La Déesse du Printemps

La Déesse du Printemps
L'écran titre
Titre original :
The Goddess of Spring
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 3 novembre 1934
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Wilfred Jackson
Durée :
9 minutes

Le synopsis

La Déesse du printemps se fait enlever par Hadès...

La critique

rédigée par
★★

En 1934, Walt Disney n'est toujours pas convaincu du caractère pérenne de ses productions. La mode passée, il craint par dessus tout, une "ringardisation" de ses produits et une bouderie du public. Le succès présent, aussi grand soit-il, des Mickey Mouse et des Silly Symphonies ne constitue pas en effet une assurance pour la vie. Dès lors, tout naturellement, l'idée d'un long-métrage traverse l'esprit du Maître au point d'en devenir bientôt une obsession. Walt Disney, seul contre tous, est persuadé qu'un film d'animation mettrait sa compagnie à l'abri du besoin et pour longtemps. Ainsi, un fameux soir de 1934, il réunit toute son équipe et lui annonce le défi qu'il souhaitait voir relever : Blanche Neige et les Sept Nains.

Si les sept nains accèdent bien vite et fort logiquement à leur apparence finale, Blanche Neige, la Reine ou le Prince donnent, eux, du fil à retordre à leurs concepteurs. Aussi, est-il décider de mettre les Silly Symphonies à contribution pour servir de ban d'essai.
Une jeune fille "réelle" apparaît donc, malicieusement, en 1934 dans le court-métrage La Déesse du Printemps. C’est la toute première fois qu’un personnage humain non caricatural s'invite dans une œuvre des studios Disney. Et force est de constater qu’il reste du travail à faire ! Son apparence pèche, il est vrai, beaucoup, offrant au spectateur plus un pantin désarticulé qu'une jolie jeune fille. La déesse bouge, en effet, très mal et ne sait visiblement que faire de ses mains. Sa texture, quant à elle, laisse à désirer, prenant des airs de caoutchouc et non de chair humaine. Son visage, enfin, peu expressif semble lui fait de porcelaine.
La marge de progrès pour rendre un personnage humain crédible et attachant apparait alors immense.

Pour autant, La Déesse du Printemps ne peut être considéré comme un échec total. Son histoire, adaptée de la mythologie grecque, reste d'abord et avant tout un récit sympathique, même si les studios Disney l'édulcorent considérablement en supprimant notamment les personnages de Zeus et Déméter.
Perséphone d'une rare beauté est élevée dans le plus grand secret par sa mère Déméter en Sicile. Alors qu'elle se retrouve seule, Hadès, son oncle, enlève la jeune fille pour en faire sa reine. Déméter se lance alors à sa recherche pendant neuf jours et neufs nuits. Echouant dans sa quête, elle décide, pour se venger, que la Terre serait affamée tant que sa fille ne lui serait pas rendue. Elle apprend alors du Soleil la vérité sur la disparition dont l'affaire est finalement portée devant Zeus. Le Dieu des Dieux, refusant de froisser ni Déméter ni Hadès, met alors en place un compromis. Perséphone passera désormais les six mois automnaux et hivernaux aux Enfers aux côtés de son époux et les six autres sur Terre pour aider sa mère pendant le printemps et l'été.
 

Outre son récit, l’autre vraie réussite du cartoon est le personnage d’Hadès. Son apparence se rapproche en effet plus de Satan que d’une divinité grecque. Son monde souterrain s'apparente d'ailleurs à celui développé par Ub Iwerks dans le cartoon des Silly Symphonies, Les Cloches de l'Enfer, sorti en 1929. Le monde démoniaque y est tout simplement saisissant. La Belle au Bois Dormant aura vingt cinq années plus tard le même recours aux couleurs et aux flammes pour l'environnement de Maléfique.

Au final, La Déesse du Printemps est un cartoon bancal. Si l’histoire et la partie des enfers sont superbes, l'aspect expérimental de la déesse plombe l'ensemble. Les spectateurs se consoleront néanmoins en pensant que, sans lui, Blanche Neige n'aurait jamais été une si belle princesse...

Les personnages

1997
Cinéma

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1909 • 1985
Animateur
1914 • 2002
Intervalliste
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette La Déesse du Printemps
Jaquette La Déesse du Printemps
Disponibilité

• DVD Zone 1, dans le volume  Plus de Silly Symphonies de la collection des Walt Disney Treasures.

• DVD Zone 1 dans les compilations Walt Disney Animation Collection : Classic Short Films - Volume 4 : The Tortoise and the Hare et  It's a Small World of Fun - Volume 4,

• DVD Zone 1 en bonus du DVD de Blanche Neige et les Sept Nains.