Jardin Paradisiaque

Jardin Paradisiaque
L'affiche
Titre original :
The Greener Yard
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 14 octobre 1949
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Pépé le Grillon emménage dans le jardin de Donald...

La critique

rédigée par
★★

Jardin Paradisiaque est la troisième et dernière rencontre entre Donald et Pépé, le Grillon.

Donald ne serait pas Donald s'il n'affrontait pas des adversaires aptes à le faire sortir de ses gonds. A ce jeu-là, les plus petits sont souvent, pour ne pas dire toujours, les meilleurs. Le coléoptère Bootle Beetle est à l'évidence un cas d'école. Bénéficiant de la voix de Dink Trout, ce petit insecte doit ainsi son nom au réalisateur Jack Hannah dont l'épouse possédait un cheval dénommé "Beetle Bootle". Le mari inverse les deux mots et baptise de la sorte son nouveau personnage. Bootle Beetle apparait donc en 1947 dans Pépé le Grillon puis revient dans trois autres cartoons : Sea Salts (1949), Jardin Paradisiaque (1949) et Morris, le Petit Élan (1950). Sa carrière ne décolle, en fait, pas vraiment, sans doute par un profond manque de personnalité. Il reste ainsi à jamais un second rôle, faire-valoir idéal de Donald. Il fera tout de même une apparition timide à la télévision en étant le compère temporaire de Donald Dingue et étrangement renommé, Herman. Il sera ainsi vu dans trois épisodes de l’émission d’anthologie de Walt’s Disney Wonderful World of Disney : L'Instinct de Chasse en 1961, The Truth About Mother Goose en 1963 et Three Tall Tales en 1963.

Jardin Paradisiaque est bien plus un cartoon de Pépé, le Grillon que de Donald. Le canard n’y apparait, en effet, au final que très peu. C’est donc le vieux Pépé qui raconte à son petit fils comment le jardin de Donald, certes regorgeant de nourritures, est dangereux. Il lui narre pour cela les dangers qu’il a affrontés étant jeune rien que pour manger un peu de pastèque, entre Donald le pourchassant mais aussi les poules et autres moineaux. L’expédition pour un peu de sucrerie s’est d’ailleurs révélée si périlleuse qu’il a préféré s’installer dans le terrain vague d’à côté.

Jardin Paradisiaque ne met donc malheureusement pas assez Donald en avant, celui-ci n’apparaissant que dans un tiers du cartoon. Son affrontement avec le grillon n’est pas non plus mémorable, ni très drôle même si le passage de la pastèque est plutôt réussi. L’intérêt du cartoon est donc à rechercher ailleurs et notamment dans les efforts de Pépé pour tenter d’échapper à l’appétit d’une poule mais aussi dans la beauté des décors, signés de Thelma Witmer, absolument splendides.

Jardin Paradisiaque est assurément un cartoon décevant : Donald est trop peu présent tandis que les gags distillés, ici et là, ne fonctionnent pas vraiment. Restent donc uniquement la qualité et la beauté des décors. Une chose est sûre : l’interaction entre Donald et Pépé le Grillon ne fonctionne plus. Elle s’arrête donc au bout de seulement trois cartoons ; l’insecte apparaissant une dernière fois au cinéma dans Morris, le Petit Élan où il prend le rôle de narrateur dans un cartoon spécial, sans Donald cette fois-ci.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1, dans le volume Donald : De A à Z - Volume 3 de la collection des Walt Disney Treasures.