Mickey Pompier

Mickey Pompier
L'écran titre
Titre original :
Mickey's Fire Brigade
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 3 août 1935
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Ben Sharpsteen
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Mickey, Donald et Dingo s'improvisent pompiers et tentent d'éteindre l'incendie de la maison de Clarabelle...

La critique

rédigée par
★★★

Mickey Pompier, troisième cartoon en couleur de Mickey, est une sorte de remake du cartoon en noir-et-blanc de 1930, Combattants du Feu.

C'est aussi le deuxième cartoon, après Les Joyeux Mécaniciens, mettant en scène un schéma appelé à devenir très populaire dans le cadre duquel Mickey fait équipe avec Donald et Dingo. Ces deux personnages ont d’ailleurs encore leurs caractéristiques physiques des touts débuts : Donald arbore ainsi toujours un long bec tandis que Dingo conserve la physionomie de Dippy Dawg, le premier nom du personnage, et ne possède pas encore les pupilles typiques de sa version définitive. Si l'apparence des personnages va encore évoluer, la mécanique de leur trio est, quant à elle, déjà bien huilée. Mickey s’y retrouve donc en charge d'une activité (ici chef des pompiers) et se voit aidé dans sa tache par ses deux amis. Les trois se séparent ensuite au cours du cartoon (affrontant chacun des péripéties propres) avant de se retrouver à la fin de l'aventure.

Mickey Pompier est rempli de gags à la fois visuels et sonores. Les flammes, par exemple, y sont extrêmement intelligentes et posent bien des problèmes à nos trois compères. Une scène vraiment amusante voit ainsi Donald tenter de les éteindre auprès d'un piano alors même qu’elles envahissent l'instrument et interprètent la mélodie de Qui a peur du Grand Méchant Loup ? des (Les) Trois Petits Cochons. Les mésaventures de Dingo valent tout aussi bien leur pesant d'or : voulant notamment sauver les meubles de l'immeuble en feu, il ne trouve rien de mieux que de les envoyer valdinguer directement dans le moteur à charbon du camion de pompier. Enfin, Mickey n’est pas en reste dans la loufoquerie, lui qui se retrouve perché en haut d'une armoire, elle-même placée à l’extrémité de l'échelle des pompiers déployée largement au dessus du toit en feu de l'immeuble.
La cartoon offre également à Clarabelle l’occasion de briller comme rarement dans sa carrière : prenant son bain, elle ne se rend, en effet, pas compte que sa maison est en proie aux flammes et accueille, dès lors, litérallement hystérique, les pompiers venus la sauver et passant, pour le coup, pour des malotrus...

Techniquement, Mickey Pompier est une petite merveille. Grâce à l'animation et la personnification des flammes, quasiment toutes les scènes sont en mouvement : même la fumée joue un rôle dans les rares séquences où le feu est absent ! Et que dire des magnifiques décors à l'aquarelle comme ceux de la salle de bain de Clarabelle qui témoignent déjà de la belle maitrise des studios Disney alors en pleine émulation pour la production de Blanche Neige et les Sept Nains.

Mickey Pompier est cartoon bourré d'inventivités mettant en vedette, pour la première fois en couleur, un trio de personnages appelé à vivre de nombreuses aventures, plus drôles les unes que les autres...

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1904 • 1968
Animateur
1905 • 1988
Animateur
1909 • 1987
Animateur
1909 • 1985
Animateur
1913 • 1992
Peintre Décorateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume Mickey Mouse : Les Années Couleurs - Volume 1 de la collection des Walt Disney Treasures.