Chronique Disney

Pluto

Un peu d’histoire...

Pluto est l'un des plus anciens et des plus populaires personnages des studios Disney. Il est le seul des "cinq stars historiques de Disney" (Mickey, Minnie, Donald, Dingo et Pluto) à être réellement considéré comme un animal. Il ne prononce ainsi aucun mot et ne communique que par gestes, expressions faciales et aboiements. Il n'en reste pas moins un toon à la personnalité particulièrement attachante.

Le personnage apparait pour la toute première fois, en 1930, dans The Chain Gang. Il se présente sous les simples traits d'un chien de prison. En fait, ce n'est pas un mais deux chiens identiques que Mickey côtoie dans ce cartoon et qui ont déjà l'apparence du futur Pluto. La même année, dans The Picnic, ses contours se précisent alors en qualité de chien de Minnie répondant au nom de Rover. Il faut, en réalité, attendre l'année suivante pour voir le Pluto mondialement connu aujourd'hui. Dans The Moose Hunt, il prend, en effet, son nom définitif et sa place de compagnon canin exclusif de Mickey. Une formidable amitié nait alors entre l'ambassadeur de Disney en devenir et son chien. L'idée du nom de Pluto vient de Walt Disney lui même. Alors que ses collaborateurs préféraient Rover ou Pal, le Maître de l'animation s'écrie un jour : "Que pensez-vous de Pluto le chiot ?", chiot se prononçant "Pup" en anglais, un jeu de mot est formé avec la consonance du nom du personnage.

Dès lors, le personnage canin le plus célèbre de Disney accumule les apparitions dans un grand nombre de cartoons de différente séries. Il apparait bien-sur dans celle de Mickey Mouse et signe des prestations dont de nombreuses sont tout simplement extraordinaires, à l'exemple de ses facéties dans Mickey's Pal Pluto (1933) : ce dessin animé a d'ailleurs droit à un remake en 1941 (Lend a Paw) qui remporte l'Oscar du Meilleur Court-Métrage ! Pluto apparait également dans la série Silly Symphonies (Just Dogs - 1932, Mother Pluto - 1936) ou encore dans celle de Donald Duck (Donald et Pluto - 1936).

En 1937, Pluto accède enfin à "sa" série. Vrai personnage de pantomime, son profil est un véritable rêve pour les scénaristes qui lui servent des aventures plus loufoques les unes que les autres. Ici victime des facéties de Donald (Beach Picnic) ou de Tic & Tac (Private Pluto), là, maladroit compagnon de Minnie et de Figaro (First Aiders), il accumule, en effet, les gags et situations embarrassantes, allant même jusqu'à avoir des problèmes de couples avec Fifi (Les Quintuplés de Pluto) ou Dinah (Canine Casanova), ou encore risquer la bagarre contre Butch (Pluto a des Envies)...

Même si Pluto connait tout au long de sa carrière plusieurs animateurs, son véritable "papa" reste Norm Ferguson. Ce dernier débute chez Disney en 1929 en simple dessinateur pour finir en 1953 en qualité de directeur de l'animation. Une de ses meilleurs séquences est sans nul doute celle où Pluto se débat avec une feuille de papier "tue-mouche" dans Playful Pluto en 1934 (l'animation sera d'ailleurs reprise en couleur en 1939 dans Beach Picnic).

A partir de la moitié des années 1940, Charles Nichols prend en charge le personnage dont il signe au final la quasi totalité des cartoons. L'animateur insuffle d'ailleurs à la série un charme indéniable. Les aventures de Pluto sont ainsi intrinsèquement drôles et transcendent les époques. Bien que le chien de Mickey ne soit qu'un simple personnage de pantomime, son réalisateur parvient, en effet, à renouveler sans cesse ses aventures, en créant des dessins animés qui, plus de cinquante ans plus tard, n'ont toujours pas pris une ride.

En fait, l'une des brillantes idées de Charles Nichols est d'avoir su associer Pluto à d'autres animaux. Certains sont connus et existent par ailleurs (tels Tic et Tac qui délaissent un temps Donald...) tandis que d'autres sont de parfaits inconnus qui, succès aidant, auront la chance de revenir plusieurs fois.

Butch le bouledogue, est ainsi l'ennemi juré de Pluto. Il est le parallèle idéale, en version canine, de Pat Hibulaire qui affronte, lui, Mickey. Archétype du "bourrin", musclé, imposant, et réel imbécile, il n'a pas, pour autant, toujours un mauvais fond. Les tours subis par Pluto sont, en effet, plus souvent dus à sa témérité qu'à la méchanceté du molosse. Butch est à l'affiche d'une dizaine de cartoons en dix ans, de Pluto a des Envies en 1940 à Wonder Dog en 1950.

Le coyote Bent-Tail, autre adversaire privilégié de Pluto, apparaît, lui, en 1945 dans The Legend of the Coyote Rock. Son fils, Junior, vient lui porter main forte dès sa deuxième participation et ce, jusqu'à sa quatrième et dernière. Les deux acolytes sont véritablement hilarants. Le jeune coyote se fait, en effet, un malin plaisir à être tête en l'air et amène toujours des problèmes à son père. Il est fort dommage que ces toons ne soient pas apparus plus souvent tant ils crèvent littéralement l'écran.

Un autre partenaire, venu tout droit d'un long-métrage, sert également de faire-valoir à Pluto. Etonnement, il n'a pas été créé, à la base, pour être un personnage de cartoon mais celui d'un film d'animation. Figaro est, en effet, le chat dans Pinocchio, le deuxième Grand Classique Disney. Il a d'ailleurs pris de la consistance dans l'adaptation "disneyenne" du roman originel. Il est, à l'inverse de Jiminy cricket, terriblement crédible tant il semble être réel, de par son comportement et ses mimiques. Il amène ainsi beaucoup de légèreté au film, y compris dans les scènes émotionnellement intenses en jouant, à merveille, son rôle d'être "terre à terre", tout entier tourné sur sa petite personne. Le potentiel de Figaro est tel qu'il a droit, non seulement, à des apparitions dans trois cartoons de Pluto, mais aussi, à sa propre série composée de trois épisodes : Figaro and Cleo en 1943, Bath Day en 1946 et Figaro and Frankie en 1947.

L'un des plus grand mystères dans la carrière de Pluto est l'identité de sa bien-aimée. En début de carrière, il tombe, en effet, amoureux d'une malicieuse petite chienne marron du nom de Fifi. Elle apparait dans cinq cartoons de Puppy Love en 1933 jusqu'à Mickey's Surprise Party en 1939. Elle a même des petits avec Pluto dans Les Quintuplés de Pluto. Mais le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas. En 1942, dans The Sleepwalker, Pluto tombe amoureux d'une jolie basset répondant au sobriquet de Dinah. Elle apparait elle aussi dans cinq cartoons jusqu'à Wonder Dog en 1950.

A la toute fin des années 40, les apparitions de Pluto s'espacent peu à peu. Sa série est finalement stoppée en 1951. Il apparaît néanmoins encore trois fois dans des cartoons de Mickey avant d'être remisé dans un placard doré avec son maître. Seuls Donald, Dingo et Tic et Tac tiennent, en effet, le haut de l'affiche dans les années 50 jusqu'à l'arrêt total de la production de cartoons, au début des années 60.

Finalement, Pluto attend prés de quarante ans pour réapparaître au cinéma, par deux fois dans les années 90, pour les besoins du moyen-métrage Le Prince et le Pauvre et dans le cartoon Mickey perd la tête.

Pluto est incontestablement une star des studios Disney. Ayant su s'imposer puis se maintenir dans le cœur du public, il a, par ses mimiques et son caractère, atteint le rang des personnages les plus populaires de Walt Disney.

48 cartoons sont ici listés, 15 sont analysés.

Liste des cartoons

Animation 2D
1937
Cinéma
Animation 2D
1940
Cinéma
Animation 2D
1940
Cinéma
Animation 2D
1941
Cinéma
Animation 2D
1941
Cinéma
Animation 2D
1941
Cinéma
Animation 2D
1941
Cinéma
Animation 2D
1942
Cinéma
Animation 2D
1942
Cinéma
Animation 2D
1942
Cinéma
Animation 2D
1942
Cinéma
Animation 2D
1942
Cinéma
Animation 2D
1943
Cinéma
Animation 2D
1943
Cinéma
Animation 2D
1944
Cinéma
Animation 2D
1944
Cinéma
Animation 2D
1945
Cinéma
Animation 2D
1945
Cinéma
Animation 2D
1945
Cinéma
Animation 2D
1945
Cinéma
Animation 2D
1946
Cinéma
Animation 2D
1946
Cinéma
Animation 2D
1946
Cinéma
Animation 2D
1946
Cinéma
Animation 2D
1947
Cinéma
Animation 2D
1947
Cinéma
Animation 2D
1947
Cinéma
Animation 2D
1947
Cinéma
Animation 2D
1948
Cinéma
030
Pluto's Purchase
Animation 2D
1948
Cinéma
Animation 2D
1948
Cinéma
Animation 2D
1948
Cinéma
Animation 2D
1949
Cinéma
Animation 2D
1949
Cinéma
Animation 2D
1949
Cinéma
Animation 2D
1949
Cinéma
Animation 2D
1949
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
041
Pluto et son Instinct
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1950
Cinéma
Animation 2D
1951
Cinéma
Animation 2D
1951
Cinéma
Animation 2D
1951
Cinéma
Chronique Disney Chronique Disney