Les Revenants Solitaires

Les Revenants Solitaires
L'affiche
Titre original :
Lonesome Ghosts
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 24 décembre 1937
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Burt Gillett
Durée :
8 minutes

Le synopsis

Mickey, Donald et Dingo sont promus chasseurs de fantômes...

La critique

rédigée par
★★★★

En 1937, Mickey n'est déjà plus la star unique de ses cartoons. Depuis l'avènement de la couleur, la petite souris est, en effet, devenue l'ambassadeur des studios Disney. Il doit ainsi donner l'exemple à de nombreux enfants et ses actes doivent refléter la bravoure, la gentillesse et le savoir vivre. Il devient donc de plus en plus difficile aux animateurs de lui trouver des gags. Ils résolvent le problème en introduisant dans ses aventures deux acolytes inséparables : Dingo, le chien benêt, et Donald, le canard colérique. La seconde moitié des années 30 fait par conséquent la part belle aux aventures de ces trois acolytes ; Les Revenants Solitaires en étant assurément la plus belle pépite.

La scène d'introduction plonge tout de suite le spectateur dans le bain avec un décor superbe d'une maison délabrée sous une tempête de neige. Comme toute bonne demeure abandonnée, elle s'avère bien sûr hantée. Toutefois, à la différence de The Mad Doctor, les fantômes n'y poursuivent pas le but de faire peur mais celui de faire rire. Ils ne sont ainsi pas du tout effrayants, se révélant plutôt farceurs et blagueurs. Leur design est pour cela sympathique, caractérisé par de gros yeux globuleux. Difficile, dès lors, de résister à leur capital-sympathie !

Face à ces "esprits farceurs", une équipe de choc est appelée en renfort. Mickey, Donald et Dingo vont ainsi devoir affronter Des intrus délirants, sans véritablement y être vraiment préparés. Séparés dans l'action, ils auront d'ailleurs droit, chacun, à un traitement particulier. Mickey est ainsi la cible d'un fantôme inventif qui apparait et disparait à la faveur de portes sans objet, Donald est poussé à bout par un esprit malicieux tandis que l'intellect de Dingo est mis à rude épreuve par un jeu de miroir.

Les Revenants Solitaires est devenu au fil des années un cartoon culte. Il se murmure même qu'il a servi de base de départ scénaristique à S.O.S. Fantômes, le film d'Ivan Reitman de 1984. Sa chanson générique, Ghostbusters, donne à ce sujet un précieux indice puisque son interprète Ray Parker Jr. s'y exclame "I ain't afraid of no ghost" se référant là directement à une réplique de Dingo en version originale "I ain't scared of no ghost".

Pépite savoureuse, Les Revenants Solitaires est un incontournable dans la carrière de Mickey.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1909 • 1987
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume Mickey Mouse : Les Années Couleurs - Volume 1 de la collection des Walt Disney Treasures.

Il est également disponible en DVD Zone 2 et en DVD Zone 1 dans la compilation Tout le Monde Aime Mickey et dans le film d'animation Mickey, le Club des Méchants, et en DVD Zone 1 en bonus du DVD du film d'animation Le Crapaud et le Maître d'École.