Lava

Lava
L'affiche
Titre original :
Lava
Production :
Pixar Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 19 juin 2015
Série :
Genre :
Animation 3D
Disney Digital 3-D
Réalisation :
James Ford Murphy
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Le volcan Uku est à la recherche de l'amour...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 19 mai 2015

Pixar a pris l'heureuse habitude d'accompagner la sortie de ses longs-métrages d'un cartoon de « mise en bouche » exclusif et totalement inédit. Vice-Versa est ainsi l'occasion de présenter Lava, un court-métrage magnifique qui présente des décors quasi réalistes en ajoutant une touche de fantaisie pour donner vie à des... volcans !

Lava est signé de James Ford Murphy. Ce dernier rentre chez Pixar dans la seconde moitié des années 90 et commence à travailler en tant qu'animateur sur 1001 Pattes (a bug's life). Il travaille ensuite sur Toy Story 2, Drôles d'Oiseaux sur une Ligne à Haute Tension, Monstres & Cie, La Nouvelle Voiture de Bob, Le Monde de Nemo, Les Indestructibles, Cars - Quatre Roues, Martin et la Lumière Fantôme et Ratatouille. Lava est ainsi la première réalisation de l'artiste.

Le réalisateur est littéralement tombé amoureux d'Hawaï et de ses volcans lors de sa lune de miel dans l'archipel sur l'île de Big Island en 1989. Depuis, il n'a cessé de se passionner pour la nature, la musique et la culture du 50ème état américain. Pourtant, ce sont de nombreuses années plus tard, quand il entend le chanteur hawaïen Israel Kamakawiwo'Ole interpréter dans une série télé Over the Rainbow, que la fameuse chanson du (Le) Magicien d'Oz lui rappelle alors combien il avait aimé l'île et les merveilleux moments passés avec sa femme sur l’archipel paradisiaque. Tout naturellement, quand le moment est venu pour lui de proposer une idée pour un court-métrage, il pense immédiatement à écrire une chanson qui rappellerait les sensations ressenties lors de l’écoute de celle d'Israel Kamakawiwo'Ole tout en combinant son amour pour Hawaï.

Le réalisateur compose donc Lava, une chanson totalement dépaysante, qu’il choisit ensuite de faire interpréter par les deux protagonistes de son court-métrage, Uku (chantée par Kuana Torres Kahele) et Lele (tenue par Napua Greig). Le nom des deux personnages est bien évidemment un jeu de mot sur Ukulele, le fameux instrument à cordes pincées traditionnel des îles Hawaï. Mais l'originalité du cartoon n’est pas dans sa bande-son mais bien dans la nature de ses deux personnages principaux puisqu’ils sont des lieux et précisément des volcans. Le défi qui consistait à personnifier des éléments que personne n’envisage comme pouvant être des protagonistes vivants était donc de taille. Et de ce point de vue, le cartoon affiche une belle réussite. Il n’en est pas de même, en revanche, pour son histoire, vrai problème, qui, au final, reste assez plan-plan...

Chaque mise en chantier d'un cartoon Pixar doit aussi permettre de faire avancer la technique. Ici, Lava se concentre sur le double défi de rendre les personnages crédibles en tant que lieu tout en étant le plus photoréaliste possible et ce, dans l’idée de restituer tout le charme des îles d'Hawaï, et faire de ses volcans des personnages attachants. Dans ce but, le réalisateur a choisi de ne rendre vivant que le visage du volcan qu’il situe en haut du cratère. Toute l'émotion passe ainsi par les yeux et la bouche. Force est de constater que le rendu visuel fonctionne et atteint son but ! L'authenticité d'Hawaï respire ainsi tout au long du cartoon ; la seule fausse note étant peut-être l'apparence finale de l’union des deux volcans, qui, même si elle est prévisible niveau histoire, est trop forcé niveau graphique.

Lava est un joli court-métrage doté d’une musique dépaysante à souhait qui transporte avec délice le spectateur sur le bel archipel d'Hawaï. Dommage que son histoire soit aussi convenue...

L'édition vidéo

Le cartoon est disponible dans l’édition vidéo de Vice-Versa.