Au Pays des Ours
L'affiche
Titre original :
Bear Country
Production :
Disney
Date de sortie USA :
Le 5 février 1953
Genre :
Documentaire
Réalisation :
James Algar
Durée :
33 minutes

Le synopsis

Les ours ont toujours été présents sur le continent américain. Mais si leur territoire s'étalait, à l'origine, de l'océan atlantique au pacifique, l'urbanisation galopante les a contraint à se retirer dans les dernières contrées préservées de la main de l'homme. Ils se retrouvent désormais essentiellement dans les montagnes rocheuses, à l'image d'une ours et de ses petits...

La critique

rédigée par
★★★★

Passionné de flore et de faune, Walt Disney peut être considéré comme le pionner du documentaire animalier. Dès 1948, il met, en effet, en chantier la collection des True-Life Adventures dont les courts et longs-métrages seront multi-oscarisés. Cette série, inaugurée avec le mini-documentaire, L'île aux phoques, constitue d'ailleurs la première véritable incursion de la Compagnie de Mickey dans la production de films "live". Elle comporte un total de sept courts-métrages (Au pays des ours en étant le sixième) avant de s'ouvrir, en 1953, avec Le désert vivant, au format des longs-métrages qui devient, à partir de cette date, la norme de production des True-Life Adventures.

Au pays des ours contient toutes les recettes du succès. Magnifique court-métrage, il traite, en effet, d'un animal dont le capital sympathie dans l'inconscient collectif ne se dément pas. Charismatique et attachant, l'ours est, il est vrai,  un parfait sujet pour documentaire grand public. Le spectateur, plongé dans la vie du plantigrade, s'émerveille alors, à coups sûrs. Il faut dire que la vie de l'animal n'est pas de tout repos et contient de forts éléments dramatiques !
Omnivore, l'ours varie ainsi énormément sa recherche de nourriture et décuple l'intérêt de son observation. Il en est de même de sa manière d'élever ses oursons, à bien des égards attendrissante et poignante. Jusqu'à leurs deux ans, la mère prend, en effet, soin de ses petits et leur enseigne tout ce qu'ils doivent savoir en matière de nourriture, chasse et précaution. L'apprentissage de la technique de grimpée dans les arbres est ainsi particulièrement spectaculaire. Car, il est un fait que les oursons courent bien des dangers, à commencer par les attaques des vieux males qui leur reprochent d'accaparer les femelles. Les petits sont, en fait, entièrement dépendants de leur mère. Ils lui accordent d'ailleurs toute confiance et obéissance. Lorsqu'elle intime un ordre, ils s'exécutent aussitôt. Elle utilise ainsi son autorité naturelle pour, après deux ans d'apprentissage, couper le cordon. Le stratagème est habile : la mère ordonne à ses rejetons de grimper dans un arbre, prétextant un danger. Une fois les petits haut-perchés, elle les abandonne... pour recommencer le cycle de la vie !
Les oursons passent à l'âge adulte quand ils se décident finalement à descendre de l'arbre pour aller manger, malgré l'interdiction de leur mère.

La critique acclame littéralement Au pays des ours. Le film obtient d'ailleurs l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire. Il est à voir absolument !

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur
1912 • 1998
Réalisateur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1, dans la collection Walt Disney's Legacy, le 5 décembre 2006. Il est dans le troisième volume de l'intégrale des documentaires de la série des True-Life Adventures : Creatures of the Wild.