L'Âge d'Or de Mickey Mouse - Tome 09
1950 - 1952 : Iga Biva et le Secret de Moouk

L'Âge d'Or de Mickey Mouse - Tome 09 (1950 - 1952)
La couverture
Éditeur :
Glénat
Date de publication France :
Le 26 mars 2014
Genre :
Daily Strips
Auteur(s) :
Floyd Gottfredson
Nombre de pages :
128

Le sommaire

Le monde de Mickey :
• Des souris et des stéréotypes
• Voyages à travers le monde, voyage à travers le temps

Les histoires :
• Iga Biva et le Secret de Moouk (1950)
• Le Masque d'Acier (1950)
• Le Sous-Marin Pirate (1950)
• La Déesse Dorée (1951)
• Dingo Fait du Cinéma (1951)
• Le Pirate Fantôme (1951)
• Voyages dans le Temps (1951 - 1952)

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 02 mai 2014

Après quasiment trois ans ininterrompues d'aventures communes, Iga Biva et Mickey vont se séparer. Floyd Gottfredson et Bill Walsh se rendent en effet compte que l'homme du futur fait de l'ombre à Mickey ; ce dernier devenant plus un personnage secondaire au sein de ses propres histoires. Le 11 juillet 1950, Iga retourne donc chez lui et ne reviendra plus jamais dans les bandes quotidiennes. Le personnage sera repris, en revanche, par d'autres auteurs, et ce à travers le monde sans, malheureusement, être toujours très fidèle à sa version d'origine. En attendant, Iga Biva apparait, dans ce volume de L'Âge d'Or de Mickey Mouse, dans une ultime histoire : Iga Biva et le Secret de Moouk. Cette dernière aventure est d'ailleurs savoureuse avec ses voyages à travers le monde, sa rencontre avec des fantômes, le retour de l'ennemi de toujours, Pat Hibulaire, et enfin, sa critique en filigrane de l'Union Soviétique en ce début de Guerre Froide.

Resté trop longtemps associé à son acolyte venu du futur, Mickey va désormais devoir vivre des péripéties en solo. Les auteurs vont ainsi se débrouiller pour envoyer Jojo et Michou en vacances et organiser tout autant l’absence de Minnie et Dingo. Mickey est de la sorte prêt à partir seul pour l'aventure. Dans Le Masque d'Acier, les auteurs s'inspirent alors de l'actualité Disney. Mickey arrive, en effet, dans un royaume aux us et coutumes moyenâgeuses peuplé de souris à l'apparence de celles de Cendrillon, le grand classique de 1950. Le lecteur y retrouve d'ailleurs les personnages de Jaq et de Gus qui sont à la recherche du roi qui pourrait les soustraire à la tyrannie du Masque d'Acier. Il va ainsi les suivre et entrer en résistance à la manière de Robin des Bois, un autre film Disney, mais en prises de vues réelles cette fois-ci, Robin des Bois et ses Joyeux Compagnons, dont la sortie est prévue pour 1952.

Mickey va ensuite continuer à vivre des aventures incroyables dans des endroits aussi exotiques les uns que les autres et peuplés de personnages extraordinaires. Dans Le Sous-Marin Pirate, il arrive ainsi dans un royaume aquatique peuplé de sirènes et autres créatures marines étranges qui vont lui demander d'aider une baleine amie qui a avalé un sous-marin pirate accidentellement. Dans La Déesse Dorée, il se retrouve en Afrique affilié à un gorille savant et en quête d'un peuple lilliputien dont certaines créatures sont des centaures à la Fantasia.

Après toutes ces mésaventures, Mickey rentre enfin à Mickeyville et assiste Dingo dans le dur métier de star de cinéma. L'histoire Dingo Fait du Cinéma rappelle d'ailleurs par certains aspects, l'épisode de l'émission d'anthologie Disneyland, Comment Devenir Célèbre, où Dingo apprend aux téléspectateurs comment devenir une vedette. Dans l'histoire de Gottfredson et de Walsh, Mickey va toutefois essayer de prendre la place de Dingo dans les cœurs des fans après que celui-ci ait pris la grosse tête et ce, afin qu'il redevienne le gentil compagnon qu'il a toujours été...

Le Pirate Fantôme est, quant à lui, un récit intéressant dans la mesure où il aura des conséquences inattendues sur la production cinématographique Disney. Dans cette histoire, Mickey devient, en effet, un locataire temporaire d'une maison abandonnée. Cette maison s'avère ainsi hantée par un fantôme pas très doué, qui a plein de choses à apprendre sur son statut d'ectoplasme de service. Ancien pirate, il est ainsi plus exubérant et maladroit qu'effrayant. Mickey va le prendre sous son aile et essayer de lui venir en aide. Ce récit rappelle grandement la trame de la comédie de Disney de 1968, Le Fantôme de Barbe Noire. Peter Ustinov y joue, il est vrai, un fantôme comique qui attire les plus grands ennuis à Dean Jones. La ressemblance n'a en réalité rien d'étonnant puisque Bill Walsh, scénariste du récit du strip, est aussi responsable de l'histoire du film et producteur du long-métrage !

Enfin, la dernière histoire du recueil, Voyages dans le Temps, est à la fois très amusante et très riche. Le lecteur y fait tout d’abord la connaissance de l'Oncle Toctoc (Wombat en anglais), un des parents de Dingo. Inventeur farfelu, il vient de créer une montre qui permet de voyager dans le temps. Mickey, qui est censé le surveiller à la demande de Dingo, accompagne ainsi l'aïeul de son ami à travers l’Histoire. Les deux vont de la sorte visiter plusieurs époques dont la Rome antique et le début de l'Amérique. Ils y rencontrent d'ailleurs Benjamin Franklin en résonance au cartoon Franklin et Moi, basé sur ce même personnage historique et prévu alors de sortir un an plus tard au cinéma. Mais leur voyage le plus intéressant reste assurément celui qui se déroule dans le futur : ils atterrissent en effet dans une société dont le pouvoir a été pris par les fleurs et qui ont installé le bonheur sur Terre. Là encore, l'apparence des fleurs anthropomorphes rappelle celle d’une production animée du studio, Alice au Pays des Merveilles, sortie un peu plus tôt la même année.

Floyd Gottfredson et Bill Walsh ont manifestement eu raison de se séparer d’Iga Biva. Les aventures de Mickey en solo proposées dans L'Âge d'Or de Mickey Mouse - Tome 09 sont, en effet, aussi variées qu'imaginatives avec des histoires pleines de rebondissements et de fantaisies. Un régal !