Dossier » Télévision » Éditos
Télévision » Éditos

Les Chaînes Disney
French Rat•a•too•ee

L'article

Publié le 15 janvier 2009

Disney Channel
Disney Channel +1
Playhouse Disney
Disney Cinemagic
Disney Cinemagic +1

Il parait loin le temps où Le Disney Channel se résumait pour les téléspectateurs français à trois heures de programmes hebdomadaires, le samedi sur la chaine publique, alors baptisée FR 3.
Formidable époque que les années 2000 où les fans français disposent de pas moins de cinq canaux pour assouvir leur soif de programmes Disney... La promesse est alléchante : trois chaines (si on exclut les déclinaisons +1) à l’identité forte et aux programmes segmentés :
Disney Channel, généraliste, à destination des ados et de leurs parents ;
Playhouse Disney, à destination des tout petits ;
Disney Cinemagic à destination des férus de cinéma.

Sauf que, une toute petite année seulement après le reformatage de l’offre télé de Disney, les grilles de programmes respectives sont curieusement construites. L’identité des chaines est, en effet, malmenée, pour ne pas dire niée, chacune d’elles parasitant l’autre, au mépris de la pertinence des choix proposés aux téléspectateurs... Disney Télévision oublie tout simplement de respecter le périmètre des chaines qu’elle gère et transforme chacune de ses antennes en simple robinet à programmes communs multidiffusés, faisant fi de la segmentation des publics...

Ainsi, alors qu’elle est sensée s’adresser aux adolescents et laisser les tout-petits à Playhouse Disney, Disney Channel diffuse allègrement les programmes phares de sa petite sœur, à commencer par La Maison de Mickey ou Manny et ses Outils. Pendant que les ados désertent, les tout-petits tremblent déjà à l’idée de voir Hannah Montana débarquer aux côtés de Tibère...
Disney Channel et Disney Cinemagic font mieux (ou pire, c’est selon !). Alors que la seconde affirme être une chaine dédiée au cinéma Disney et vouloir exploiter l’incroyable catalogue du studio au château enchantée (elle est d’ailleurs vendue comme telle dans les bouquets Câble et Satellite), ses programmes s’apparentent de plus en plus à ceux de son ainée, les films de cinéma désertant la grille au profit de Disney Channel Original Movies et autres séries et téléfilms Disney. Certains jours frisent l’overdose ; le 20 janvier 2009 étant sans doute celui de l’apocalypse.

Jugez plutôt l’incroyable situation dans laquelle est plongé, ce jour là, le téléspectateur disneyen :

18 h Disney Channel : Cheetahs Girls : Un Monde Unique
19 h Disney Channel +1 : Cheetahs Girls : Un Monde Unique
20 h Disney Cinemagic : Cheetahs Girls : Un Monde Unique
21 h Disney Cinemagic +1 : Cheetahs Girls : Un Monde Unique

Gageons qu’en zappant sur le pack Disney TV, bon nombre d’abonnés au Câble et au Satellite vont penser que leur décodeur s’est, une fois de plus, déréglé... Les hotlines des opérateurs n’ont qu’à bien se tenir...

A oublier la notion de segmentation, Disney Télévision vide de son sens son offre télé. Il est grand temps de reconstruire les grilles de programmes en respectant l’identité de Disney Channel, de Playhouse Disney et de Disney Cinemagic. Ou alors de faire preuve, une bonne fois pour toute, d’honnêteté éditoriale en rebaptisant l’ensemble :
Disney Channel,
Disney Channel +1,
Disney Channel +2,
Disney Channel +3,
Disney Channel +4.