre de pages :
128

Le sommaire

Le monde de Mickey :
• Iga Biva et la nouvelle "épopée Mickey"

Les histoires :
• Mickey et Tante Marissa (1946)
• Votez Mickey ! (1946)
• Le Petit Génie (1946)
• Hors-bord, Point de Salut (1946)
• Dingues de Dingo ! (1946)
• Tentatives d'Expulsion (1946)
• Dingo dans la Lune (1946)
• Drôle de Cirque (1946)
• Hoquet par K.O. (1946)
• Une Dinde pour Dîner (1946)
• Détective Pour Chien (1946)
• Le Petit Chien qui Causait (1946)
• Vacances à la Neige (1946)
• La Fugue de Jojo (1946)
• Peur sur la Ville (1946 - 1947)
• Nouvelle Réforme Scolaire (1947)
• Pauvre Dingo Millionnaire (1947)
• La Musique Adoucit les Moeurs (1947)
• Pluto Amnésique (1947)
• Trop Poli Pour Être Honnête (1947)
• Production Maison (1947)
• L'Art du Cliché (1947)
• Coach Mickey (1947)
• Dingus Vegetalis (1947)
• Mickey et son Mini-Bolide (1947)
• 30 Millions d'Amis (1947)
• L'Hélicoptère de Mickey (1947)
• Coupable ! (1947)
• Professeur ès-Fantômes (1947)
• Mickey Auteur à Succès (1947)
• Horace à Bout de Nerfs (1947)
• Ascension Profesionnelle (1947)
• Mickey Baby-sitter (1947)
• Iga Biva, l'Homme du Futur (1947)
• Mickey Apprenti Financier (1947 - 1948)
• Flip le Mirlitoglip (1948)

Les collaborateurs de Floyd Gottfredson :
• Frank A. Reilly

La critique

rédigée par
★★★★

Le septième tome de l'intégrale de Floyd Gottfredson continue sur le même type de contenus que le précédent volume, c'est à dire avec des mini-histoires s'étalant sur deux semaines. Il faut en effet attendre plus d'un an, pour revoir apparaitre une nouvelle histoire longue. Mais quelle histoire ! Elle consacre un personnage alors inédit de l'univers de Mickey (devenu emblématique depuis) : Iga Biva.

Iga Biva (Eega Beeva en anglais) est donc un personnage de bande dessinée de l'univers de Mickey Mouse qui apparait pour la première fois dans Iga Biva, l'Homme du Futur (The Man of Tomorrow) publié entre le 22 septembre et 27 décembre 1947. Son nom véritable est ainsi Pitipopome Papoépapapo Papounépapapou Poupoupapépé (Pittisborum Psercy Pystachi Pseter Psersimmon Plummer-Push en anglais). Ce patronyme véritablement imprononçable incite Mickey à le rebaptiser Iga Biva reprenant, là, les premiers sons que l'être étrange prononce avant d'apprendre la langue de son hôte. Il faut dire que cela arrange bien Iga qui lui-même a beaucoup de mal avec son vrai patronyme particulièrement difficile à prononcer à cause de sa diction insolite. Le fait de le répéter deux fois le laisse, il est vrai, à bout de souffle, et génère une pluie de postillons contraignant Mickey à se protéger derrière un parapluie ! Les auteurs vont, ensuite, faire parler petit à petit Iga en lui donnant une façon bien particulière de s'exprimer, rajoutant un "p" au début de tous les mots commençant par une consonne : ainsi, une "façon particulière de prononcer" devient dans sa bouche une "pfaçon pfarticulière de pfrononcer" !

Mais qui est donc Iga Biva ? Il s'agit d'un homme du futur (tel qu'il sera dans 1000 ans) qui devient l'ami de Mickey et de Dingo. Une différence existe toutefois, en Italie, où les traducteurs le présentent à la fin des années 40 comme l'homme de l'an 2000, et ce jusque dans les années 70. Plus tard, jugeant une telle différence physique impossible pour l'homme de l'an 2000, les auteurs italiens en font carrément un extraterrestre ! Cette tradition est reprise en France (notamment par le scénariste Jim Lainé), tandis qu'aux États-Unis, Iga Biva reste toujours l'homme du futur. Il a la particularité de se nourrir de kumquats (ou de boules de naphtaline dans certaines traductions), de dormir sur un montant de lit et de pouvoir ranger des tonnes d'objets divers et variés dans son pagne minuscule. Il est également particulièrement intelligent, bien qu’assez naïf en général. Son origine extraterrestre ou sa nature d'homme du futur lui confèrent, en outre, des capacités physiques « surnaturelles ». Après une mésaventure, il devient également allergique à l'argent, et notamment les billets de banque. Dès la première histoire, le lecteur apprend qu'il a une fiancée non nommée, cette dernière n’apparaissant que sur une photo.

Dans la deuxième aventure d'Iga Biva intitulée Mickey Apprenti Financier (Mickey Makes a Killing), non seulement l'homme du futur va découvrir son aversion pour l'argent après avoir pris conscience de sa capacité de corruption, mais en plus le dessinateur Floyd Gottfredson et le scénariste Bill Wash vont lui adjoindre un nouveau compagnon. Dans le strip du 17 janvier débute en effet Pflip (Flip en français), une sorte de chiot qu'Iga définit par le terme de smirlitiglops. Avec sa langue de grenouille, il attrape les "tournizans" invisibles que lui seul parvient à voir. Pour l'apparence du chien du futur, les auteurs se sont inspirés de Pilou-Pilou, l'animal de Popeye, croisement étrange entre un canidé et un marsupial. Le personnage plaira tellement au public qu'il sera le héros de l'histoire suivante à laquelle il prête son nom : Flip le Mirlitoglip (Pflip the Thnuckle-booh).

Le reste du tome 7 de L'Âge d'Or de Mickey Mouse est, quant à lui, une succession d'histoires se déroulant sur deux semaines soit douze strips au total. Elles s'étalent ainsi du 17 juin 1946 au 20 septembre 1947, soit un peu plus d'un an. Après des récits tournant plus au moins autour de la guerre ou des gags auto-conclusifs écrits sur un seul strip, découvrir cette vague de petites histoires est aussi bien plaisante à lire que véritablement rafraichissante. Elles permettent, en effet, de délivrer de savoureux gags mais également de développer peu à peu l’univers de Mickey. Zoo, fusée, gangster, famille, vacances, élections, etc. : les nombreux sujets sont variés et rendent la célèbre souris plus sympathique que jamais.

Après deux volumes un peu décevants dus aux affres de la guerre, ces histoires d'après conflit sont plus légères et plus agréables. Mickey s’y fait un nouvel ami mais surtout termine sa mue. Avant la guerre, il était un gars de la campagne : il est désormais un habitant de la banlieue américaine !