Environmental Sanitation
L'écran titre
Titre original :
Environmental Sanitation
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 3 avril 1946
Genre :
Animation 2D
Commanditaire :
Coordinator of Inter-American Affairs
Durée :
8 minutes

Le synopsis

L'expansion des villes nécessite une évolution des moyens mis en œuvre pour apporter l'eau potable et le tout-à-l'égout...

La critique

rédigée par
★★

Avant même l'entrée en guerre de son pays dans le second conflit mondial, Walt Disney et un certain nombre de ses talentueux artistes mènent un périple à travers l'Amérique du Sud. Ce voyage, motivé par diverses raisons d'ordre plus ou moins personnel, est une complète réussite. Le papa de Mickey y poursuit, en effet, plusieurs buts.
Le premier, managérial, reste une volonté d'éloignement ponctuel de son studio. Un conflit social très dur l'oppose, à l'époque, à une partie de ses équipes et, cristallisant sur sa personne, rancœurs et attaques, Walt Disney se résout de quitter le devant de la scène pour favoriser une sortie de crise.
Le deuxième objectif du voyage est, lui, assurément, artistique. Il consiste à s'imprégner, avec ses collaborateurs, de la culture sud-américaine pour en tirer le meilleur et en exploiter toutes les ressources.
Enfin, le troisième et ultime but de l'escapade disneyenne sur le continent frère est moins connu mais tout aussi essentiel. Il revêt un caractère politique évident. Walt Disney et sa délégation se présentent, en effet, au nom des USA, pour célébrer l'amitié des peuples sud et nord américains. La démarche est osée tant l'influence nazie grandit alors dans cette partie du monde. Au final, plusieurs œuvres sont directement les fruits du séjour. Parmi les plus connues, se retrouvent bien sûr Saludos Amigos ou Les Trois Caballeros.

Mais la moisson ne s'arrête pas là. Les studios Disney réalisent, il est vrai, pour l'occasion un certain nombre de cartoons destinés à enseigner l'hygiène aux populations de la région. Health for the Americas : Environmental Sanitation en est ainsi l’un des exemplaires.

En 1946, la guerre est terminée : contrairement à la sortie du premier conflit mondial, les Etats-Unis ne se replient pas sur eux-mêmes mais affirment au contraire leur rang de première puissance. Le continent sud-américain devient d'ailleurs très vite leur chasse-gardée. De vastes programmes, économiques, pétroliers, militaires, culturels ou éducatifs y sont menés. Disney participe à l'élan hégémonique et entend aider à l'éducation de la population de l’Amérique Latine, notamment sur les problèmes liées à l'hygiène.

Environmental Sanitation essaye donc de démontrer l’importance pour les villes de mettre en place des systèmes de tout-à-l'égout en évoquant l’impact du circuit des déchets sur l’eau potable nécessaire à l'alimentation et autre taches ménagères. Il utilise, pour ce faire, principalement des graphiques, images fixes et diagrammes. Seules certaines des scènes, en nombre restreint, sont, en effet, animées ; et encore, elles proviennent d’extraits d'autres court-métrages commerciaux. Même la musique est reprise de Bambi ou de Saludos Amigos ! Tout à été donc fait à l'économie, à l’exception de la prestation du narrateur (Art Baker) qui, personnifiant la ville et les décors, est inédite.

Efficacement didactique, Environmental Sanitation n’a pas vraiment pour but d’être divertissant : son propos reste dès lors fort studieux...

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le cartoon n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.