Les Enfants des Bois

Les Enfants des Bois
L'affiche
Titre original :
Babes in the Woods
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 19 novembre 1932
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Burt Gillett
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Deux petits enfants en promenade dans les bois sont enlevés par une sorcière...

La critique

rédigée par
★★★

Après deux premières incursions dans la couleur (Des Arbres et des Fleurs, Le Roi Neptune), puis un retour au noir-et-blanc (Bugs in Love), la série des Silly Symphonies revient définitivement à la couleur avec Les Enfants des Bois.

L’opus est un mélange de deux contes horrifiques.
Le premier est une ballade enfantine, Babes in the Woods, qui donne le titre américain au cartoon. Souvent attribuée aux Contes de la Mère l'Oie, l'histoire narre l’abandon dans les bois, par leur oncle, de deux enfants dans l’idée de capter leur héritage après la mort de leurs parents. La fin est alors tragique avec la mort des deux petits dont les corps seront finalement recouverts d’un linceul de feuilles déposées là par les moineaux de la forêt...
Le second est le fameux conte des frères Grimm, Hansel et Gretel. Il met en scène un frère Hansel et une sœur Gretel perdus délibérément dans la forêt par leurs propres parents afin d’avoir moins de bouches à nourrir. Au gré de leur errance, les deux enfants tombent finalement sur une maison en pain (les versions suivantes parleront de pain d'épices) avec des fenêtres en sucre qu’ils ne se privent pas d’entamer, tout affamés qu’ils sont. La propriétaire des lieux, une vieille femme, les surprend alors et sans se fâcher, les invite à l’intérieur en leur promettant un festin : elle est en fait une sorcière qui attire chez elle des enfants pour les manger...

Les artistes de Disney mixent donc les deux histoires en les expurgeant de toutes leurs parties violentes. Ils rajoutent ainsi une fin heureuse et introduisent de nouveaux personnages positifs, les lutins. En fait, des contes, ne sont gardés que trois éléments emblématiques : la perte des bambins en forêt, la sorcière et la maison en sucre. Tout le reste est modifié et notamment le comportement de la sorcière qui ne mange pas les enfants mais se contente de les transformer en animaux...

Côté technique, la couleur apporte à l’évidence un gros plus au cartoon. Elle permet d’appuyer les scènes joyeuses en les démarquant des plus effrayantes : celles avec les lutins sont ainsi très colorées et apaisantes alors que la séquence dans l'antre de la sorcière est, elle, plus dérangeante avec ses tons ternes et peu avenants.

Cartoon très divertissant, Les Enfants des Bois est surtout - et avant l’heure - une belle préparation pour les artistes Disney au traitement plus ambitieux d’un autre conte : Blanche Neige et les Sept Nains.

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Silly Symphonies : Les Contes Musicaux de la collection des Walt Disney Treasures.

Il est également disponible en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2 dans la compilation Walt Disney Collection Animation : Les Intemporels - Le Lièvre et la Tortue.