Dingo Joue au Baseball

Dingo Joue au Baseball
L'affiche
Titre original :
How to Play Baseball
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 4 septembre 1942
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Kinney
Durée :
8 minutes

Le synopsis

Dans la série des "how to", Dingo enseigne l'art de jouer au base-ball...

La critique

rédigée par
★★★

En 1937, Dingo perd sa "voix" à la suite du départ de Pinto Colvig du studio de Mickey. Le personnage, privé un temps de ses vocalises originales, les retrouvera toutefois en 1941 à la faveur du retour de son doubleur initial, et ce, jusqu'au décès de ce dernier, en 1967. Dans l'intervalle, la technique de la narration, qui permet à Dingo de rester aphone, est plébiscitée. La compagnie de Mickey, bien décidée à sauver coûte que coûte son gaffeur attitré, contourne, en effet, la difficulté rencontrée en le mettant en scène dans des aventures commentées par voix-off. L'artiste John McLeish se voit ainsi chargé du commentaire audio de toutes les péripéties de Dingo. A l'origine, il pense participer à un programme éducatif et utilise donc un ton grave et sérieux. Se rendant compte de sa méprise, il entreprend de modifier son intonation afin de la rendre burlesque. Mais c'est sans compter sur l'intervention des réalisateurs qui le convainquent de revenir à sa prestation première, idéale pour instaurer un contraste hilarant entre le récit et la nature des images qui le supportent. La série des "How to..." est née. Le court-métrage Dingo Fait de L'Equitation, surprenant d'humour décapant, l'inaugure de façon magistrale. RKO Pictures, le distributeur exclusif de Disney à l'époque, trouve le cartoon tellement réussi qu'il décide de l'inclure dans le long-métrage, Le dragon récalcitrant, pensant qu'il toucherait ainsi un plus large public.

Dingo Joue au Baseball reprend l'astuce inaugurée dans L'Art de l'Auto-Défense consistant à utiliser le personnage de Dingo dans plusieurs rôles. Il endosse ainsi les différents postes du jeu qui prend d'ailleurs des airs d'ovni pour les spectateurs français tant ce sport est une énigme de ce côté de l'Atlantique. Il reste toutefois au cartoon les mimiques et les gaffes d'un Dingo décidément très en forme, pour convaincre l'auditoire tricolore de son intérêt à le suivre, à défaut de développer l'envie d'apprendre à jouer au baseball...

Basé sur un sport fort méconnu du public français, Dingo Joue au Baseball ne vaut que pour l'énorme capital-sympathie de son fer de lance, Dingo.

A noter :
La production du cartoon a été réduite à seulement douze semaines pour faire concorder sa sortie avec celle de Vainqueur du Destin (The Pride of the Yankees), un long métrage du producteur Samuel Golwyn, distribué, comme Walt Disney à l'époque, par RKO.

L'équipe du film

1904 • 1968
Animateur
1907 • 1979
Animateur
1912 • 2008
Animateur
1913 • 2000
Animateur
1914 • 2002
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume  L'Intégrale de Dingo de la collection des Walt Disney Treasures.