La Fanfare
L'affiche
Titre original :
The Band Concert
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 23 février 1935
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Wilfred Jackson
Durée :
9 minutes

Le synopsis

Mickey, en chef d'orchestre d'une fanfare pas très douée, affronte un Donald bien décidé à jouer seulement le morceau de son choix. Ce « combat de coq » est vite contrarié par un ouragan qui s’invite...

La critique

rédigée par
★★★★

La Fanfare marque une grande première pour la série Mickey Mouse. C'est en effet la toute première fois que Mickey est proposé en couleur au cinéma pour le grand public. Avant cela, il avait, il est vrai, eu droit à une apparition en couleur dans le court-métrage commercial, Parade des Nominés aux Oscars, où, avec ses amis, il présente les nominées pour l'Oscar du Meilleur Acteur et de la Meilleure Actrice de l'édition de 1932 de la fameuse cérémonie. Jusqu’alors, Walt Disney avait choisi de réserver l'exclusivité de la couleur à sa série des Silly Symphonies pensant que Mickey n'avait pas besoin de cette avancée technologique pour être populaire. Ainsi, depuis Des Arbres et des Fleurs sorti le 30 juillet 1932, tous les cartoons de la souris ont été en noir-et-blanc tandis que ceux des Silly Symphonies l’étaient en couleur. Il faut donc attendre le 23 février 1935 pour que la deuxième série de Walt Disney passe à son tour à la couleur avec une reculade toutefois pour les deux cartoons suivants, La Fanfare (Les Joyeux Mécaniciens et Mickey’s Kangaroo) revenus eux au noir-et-blanc.

En 1935, Mickey est à un tournant de sa carrière et le passage à la couleur va bizarrement entamer le long déclin de sa postérité au cinéma. Le personnage a, il est vrai, bien évolué depuis sa naissance en 1928. Du petit espiègle toujours prêt à l'aventure, il est devenu l'icône d'un studio, gentil et droit, et surtout ultra attachant. De même, l'humour ne vient plus principalement de lui. Les artistes ont d’ailleurs de plus en plus de mal à trouver des gags avec Mickey et se focalisent désormais sur des personnages secondaires comme Dingo, Pluto ou le petit dernier, Donald.

La Fanfare est considéré par de nombreux spécialistes comme l’un des meilleurs cartoons de tous les temps, notamment par sa drôlerie. Mickey s’y retrouve dans une petit ville du Midwest américain dirigeant un orchestre (où s’invitent Horace, Clarabelle et Dingo parmi les musiciens) qui joue des classiques populaires. Il débute une version fougueuse de L'Ouverture de Guillaume Tell mais les évènements conspirent pour interrompre sa prestation avec, pour commencer, une abeille qui sème la panique chez ses musiciens. Mais le gêneur le plus important s’avère être un marchand ambulant, en l'occurrence Donald, qui ne cesse de perturber la représentation en jouant Turkey un the Straw sur une série de flûtes dissimulées sur lui. La situation s'aggrave plus encore lorsque - l'orchestre approchant du passage de l'orage de L'Ouverture de Guillaume Tell - une tornade, apparemment suscitée par la musique, s'approche de la ville. Elle emporte ainsi dans les airs la totalité de la troupe, Donald compris. Dans cette débâcle, Mickey ne ménage néanmoins pas ses efforts pour diriger son orchestre jusqu'au final où ses musiciens se retrouvent suspendus aux arbres et à tout ce qui est encore debout...

La Fanfare comporte également une anecdote lourde de sens : Donald y reprend, en effet, le thème joué par Mickey, Turkey un the Straw, dans Willie, le Bateau à Vapeur : il y a, dans cette décision symbolique, un passage de relai évident. Le canard perturbateur se substitue à Mickey en reprenant à son compte le rôle du semeur de désordre pour le label. Relève assurée, Mickey peut maintenant se consacrer à son rôle de sage icône...

Injustement boudé aux Oscars où il ne fut même pas nominé (il lui a été préféré Trois Petits Orphelins de la série des Silly Symphonies qui gagna cette année là tandis que Qui a Tué le Rouge Gorge, issu de la même collection, fut également nominé), La Fanfare est un classique du genre et occupe une place toute particulière dans la carrière de Mickey.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1909 • 1985
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume Mickey Mouse : Les Années Couleurs - Volume 1 de la collection des Walt Disney Treasures.

Il est également disponible en bonus de l'édition vidéo de La Boîte à Musique.