Alice s'Évade
La jaquette
Titre original :
Alice the Jailbird
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 15 septembre 1925
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Walt Disney
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Alice et Julius sont poursuivis par la police pour avoir volé une tarte...

La critique

rédigée par
★★★

La production de la série des Alice Comedies commence peu à peu à rentrer dans sa vitesse de croisière. Seul maitre à bord pour filmer et animer, Walt Disney avait, en effet, depuis le début de sa collection, bien du mal à en livrer les épisodes en temps et en heure. L'embauche d'Ub Iwerks et d'autres animateurs contribue évidemment à améliorer le respect des délais de fabrication qui seront tenus, de manière régulière, dès l'été 1925. Désormais, Disney réalise à un rythme tellement effréné que seules deux petites semaines séparent, par exemple, la livraison d'Alice en Chine et d'Alice s'Évade. Son producteur Charles Mintz s'irrite d'ailleurs de cette situation nouvelle, lui qui se plaignait déjà du contraire, alors qu'il était contraint de patienter encore et toujours pour être livré. Car, son accord avec Walt Disney prévoit un paiement au "cul-du-camion" (c'est-à-dire dès la réception de l'épisode), avant même qu'il soit exploité en salles, et donc source de revenus, plaçant, de ce fait, la société Wrinkler devant de vrais problèmes de trésorerie. Walt Disney résout finalement le problème du timing en proposant un bonus à ses artistes dès lors qu'un film respecte strictement son planning de livraison, sans avance ni retard.

Alice s'Évade s'inscrit encore dans une dynamique d'innovation. Déjà, le cartoon remet un peu sous le feu des projecteurs la jeune Alice en lui proposant plusieurs scènes alors même que ses interventions étaient devenues, depuis nombre d'épisodes, tout à fait anecdotiques. Ensuite, le propos est clairement subversif. Il est construit, en effet, sur le chapardage d'Alice et de Julius aidés dans leur forfait par une tortue, leur emprisonnement, puis leur cavale ! Enfin, l'aventure n'est pas en reste niveau gags visuels et courses poursuites en tous genres.

Au final, Alice s'Évade est un cartoon dynamique qui remet, l'espace d'un épisode, le rôle titre de la série sur le devant de la scène.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1, dans la compilation Alice à Cartoonland - La collection 35mm.

Les bobines d'Alice s'Évade existent et sont conservées dans la collection privée de Lobster Films, la société de Serge Bromberg.