Alice's Wonderland

Alice's Wonderland
L'écran titre
Titre original :
Alice's Wonderland
Production :
Laugh-O-Gram Films, inc
Date de sortie USA :
1923
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Walt Disney
Durée :
12 minutes

Le synopsis

Après avoir passé la journée dans un studio d'animation avec Walt Disney et ses collaborateurs, Alice, une fois couchée, rêve d'un pays merveilleux rempli de personnages animés...

La critique

rédigée par
★★★

En 1923, Walt Disney habite toujours la ville de Kansas City où il a créé, un an auparavant, le petit studio d'animation Laugh-O-Gram Films, inc. Sa première entreprise est alors bien mal en point. Elle courre, en effet, tout droit à la banqueroute depuis qu'un distributeur a décidé de ne pas honorer pas ses paiements, malgré la livraison effective des cartoons commandés.
Le futur Maître de l'Animation ne se laisse, pour autant, pas abattre. Malgré une déconvenue certaine, il réunit, il est vrai, ses derniers fonds et réalise, avec eux, un petit film : Alice's Wonderland. Il puise, pour se faire, l'idée dans une série de cartoons des frères Fleisher, Out of the Inkwell, dans laquelle des personnages animés quittent le monde toonesque pour s'inviter dans la réalité. Walt Disney inverse, lui, le concept et projette un acteur (une actrice, en l'occurrence) chez les toons. Il embauche pour cela une petite fille de quatre ans, Virginia Davis, et lui confie le rôle d'Alice. Cette dernière a  ainsi  pour mission de découvrir le pays virtuel, en animation 2D, de "Cartoonland".
Le court-métrage, produit tant bien que mal, a l'ambition de servir de pilote à la série envisagée. Walt Disney s'attache, donc, à le faire parvenir à différents distributeurs, à travers les Etats-Unis, afin de les convaincre de l'intérêt  d'une future collection, les Alice Comedies. Il débute d'ailleurs sa prospection avant même que le premier opus soit entièrement achevé.
Au cours de son entreprise de persuasion, il écrit à Margaret Winkler, une distributrice de New York, réputée pour avoir fait connaître les séries animées Félix, le chat de Pat Sullivan et Out of the Inkwell des frères Fleisher. Le succès du chat muet est, en effet, largement à mettre à son actif. Elle en a, il est vrai, décroché la distribution alors que sa série était peu connue. Fort habilement, elle a vite mis au point une remarquable campagne de promotion et de publicité pour permettre à Félix le chat d'entrer dans le cœur de tous les américains. Le - désormais incontournable - félin lui a, d'ailleurs, amplement rendu la pareille en la dotant de ses premiers véritables galons professionnels dans le monde du cinéma.
Le démarchage intensif  auquel se livre Walt Disney pour "placer" sa série l'amène, lui, à la conclusion irréversible selon laquelle sa carrière pâtit de sa localisation à Kansas City.  Ni une, ni deux, avec sa copie non achevée d'Alice's Wonderland et ses derniers dollars, il prend un allé simple pour Los Angeles.

Dès son arrivée dans la cités des anges, le Maitre de l'animation en devenir essaie de se faire engager en tant qu'acteur ou réalisateur par différents studios. Ses tentatives restant vaines, l'expérience tourne court. Il revient, alors, à ses premiers amours qui sont, en fait, autant d'opportunités. Il termine ainsi Alice's Wonderland en août 1923. Après de nombreux efforts pour présenter son pilote à une multitude de producteurs, il arrive finalement à vendre son idée d'une collection entière, les Alice Comedies, à Margaret Winkler.

Alice's Wonderland est une pépite à plus d'un titre car il révèle un trait qui caractérise Walt Disney tout le long de sa carrière. Alors que son entreprise est au bord du gouffre, et au lieu de jouer l'économie comme n'importe quel gestionnaire étriqué le ferait,  il mobilise, au contraire, ses toutes dernières ressources pour se donner les moyens de produire l'œuvre la plus novatrice du moment. Il procèdera de la sorte en 1928 avec Mickey Mouse, en 1937 avec Blanche Neige et les sept nains et en 1950 avec Cendrillon.

Alice's Wonderland conserve, encore aujourd'hui, toute sa fraicheur et son inventivité d'alors.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1, dans le titre de la collection Walt Disney Treasures : Les raretés de Disney.