L'Art de l'Auto-Défense

L'Art de l'Auto-Défense
L'affiche
Titre original :
The Art of Self Defense
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 26 décembre 1941
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Kinney
Durée :
8 minutes

Le synopsis

Dans la série des "How to...", Dingo enseigne l'histoire de l'autodéfense du Moyen-âge à nos jours...

La critique

rédigée par
★★★

En 1937, Dingo perd sa "voix" à la suite du départ de Pinto Colvig du studio de Mickey. Le personnage, privé un temps de ses vocalises originales, les retrouvera toutefois en 1941 à la faveur du retour de son doubleur initial, et ce, jusqu'au décès de ce dernier, en 1967. Dans l'intervalle, la technique de la narration, qui permet à Dingo de rester aphone, est plébiscitée. La compagnie de Mickey, bien décidée à sauver coûte que coûte son gaffeur attitré, contourne, en effet, la difficulté rencontrée en le mettant en scène dans des aventures commentées par voix-off. L'artiste John McLeish se voit ainsi chargé du commentaire audio de toutes les péripéties de Dingo. A l'origine, il pense participer à un programme éducatif et utilise donc un ton grave et sérieux. Se rendant compte de sa méprise, il entreprend de modifier son intonation afin de la rendre burlesque. Mais c'est sans compter sur l'intervention des réalisateurs qui le convainquent de revenir à sa prestation première, idéale pour instaurer un contraste hilarant entre le récit et la nature des images qui le supportent. La série des "How to..." est née. Le court-métrage Dingo Fait de L'Equitation, surprenant d'humour décapant, l'inaugure de façon magistrale. RKO Pictures, le distributeur exclusif de Disney à l'époque, trouve le cartoon tellement réussi qu'il décide de l'inclure dans le long-métrage, Le dragon récalcitrant, pensant qu'il toucherait ainsi un plus large public.

L'Art de l'Auto-Défense marque un tournant dans la carrière de Dingo. Le cartoon inaugure, en effet, le principe d'une longue introduction - consacrée ici à l'évolution de l'auto-défense à travers les âges. Cette construction scénaristique va ainsi devenir la règle dans les années 50 et 60 pour tous (ou presque) les documentaires animés, diffusés dans l'émission d'anthologie que Walt Disney développe pour la télévision. Elle permet idéalement d'instruire l'auditoire tout en le divertissant par le biais de gags placés à toutes les étapes du récit.

L'autre innovation du cartoon, qui caractérisera ensuite la carrière de Dingo, constitue à placer sur la route du personnage de nombreux alter égos. Il se met ainsi à représenter l'homme occidental moyen de façon générique ; cette évolution constituant à elle-seule la véritable marque de fabrique de la série des "How to...". Deux Dingo apparaissent donc ici, face à face, pour décortiquer les différentes formes de combats.
Dingo dispose, depuis lors, d'un don d'ubiquité refusé à tous ses confrères : il reste, en effet, aujourd'hui le seul personnage Disney, parmi les cinq historiques (Mickey, Minnie, Donald, Pluto et Dingo) à pouvoir apparaitre plusieurs fois dans un même temps et lieu.

L'Art de l'Auto-Défense est un cartoon sympathique qui s'inscrit dans la veine des "How to...", à la trame à la fois drôle et improbable.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume  L'Intégrale de Dingo de la collection des Walt Disney Treasures.