Lapin Looping
L'affiche
Titre original :
Roller Coaster Rabbit
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 15 juin 1990
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Rob Minkoff
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Roger Rabbit doit surveiller Baby Herman lors d’une ballade dans une fête foraine…

La critique

rédigée par
★★★

L'accueil de Bobo Bidon ayant été très bon, un nouveau cartoon lié à Qui Veut la Peau de Roger Rabbit est aussitôt mis en chantier et sort presque un an après le premier. La même équipe est logiquement reconduite sur le projet. Lapin Looping est ainsi de nouveau confié aux Walt Disney Animation Studios d’Orlando en Floride, alors situés dans le parc Disney Hollywood Studios, dénommé à l'époque Disney-MGM Studios. Il est, comme son prédécesseur, réalisé par Rob Minkoff, et produit par les créateurs d’Amblin Entertainment (Steven Spielberg, Kathleen Kennedy et Frank Marshall). Le cartoon sort le 15 juin 1990, sous le label Touchstone, en première partie de Dick Tracy et ce, contre l'avis de Steven Spielberg désireux, lui, de le voir attaché à une autre production Amblin Entertainment distribuée par les studios Disney sous le label Hollywood Pictures, Arachnophobie. Recul aidant, le choix du staff de Disney s’avère plus judicieux non seulement dans la similitude du thème du film avec "son" cartoon mais également au point de vue de son succès puisque Dick Tracy rapporte au final deux fois plus qu’Arachnophobie.

Lapin Looping est comme Bobo Bidon l'occasion de nombreux clins d'œil à des stars du monde de l'animation, pour la plupart disneyennes tels Mickey Mouse, Pinocchio, Ariel, Clarabelle, sans oublier Droopy, venu lui de la MGM. Il est en revanche bien plus déjanté que son prédécesseur : ne faisant pas mentir son titre, le récit part, il est vrai, dans tous les sens, au propre comme au figuré, dans une farandole de looping et de folie. Roger Rabbit a, en effet, bien du mal à garder Baby Herman vivant des scènes dont certaines sont savoureuses, notamment quand il s'agit d'éviter Jessica attachée à des rails ou de subir les foudres d'un taureau énervé par le bambin !

Certes de bonne facture, Lapin Looping reste somme toute très classique dans son genre ; il ne bénéficie notamment plus de l'effet de surprise dont Bobo Bidon jouit.

L'équipe du film

1961 • 2015
Artiste de Layout

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, en bonus du long-métrage Qui Veut la Peau de Roger Rabbit.