Sea Salts
L'affiche
Titre original :
Sea Salts
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 8 avril 1949
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Bootle Beetle se rappelle le temps où il était naufragé sur une île déserte avec Donald...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 06 avril 2016

Jack Hannah est assurément le réalisateur qui a marqué le plus de son empreinte la carrière de Donald, notamment dans sa seconde moitié. Sous sa coupe, le canard irascible va, en effet, rencontrer bon nombre d'acolytes dont la présence rend ses cartoons tout simplement mémorables.

Donald ne serait, il est vrai, pas Donald s'il n'affrontait pas des adversaires aptes à le faire sortir de ses gongs. A ce jeu là, les plus petits sont souvent, pour ne pas dire toujours, les meilleurs. Le coléoptère Bootle Beetle est à l'évidence un cas d'école. Bénéficiant de la voix de Dink Trout, ce petit insecte doit ainsi son nom au réalisateur Jack Hannah dont l'épouse possédait un cheval dénommé "Beetle Bootle". Le mari inverse les deux mots et baptise de la sorte son nouveau personnage. Bootle Beetle apparait donc en 1947 dans Pépé le Grillon puis revient dans trois autres cartoons : Sea Salts (1949), Jardin Paradisiaque (1949) et Morris, le Petit Élan (1950). Sa carrière ne décolle, en fait, pas vraiment, sans doute par un profond manque de personnalité. Il reste ainsi à jamais un second rôle, faire-valoir idéal de Donald. Il fera tout de même une apparition timide à la télévision en étant le compère temporaire de Donald Dingue et étrangement renommé, Herman. Il sera ainsi vu dans trois épisodes de l’émission d’anthologie de Walt’s Disney Wonderful World of Disney : L'Instinct de Chasse en 1961, The Truth About Mother Goose en 1963 et Three Tall Tales en 1963.

Sea Salts est un cartoon qui part sur de bons rails mais distille une morale plus que douteuse. L’une des grandes réussites de ce cartoon est ainsi de placer Donald dans un nouvel environnement. Il est, en effet, amusant de le retrouver en vieux marin à la retraite. Et ce n’est d’ailleurs que justice pour un canard qui aura porté une vareuse toute sa vie ! L’ambiance du vieux port est en outre parfaitement retranscrite. De même, le décor de l’île des naufragés qui arrive un peu plus tard dans le court-métrage est tout aussi fabuleux. L’autre bonne idée du récit est à rechercher dans l’alliance formée par Donald avec plus petit que lui. Les deux compères sont, il est vrai, désormais partenaires et non plus adversaires contrairement au précédent cartoon du canard.

Sauf que la relation est franchement déséquilibrée. Donald se sert en fait de l’insecte pour survivre et ne manifeste pas une profonde amitié. Il s’amuse ainsi à couper l’air dans la paille du pauvre Pépé l’empêchant de la sorte de se nourrir ; le gag étant répété trois fois dans le cartoon. Pire encore, il utilise son ami comme appât à poissons. En fait, Donald est ici un camarade parasite qui a tendance à martyriser plus faible que lui et affiche une amitié juste pour satisfaire uniquement ses propres besoins. La seule manifestation de bonté de Donald vis-à-vis de Pépé est ainsi de revenir le chercher sur l’île. Pépé, lui, ne semble pas s’être rendu compte du côté toxique du canard, puisque des années plus tard, il est toujours son ami et son partenaire rappelant aux spectateurs l’origine de leur rencontre…

Sea Salts est superbe mais met mal à l’aise tant Donald n’y apparaît pas très sympathique.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Donald : De A à Z - Volume 3 de la collection des Walt Disney Treasures ainsi qu’en bonus du DVD Zone 1 des (Les) Robinsons des Mers du Sud.