Oh, What a Knight
L'écran titre
Titre original :
Oh, What a Knight
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 28 mai 1928
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Walt Disney
Durée :
5 minutes

Le synopsis

Le chevalier Oswald veut séduire la fille de Pat Hibulaire retenue prisonnière dans son château...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 22 septembre 2016

Oh, What a Knight est assurément l'un des plus beaux cartoons d'Oswald de la période Disney et un des plus inventifs également. Il est même étonnant de constater qu'il s'avère plus drôle et mieux réalisé que certains des premiers Mickey Mouse. Le court-métrage a ainsi été produit quelques semaines après que Walt Disney ait perdu les droits sur Oswald et que son équipe ait quasiment toute décidé de partir travailler chez Charles Mintz. Seul l'animateur Ub Iwerks a en effet choisi de rester fidèle à son ami et patron, Walt Disney. Sur Oh, What a Knight, Ub Iwerks est donc aidé par des animateurs comme Hugh Harman, le futur créateur des Looney Tunes pour la Warner, ou Ham Hamilton. Quelques semaines plus tard, il animera seul, en secret de ses futurs anciens collègues, le tout premier cartoon d'une petite souris : L'Avion Fou. Le cartoon de Mickey Mouse sera d'ailleurs diffusé dans sa version muette le 15 mai 1928 soit avant Oh, What a Knight qui sortira lui le 28 du même mois. Quand le spectateur compare les deux, il est évident que le cartoon d'Oswald dispose clairement de plus de budget que celui de Mickey qui a été fait avec un seul animateur et les moyens du bord. La comparaison est de la sorte incroyable d'un point de vue historique car elle permet de mettre en avant le talent d'Iwerks ainsi que la somme de travail qu'il a alors accompli. Enfin, il est important de noter que le cartoon Oh, What a Knight aura droit à un remake avec Mickey dans Mickey au Moyen-Âge, le 8 avril 1933.

Ce qui impressionne dans Oh, What a Knight, c'est d'abord et avant tout l'incroyable expressivité des personnages. Dès la première scène, Oswald, façon troubadour, chantonne, en effet, en jouant de l'accordéon et en se baladant à cheval. Les notes qui sortent de sa bouche permettent alors, et même pour un cartoon muet, d'apporter une vivacité et une musicalité extraordinaire. La chatte, Ortensia, fait ensuite les yeux doux au lapin. Le spectateur ressent ainsi tout de suite qu'elle est effrayée par quelque chose grâce à un mouvement de tremblement très bien rendu. Quant à Oswald, il va utiliser un système innovant d'escalator en attachant une corde entre le balcon de la belle et son cheval qui va ensuite faire osciller sa queue pour permettre au lapin de rejoindre sa future fiancée.

Malheureusement, son père, Pat Hibulaire (qui est ici un ours ayant pour fille, une chatte ?!) ne veut pas la voir flirter : il la retient donc prisonnière avec un boulet au pied. Se déroule lieu alors une bataille fabuleuse : Oswald et Pat Hibulaire vont, en effet, se battre l'un avec une épée, l'autre avec une lance. L'utilisation des ombres est ainsi impressionnante car non seulement elles sont superbement animées mais tout aussi inventives Oswald laisse ainsi son ombre se battre pendant qu'il va régulièrement embrasser sa belle. Le cartoon se termine sur Oswald qui se débarrasse de Pat Hibulaire et de son armée en utilisant le boulet d'Hortensia comme une boule de bowling qui renverse tout sur son passage.

Oh, What a Knight est assurément le cartoon d'Oswald produit par Walt Disney, le plus drôle, le mieux animé, le plus inventif et à la personnification des personnages la plus poussée. Une véritable pépite !

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le titre de la collection Walt Disney Treasures : Les Aventures d'Oswald, Le Lapin Chanceux.