Footmania pour Dingo
L'écran titre
Titre original :
Sport Goofy in Soccermania
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 27 mai 1987
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Matthew O'Callaghan
Autre(s) titre(s) français :
Dingo est Fou de Foot
Fou de Foot
Musique :
John Debney
Durée :
20 minutes

Le synopsis

L'oncle Picsou décide de parrainer l'équipe de football de Riri, Fifi et Loulou, dans le seul but de récupérer le trophée qu'il leur a offert par erreur. Les Rapetou, mis au courant de la valeur de l'objet, s'inscrivent eux aussi au tournoi. Sport Dingo intervient pour sauver le milliardaire...

La critique

rédigée par
★★

Au début des années 80, le service merchandising de la Walt Disney Company lance en Europe une ligne de produits estampillés "Sport Goofy" (Sport Dingo pour la France) qui met en vedette Dingo dans un grand nombre de sports, et notamment le plus populaire sur le vieux continent, le football. Loin de la philosophie des "How to", Dingo est alors présenté comme un véritable expert, capable de relever tous les défis.

En 1984, les succès aussi bien financiers qu'artistiques de Winnie l'Ourson et Une Sacrée Journée pour Bourriquet et du (Le) Noël de Mickey donnent l'idée aux responsables des studios Disney de l'époque de mettre en chantier un nouveau moyen-métrage mettant en vedette leurs stars maisons. L'objectif à peine dissimulé est de créer une production à forte capacité commerciale mais réalisée à bas coût. De nouveaux animateurs fraichement débarqués de CalArts sont alors rapidement mobilisés. Tad Stones jette les bases du scénario tandis que Darrell Van Citters s'occupe de la réalisation. Leurs travails jugés peu convaincants les font bien vite déposséder du projet. Le premier se reconvertit en qualité de scénariste sur la série Les Gummi fruit de la division fraichement créée, Walt Disney Television Animation ; le second quitte la firme de Mickey. Le projet de Footmania pour Dingo est à ce stade purement et simplement abandonné. Quelques années plus tard, il est relancé et confié au réalisateur Matthew O'Callaghan qui bénéficie alors de l'aide en qualité de consultant de Ward Kimball. De nombreuses scènes sont modifiées et redoublées. Pour autant, le résultat pèche toujours. Au final, la qualité est jugée incompatible avec le cinéma, le moyen-métrage étant ainsi rétrogradé pour le média télévision. Il est pour cela adossé à d'autres vieux cartoons reprenant le thème du sport et forme une compilation intitulée An All New Adventure of Disney's Sport Goofy; Featuring Sport Goofy in Soccermania.

D'un point de vue artistique, Footmania pour Dingo affiche un visuel reprenant le style de Carl Barks. Balthazar Picsou signe ainsi avec lui son troisième court-métrage après Picsou financier en 1967 et Le Noël de Mickey en 1983 tandis que deux autres créations de l'auteur légendaire de BD Disney font leurs premières apparitions en animation : les  frères-voleurs Rapetou (créés en 1951) et l'inventeur Géo Trouvetou (apparu en 1952) ; sont présents également avec leurs traits sur papier les trois neveux Riri, Fifi et Loulou. Dingo assume pour sa part un rôle bien mal taillé pour lui. Dépourvu de sa maladresse légendaire, presque trop sérieux, il perd énormément en capital sympathie. Le moyen métrage contient enfin un clin d'œil amusant à L'apprentie sorcière dont il "embauche" les joueurs de foot.

Footmania pour Dingo peut être aujourd'hui considéré comme une simili transition entre Le Noël de Mickey et La bande à Picsou. La qualité de son animation est certes un peu meilleure de celle de la série télé mais reste en deçà des standards de Disney. Certaines scènes frisent d'ailleurs le mauvais goût à l'exemple de la séquence où Picsou serre les dents ! Le changement de personnalité de Dingo est à l'avenant et constitue une erreur artistique manifeste.

Footmania pour Dingo reste cependant divertissant et constitue une introduction habile à l'univers de La bande à Picsou. Le personnage du milliardaire, charismatique à souhait, et l'ambiance de Donaldville, incomparable, font de cette production une demi-réussite expliquant sans doute sa résistance à ne pas sombrer dans l'oubli.

Les personnages

L'équipe du film

1914 • 2002
Consultant

L'édition vidéo

Le cartoon est disponible en DVD Zone 2 dans la compilation, Mickey, Les J.O Rigolos.