Un Cri s'Échappe des Studios
ou
De l'utilisation du « cri Wilhelm » dans les productions Disney

L'article

rédigé par
Publié le 15 avril 2009

Si les colères de Donald ou le cri de Tarzan sont devenus célèbres grâce à la popularité du personnage qui leur est associé, il existe d'autres bruitages dont la vocation première n'était pas d'atteindre la célébrité, mais qui pourtant sont aujourd'hui élevés au rang de "cris" mythiques.
Un effet sonore, sorti de chez Warner, contamine depuis maintenant cinquante-huit ans tous les studios hollywoodiens y compris Disney et Pixar. Ce virus toujours en circulation se nomme Wilhelm Scream (cri "Wilhelm"). Voici son histoire.

En 1951, un western réalisé par Raoul Walsh pour la Warner sort sur les écrans : Les Aventures du Capitaine Wyatt (Distant Drums), avec Gary Cooper dans le rôle principal. On peut y voir un groupe de soldats de l'armée américaine venant secourir des colons installés en Floride et menacés par des indiens Séminoles.

Pour les besoins d'une scène où un des soldats se fait happer par un alligator dans les marécages des Everglades, six cris sont enregistrés au moment de la postproduction en une prise. L'auteur probable de cette performance serait le comédien et chanteur Sheb Wooley. Si le cinquième a été retenu pour le soldat, les autres cris de l'enregistrement seront également utilisés. On les entendra plus tôt dans le film, quand trois Indiens se font tuer, l'un après l'autre, au cours d'un raid.


Les Aventures du Capitaine Wyatt

Par la suite, l'enregistrement est archivé dans la bibliothèque d'effets sonores du studio sous le nom : "man getting bit by an alligator, and he screams" (Homme se faisant dévorer par un alligator). Le quatrième cri de la bande plaît à la Warner à tel point qu'il va être réutilisé dans de nombreuses productions du studio.
Jusqu'au milieu des années 1970, ce bruitage est une exclusivité Warner. Ainsi, on peut l'entendre notamment dans Des Monstres attaquent la Ville (Them!), Une étoile est née (A Star is Born) en 1954, La Terre des Pharaons (Land of the Pharaohs), Le Renard des Océans (The Sea Chase) en 1955, Les Bérets Verts (The Green Berets) en 1968, La Horde Sauvage (The Wild Bunch) en 1969.

Le sound designer Ben Burtt fait partie de ces cinéphiles qui repèrent ce cri distinctif dans de nombreux films. Alors qu'il est à la recherche d'éléments sonores pour La Guerre des Etoiles (Star Wars), il trouve la bande créée pour Distant Drums aux archives de la Warner, et décide d'adopter ce cri comme une sorte de signature sonore personnelle. Il le nomme Wilhelm Scream en référence au western de 1953 réalisé par Gordon Douglas, La Charge sur la Rivière Rouge (The Charge at Feather River) dans lequel on voit un personnage nommé Wilhelm, interprété par Ralph Brooke, lancer le cri (le quatrième de l'enregistrement) au moment où une flèche vient se planter dans sa jambe.

La Charge sur la Rivière Rouge
Howard... Une Nouvelle Race de Héros

Ainsi, Ben Burtt inclut le cri Wilhelm dans les films auxquels il participe, notamment les productions de George Lucas : les séries Star Wars, Indiana Jones, ainsi que Howard... Une Nouvelle Race de Héros (1986), Willow (1988).
Il utilise aussi les autres cris de la bande, tout autant exploitables, qu'il nommera tous indifféremment Wilhelm, le quatrième cri restant malgré tout le plus célèbre.

L'ami de Ben, l'ingénieur du son Richard L. Anderson, avec qui il a travaillé sur Les Aventuriers de l'Arche Perdue (1981) va continuer la tradition et essayer d'incorporer ce bruitage dès qu'il en a la possibilité.
Ainsi, le cri Wilhelm se retrouve non seulement dans la bibliothèque sonore de Skywalker Sound par le biais de Ben Burtt, mais également dans celle de la compagnie créée par Anderson : Weddington Productions (appartenant maintenant à Technicolor Sound Services). Tous les ingénieurs du son pouvant accéder à ces deux bibliothèques ne vont pas se priver pour utiliser le cri. Ce sera une manière de communiquer entre eux, un code. Non seulement, Wilhelm va servir à rendre hommage mais va devenir aussi une sorte de compétition : réussir à insérer le cri dans le film.

Sur les nombreux ingénieurs du son ayant utilisé Wilhelm, la plupart se sont retrouvés à un moment ou un autre à travailler pour Disney, certains venant de Skywalker Sound, d'autres de Weddington.

Dans le groupe Skywalker, on retrouve :

Ben Burtt
Gary Rydstrom
Tom Myers
Chris Boyes

Dans le groupe Weddington, on retrouve :

Richard L. Anderson & Mark A. Mangini
David E. Stone

D'autres ingénieurs du son comme Mark Binder, David A. Whittaker, Steve Lee, George Simpson, Curt Schulkey et Aaron Glascock ont aussi participé à la "compétition".

Maintenant que vous êtes au courant de l'existence de cet effet sonore, si vous ne l'étiez pas déjà auparavant, essayez de repérer la présence de Wilhelm dans le film que vous regardez, l'épisode de série TV, voire même le jeu vidéo auquel vous jouez. Attention, il peut être très discret.

Voici une liste de films produits par Disney dans lesquels vous pouvez l'entendre :

  • Les Trois Fugitifs (Three Fugitives) (1989) [Touchstone Pictures].
  • La Belle et la Bête (Beauty and the Beast) (1991). Alors que le château de la Bête est attaqué, un villageois est éjecté par un des serviteurs-objets enchantés et hurle en traversant une fenêtre (juste après que Zip eut libéré Belle et Maurice).

  • Aladdin (1992). Jafar, devenu le nouveau maître du Génie de la lampe, ordonne à celui-ci de le faire sultan. Un habitant d'Agrabah hurle au moment où le Génie soulève le palais dans les airs.

  • Dingo et Max (A Goofy Movie) (1995). Pendant la chanson Sur la Route (On the Open Road), la voiture de Dingo heurte un échafaudage et fait crier un des ouvriers des travaux publics qui y était perché.
  • Toy Story (1995). Woody provoque la chute de Buzz dans le jardin de Sid. Celui-ci crie quand il tombe par la fenêtre de la chambre d'Andy, après avoir été poursuivi par le globe terrestre et poussé par la lampe de bureau.

  • Mickey Perd la Tête (Runaway Brain). Au début du cartoon, Mickey joue à un jeu vidéo où s'affrontent deux personnages de Blanche Neige et les Sept Nains : la Sorcière et Simplet. On entend le "cri Wilhelm" quand ce dernier, dirigé par Mickey, est touché par une pomme de la Sorcière, indiquant que le joueur a perdu et que la partie est terminée.

  • Hercule (Hercules) (1997). Après la libération des Titans par Hadès, on peut entendre un "cri Wilhelm" au moment où les villageois fuient la Cité terrorisés par l'approche du Cyclope.

  • La Petite Sirène 2 : Retour à l'Océan (The Little Mermaid II : Return to the Sea) (2000). Un membre de l'équipage du navire gouverné par le prince Eric saute et crie juste avant qu'une partie de l'iceberg sectionné par Morgana vienne s'effondrer sur le bâtiment et le coule.
  • Sale Môme (Disney's The Kid) (2000). Alors que Russ (Bruce Willis) parle avec Amy (Emily Mortimer), on entend discrètement un "cri Wilhelm" s'échapper de la télévision que Rusty (Spencer Breslin) est en train de regarder, au moment où celui-ci se gratte le ventre.
  • Golden Dreams (2001). Attraction du parc Disney's California Adventure. Lors d'un tremblement de terre, un amérindien hurle en tombant.
  • Les Visiteurs en Amérique (Just Visiting) (2001) [Hollywood Pictures]. Un chevalier est frappé au visage avec une hache.
  • Confessions d'un Homme Dangereux (Confessions of a Dangerous Mind) (2002) [Miramax Films]. Chuck (Sam Rockwell) regarde la télévision après son retour d'une bagarre dans un bar.
  • Sous le Soleil de Toscane (Under the Tuscan Sun) (2003) [Touchstone Pictures]. Après avoir emménagé dans sa villa, Frances (Diane Lane) connaît un terrible orage. Il faut écouter très attentivement quand sa machine à laver est frappée par la foudre...
  • Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (Pirates des Caraïbes : The Curse of the Black Pearl) (2003). On entend un "cri Wilhelm" pendant la bataille sur l'Intrépide entre la Royal Navy et l'équipage de Barbossa.
  • Baby-Sittor (The Pacifier) (2005)
  • Cars - Quatre Roues (Cars) (2006). Au début du film, durant la séquence du rêve dans lequel Flash McQueen s'imagine célèbre en ayant rejoint l'écurie Dinoco, une voiture lance un "cri Wilhelm" en se faisant désintégrer par un rayon ennemi.

  • Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit (Pirates of the Caribbean : Dead Man's Chest) (2006). Le cri est entendu au moment où le Kraken attaque le navire de la Royal Navy.
  • Extra-Terrien (Lifted) (2006). Le cri est lancé par le personnage endormi à la fin du court-métrage quand celui-ci se réveille et "tombe" du lit.

  • Invisible (The Invisible) (2007) [Hollywood Pictures]. Dans le premier tiers du film, un homme est jeté dans une piscine.
  • Pirates des Caraïbes : Jusqu'au Bout du Monde (Pirates of the Caribbean : At World's End) (2007). Ici, deux cris pour le prix d'un : l'un est entendu au cours de la bataille dans le maelström au moment d'une explosion, l'autre dans la bataille de Singapour, quand les feux d'artifice explosent.
  • Notre Ami le Rat (Your Friend the Rat) (2007). Durant la chanson Plan B, le voyageur spatial dessiné à la craie sur le tableau noir crie en voyant un rat alors qu'il se pose sur la planète Mars.

  • Il Etait une Fois (Enchanted) (2007). Ce film aux multiples clins d'oeil ne pouvait pas échapper à Wilhelm. Vous pourrez l'entendre dans la salle de bal au moment où Narissa se transforme...

Désormais, vous ne serez sans doute plus insensible au puissant virus Wilhelm si vous ne le connaissiez pas auparavant. Affûtez bien vos oreilles. Peut-être l'entendrez-vous lors de votre prochaine séance.

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter le site de Steve Lee (en anglais), Hollywood Lost and Found.