Freewayphobia
or The Art of Driving Super Highway

Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway
L'affiche
Titre original :
Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 13 février 1965
Série :
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Durée :
16 minutes

Le synopsis

Dingo endosse le profil de trois chauffards.

La critique

rédigée par
★★★

Dingo est la dernière des grandes stars historiques de Disney (Mickey, Donald, Pluto et Dingo) à décrocher sa propre série. Il est également le dernier à la voir s'arrêter. Avant la sienne, Donald regagne, en effet, sa loge après son ultime cartoon The Litterbug (1961), même s'il est vrai qu'il apparait ensuite dans deux courts-métrages d'éducation non destinés au cinéma : Steel And America (1965) et Donald's Fire Survival Plan (1966). Dingo lui termine sa carrière par un cartoon nominé aux Oscars, Dingo Fait de la Natation (1961) puis deux courts-métrages d'éducation (1965) prévus pour le cinéma et intégrés dans sa série : Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway et Goofy's Freeway Trouble.

Dingo joue pas moins de trois personnages dans Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway, tous des dangers de la route.
Le premier, Driverius Timidicus, est si timide qu'il s'arrête dans les voies d'accélération de peur de rentrer dans le trafic.
Le deuxième, Motoramus Fidgitus, est lui tellement pressé qu'il colle les voitures le précédant et slalome entre les files.
Enfin, le troisième et dernier, Mr. Neglecterus Maximus, est totalement négligeant et distrait par le moindre évènement.

Ces trois figures sont l'occasion d'un cours sur la sécurité routière et notamment le temps de réaction du cerveau en cas de freinage d'urgence.

Sans être aussi drôle qu'Automaboule, un autre cartoon de Dingo, sorti en 1950 sur le thème lui aussi de l'automobiliste tendance chauffard, Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway est terriblement efficace. Son succès est d'ailleurs tel qu'il a droit à une suite, toujours en 1965, Goofy's Freeway Trouble.

Preuve de sa grande qualité, Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway reste d'actualité plus de quarante ans après sa sortie ; le comportement des conducteurs n'a, en effet, malheureusement pas beaucoup évolué !

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway
Jaquette Freewayphobia or The Art of Driving Super Highway
Disponibilité

• en DVD Zone 1 dans la compilation Driver Safety.