The Cat That Looked At A King
L'écran titre
Titre original :
The Cat That Looked At A King
Production :
DisneyToon Studios
Date de sortie USA :
Le 14 décembre 2004
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Dave Bossert
Peter Schneider
Musique :
Mark Watters
Durée :
9 minutes

Le synopsis

De nos jours, une nanny emmène les deux enfants dont elle a la garde suivre un chat qui vient de plonger dans un dessin...

La critique

rédigée par
★★★

A l’occasion de la sortie du DVD Collector en 2004 de Mary Poppins, il est décidé de réaliser un court-métrage pour fêter dignement les 40 ans du chef d’œuvre de Walt Disney. The Cat That Looked At A King reprend ainsi une histoire du troisième livre narrant les aventures de Mary Poppins, Mary Poppins Opens the Door. Sa production se voit alors confiée à DisneyToon Studios tandis que son animation est prise en charge par un studio japonais, The Answer Studio. Ce dernier est d'ailleurs composé par une majorité d’anciens employés de Walt Disney Animation (Japon). Cette structure, connue pour avoir livré notamment 101 Dalmatiens 2 : Sur la Trace des Héros, Les Aventures de Tigrou, Les Aventures de Porcinet ou Winnie l'Ourson et l'Efélant, est fermée en 2004 par Burbank. Motoyoshi Tokunaga, soucieux de ne pas laisser perdre un tel savoir-faire, s'affaire immédiatement à récupérer la majeure partie de ce petit monde pour monter The Answer Studio. Il bénéficie au passage du soutien de Disney qui, en lui confiant la réalisation de The Cat That Looked At A King, lui offre son tout premier contrat donnant à 20 artistes l'opportunité de travailler sur le cartoon durant trois mois.

Le court-métrage est, comme son ainé, un mélange de « live » et d'animation. Julie Andrews y revient dans une période voulue contemporaine, habillée selon une mode qui s'imagine du vingtième-et-unième siècle. Elle emmène ainsi deux petits enfants rejoindre, dans un tableau peint à la craie, une chatte qui a eu l'idée saugrenue de s'immerger dedans. Ils s'invitent donc dans un monde animé où un roi s'obstine à apparaitre comme le plus intelligent de son royaume. La chatte s'amuse alors à le défier dans un quizz, histoire de tester sa sagesse et met dans la balance, en guise de gain, pas moins que la couronne.

The Cat That Looked At A King affiche une animation 2D d’une qualité perfectible même si son style angulaire et le design des toons sont plutôt sympathiques et charmeurs. Les personnages sont d'ailleurs véritablement attachants, plus encore en V.O. où certains d'entre-eux bénéficient de la participation vocale de Tracey Ullman (la chatte), David Ogden Stiers (le roi) et Sarah Ferguson, la duchesse d’York (la reine).

La question existentielle qui s'impose bien vite au visionnage du court-métrage consiste à savoir si, tiré d’un livre de Mary Poppins, il peut revendiquer le rang de suite au long-métrage de Walt Disney. Rien n’est en fait révélé explicitement aux spectateurs ; chacun devant se faire sa propre opinion. L'argument "contre" principal réside dans le choix de l'époque contemporaine pour dérouler l'histoire. Un siècle s'est, en effet, écoulé depuis le film de référence. Pourtant, il peut vite être démonté par le statut de magicienne Mary Poppins qui a la capacité de se jouer du temps... D'ailleurs, des éléments troublants renforce le sentiment de suite. Déjà, le début du film s'enorgueillit d'une reprise de Nourrir les P'tits Oiseaux tout comme la fin avec Quelle Jolie Promenade Avec Mary. Ensuite, le personnage de Julie Andrews fait de nombreux clins d’œil à celui de Mary Poppins reprenant les mêmes tics de langage, déclamant les même phrases ou narrant une anecdote de pingouins qui dansent. Enfin, l’ombre de sa tête, à la fin du cartoon, reprend exactement la forme de celle qu’avait le personnage de Mary Poppins avec son chapeau, sur un des tableaux de Bert ; l'hommage est d'autant plus appuyé que Julie Andrews ne porte justement aucune coiffe ! De là à penser que quelque soit l'époque, Julie Andrews incarne et incarnera toujours Mary Poppins…

Cartoon bien sympathique, marquant le tendre retour de Julie Andrews dans un dessin animé, The Cat That Looked At A King a de quoi charmer le plus grand nombre...

L'équipe du film

1935 • ....
Actrice

L'édition vidéo

Le court-métrage est disponible en DVD Zone 1 et DVD Zone 2 en bonus de l’édition collector de Mary Poppins.