Tick Tock Tale
L'écran titre
Titre original :
Tick Tock Tale
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 08 juin 2010
Série :
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Dean Wellins
Musique :
Dario Marianelli
Durée :
6 minutes

Le synopsis

Une petite horloge est l'objet de moquerie de la part de toutes les autres horloges du magasin...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 29 décembre 2015

Tick Tock Tale est un petit cartoon des Walt Disney Animation Studios, très pixarien dans le ton et dans la réalisation, avec un zeste d'inspiration des Silly Symphonies, le tout dans une ambiance digne des 101 Dalmatiens.

Tick Tock Tale est réalisé par Dean Wellins. Ce dernier est né le 27 mars 1971 dans une base de l'US Air Force près de Saragosse en Espagne. Après des études d'Art et de Design, il est finalement accepté à CalArts dans le programme d'animation de personnages. Son premier projet d'envergure est Le Géant de Fer de Brad Bird, chez la Warner, où il est à la fois artiste de storyboard et superviseur de l'animation. Toujours chez Warner, il participe ensuite à Osmosis Jones. Il intègre finalement Disney pour s’occuper d’abord de l'animation de Jim Hawkins dans La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers puis, toujours au sein des Walt Disney Animation Studios, sur le projet Chicken Little en 2005 où il travaille sur l'histoire. Il occupe la même fonction sur Volt, Star Malgré Lui, La Princesse et la Grenouille, Raiponce et La Reine des Neiges. Sur La Princesse et la Grenouille, il supervise en plus l'animation de Docteur Facilier.

Tick Tock Tale représente donc la première incursion de Dean Wellins dans la réalisation. L'idée a, en réalité, été proposée en 2006, dès l'arrivée de John Lasseter à la tête des Walt Disney Animation Studios. Alors qu'il travaillait sur Volt, Star Malgré Lui, son pitch est en effet validé par le nouveau boss mais son emploi du temps, par trop chargé suite à son affectation en tant que co-réalisateur sur Raiponce, retarde la mise en chantier du court-métrage. Le souci de santé de Glen Keane fait toutefois remanié radicalement l'équipe du long-métrage et ce sont finalement Nathan Greno et Byron Howard qui reprennent les rennes du chantier de la princesse aux cheveux d’or. Désormais libre, Dean Wellins se voit alors proposer par John Lasseter de reprendre Tick Tock Tale dans le but de le sortir en première partie de La Princesse et la Grenouille. Le couplage est pourtant vite abandonné et le court-métrage sort quelques mois plus tard, le temps de le peaufiner (et lui donner une paire de minutes supplémentaires). Il est finalement proposé le 8 juin 2010 lors du Festival International du Film d'Animation d'Annecy. Malheureusement, par la suite, et mises à part quelques diffusions confidentielles dans des festivals, il n’est plus jamais montré au grand public. Il faut ainsi attendre le 18 août 2015 pour voir le cartoon proposé largement grâce à la compilation Walt Disney Animation Studios - Short Films Collection.

Pour Tick Tock Tale, Dean Wellins confesse avoir trouvé l'inspiration en inversant sa réflexion. Il est ainsi parti de la technique - l'animation par ordinateur moins chère à réaliser- et a cherché une idée qui s'adapterait bien à elle. C’est en fixant une horloge chez lui que son esprit s'est alors mis à vagabonder et il a eu l'impression que l'objet avait des yeux et une expression : le point de départ de Tick Tock Tale était tout trouvé ! L'idée de situer l'action à Londres lui est, quant à elle, venue naturellement après qu’il ait souhaité ouvrir son cartoon sur un plan de Big Ben. Il aime aussi l'ambiance de la capitale anglaise notamment comme elle est dépeinte dans Les 101 Dalmatiens. Et il est vrai que les décors en début et fin de cartoon sont tout simplement superbes avec ses tableaux de smog londonien. Un gros travail de lumière a ainsi été mené sur le court-métrage qui lorgne, en plus, du côté des Silly Symphonies notamment, The Clock Store un court-métrage de 1931 en noir-et-blanc. Voir ses horloges prendre vie rappelle, en effet, beaucoup la série conçue par Walt Disney... mais également les jouets de Toy Story de John Lasseter. La boucle est bouclée !

Tick Tock Tale est un petit cartoon qui, s'il ne réinvente rien, sait être efficace dans son traitement et sa réalisation. Il arrive même à susciter l'émotion à sa toute fin quand les nobles horloges se rendent compte de leur erreur commise en rejetant la petite horloge détraquée. Simple mais réussi.

L'édition vidéo

Le cartoon est inclus en Blu-ray multizone dans la compilation Walt Disney Animation Studios - Short Films Collection.