Dossier » Vie du Site » Articles
Vie du Site » Articles

Disney : De A à Zuzu
Les Années 2001 - 2006

L'article

Publié le 10 avril 2010

[2001 - 2003] Correction

Le premier anniversaire de Zuzu's Walt Disney Animation Page n’est pas fêté sur le site. D’ailleurs, le trimestre qui le suit voit ses mises à jour se faire rares. Zuzu se consacre essentiellement à son nouveau job et à son intégration à la région parisienne. Le 15 aout 2001, il rencontre Timon Timauvais dont il ne sait pas encore qu’il jouera un grand rôle, et dans sa vie, et pour son site…

A la rentrée 2001, Zuzu's Walt Disney Animation Page subit à nouveau de grands moments de solitude. Zuzu s'envole, en effet, pour une semaine vers la Floride. Salaire aidant, il a pu économiser pour s’offrir cette destination de rêve pour tout fan Disney qui se respecte. Il s’agira d’ailleurs de la dernière fois où il ira seul à Walt Disney World... même s’il rencontre sur place - et par le plus grand des hasards ! - Grandmath, l'administrateur de Disney Central Plaza, et son cousin surnommé Ptitmath. Les trois frenchies vont d’ailleurs voir ensemble, en avant-première française, Atlantide, L'Empire Perdu. Mais, il est déjà temps pour Zuzu de rentrer en France. Sauf que l'Histoire le rattrape. Alors qu’il prépare sa valise dans sa chambre d’hôtel en vue de rejoindre l’aéroport, il branche CNN en bruit de fond et assiste stupéfait, en direct, aux attaques du World Trade Center. L’alerte terroriste déclenchée, tous les avions restent cloués au sol. Zuzu, sans le sou pour se payer à nouveau des entrées aux parcs à thèmes, se retrouve bloqué dans son hôtel ; comble de malchance, une tempête tropicale le confine carrément dans sa chambre. Seule et maigre consolation, il peut, pendant cette triste semaine, aller voir en avant-première française, Princesse Malgré Elle.

De retour en France, les mises à jour du site reprennent puis continuent de façon régulière. De plus en plus d’œuvres (comédies musicales, Walt Disney Treasures…) abusivement classées dans la rubrique « hors-série » sont présentées dans le chapitre des films d’animation. En décembre 2001 cette anomalie éditoriale est partiellement résolue puisque transférée dans une nouvelle partie du site, créée spécialement et intitulée Les Raretés de Disney. Cette dernière prend vite des airs de fourre-tout regroupant les Walt Disney Treasures, les comédies musicales et les tout premiers films "live" traités.

En mars 2002, à la faveur de la distribution internationale par Disney des films Ghibli, et précisément à la suite de la sortie DVD de Princesse Mononoke, les œuvres de Miyazaki intègrent Zuzu's Walt Disney Animation Page dans la partie Disney distribue Miyazaki. Leur présence sur le site sera toutefois de courte durée : en décembre 2003, elles sont, en effet, retirées sans autre forme de procès ; un simple accord de distribution par Mickey et ses amis ne suffisant plus à justifier leur traitement. La ligne éditoriale du site se précise alors tranquillement. Conan, Fils du Futur, Le Château de Cagliostro, Sherlock Holmes, Le Château dans le Ciel , Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke et Le Voyage de Chihiro auront donc été les seuls films d’animation non Disney ayant eu les honneurs (ou les affres !) d’une analyse de Zuzu...

Côté contenu, l'actualité DVD et cinéma est toujours suivie avec minutie : Monstres & Cie, Lilo & Stitch et, plus tard dans l'année 2002, La Planète au Trésor - Un Nouvel Univers sont ainsi vus puis chroniqués en avant-première sur le site. Avant cela, le 18 août 2002, une évolution pas très heureuse (recul aidant !) de la ligne éditoriale est opérée. Par un raisonnement assez tordu, Zuzu décide, en effet, d’inclure les comédies musicales dans la liste des films d'animation. Deux  justifications à cela : la même que celle suivie précédemment lors de la création de la rubrique des « hors séries » (les chansons des films d’animation ont souvent les mêmes compositeurs que celles des comédies musicales…) et une nouvelle, toute aussi limite (la frontière entre un film d’animation et une œuvre comme Mary Poppins ou L'Apprentie Sorcière est somme toute mince…). Babes in Toyland, Le Plus Heureux des Milliardaires et Newsies - The News Boys (et leurs confrères, au fur et à mesure de leurs éditions en DVD) viennent donc squatter la page des films d’animation. Pire, le site rallonge son nom et devient carrément imprononçable pour qui ne pratique pas l’apnée : Zuzu's Walt Disney Animation & Musical Page. Difficile de faire plus compliqué !

Le 23 février 2003 marque une date décisive pour Zuzu's Walt Disney Animation & Musical Page. Timon Timauvais prend, en effet, part à l'aventure. Dans un premier temps, il se limite à corriger les pages déjà écrites. C'est un travail titanesque. Zuzu n’a, il est vrai, pas le don de l'écriture ; les corrections ne se limitent dès lors pas à la simple relecture orthographique. Tous les textes sont réécrits épousant le style de Timon Timauvais. Plus fluide, il présente le double avantage d’offrir aux visiteurs le confort de lecture d'un site de qualité journalistique.

Timon Timauvais se prend vite au jeu : s’il n’interfère pas encore dans la nature des avis donnés sur les films, il ne se gène plus pour influer sur la ligne éditoriale. Contrairement à Zuzu, il a une vision décomplexée des atouts du site ; il entend ainsi les mettre en valeur. Zuzu se concentre donc sur le travail de recherches, de visionnages et d’analyses ; Timon Timauvais contrôle et réécrit tout ce qui est destiné à être mis en ligne, il s’amuse également à jouer les responsable marketing. La force du duo va commencer sérieusement à se voir sur le site. Zuzu's Walt Disney Animation & Musical Page, futur Zuzu Disney, devient le projet commun des deux compères ; chacun y jouant un rôle bien précis…

[2003 - 2004] Décoration

Le site continue sa croissance tranquille. En juillet 2003, la partie Les Raretés de Disney change de nom pour devenir : Les Trésors de Disney. Pour autant, elle demeure toujours un fourre-tout. Il faudra attendre de nombreuses années pour qu'elle se limite enfin aux seuls Walt Disney Treasures. Dans l’intervalle, elle est une victime collatérale de la pénurie de rubriques sur le site, même si des signes de créations se font jour. Le chapitre Quelques films d'acteurs apparait le même mois. Zuzu assume désormais l’envie de traiter les films "live" de Disney. Carcans obligent, il clame à qui veut l’entendre qu’il ne sera jamais exhaustif sur le sujet : le chapitre prend donc le nom castrateur de « quelques films "d'acteurs" » par opposition à la notion de film d’animation. « Quelques » tire finalement très vite sa révérence (alors que tous les films « live » finiront d’être réellement chroniqués en juin 2009) tandis que le vocable « live » fait lui son apparition en mai 2007, sur l’interpellation d’un visiteur (en février 2007) reprochant la lourdeur de l’expression « film d’acteurs ».

En décembre 2003, Zuzu's Walt Disney Animation & Musical Page connait une petite révolution. Mr Cody, un internaute graphiste, propose de réaliser la bannière de la page d'accueil. Timon Timauvais intervient alors auprès de Zuzu pour lui faire accepter l’idée de voir une personne extérieure agir pour le site. Mr Cody obtient donc le feu vert à la condition expresse de conserver Jiminy Cricket. Le résultat est du plus bel effet, Zuzu ne se fait désormais plus prier pour voir Mr Cody réaliser les bannières de chacune des parties du site : culturelles (films d’animation, film live…) comme techniques (liens...). Le chantier se termine en mars 2004.

Parallèlement, le site continue de se remplir avec les critiques de films d'animation sortant au cinéma (Le Monde de Nemo), en vidéo (Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata) ou vus en projection presse (Frère des Ours, La Ferme se Rebelle). La troisième vague des Walt Disney Treasures est analysée sans oublier la rubrique des films "live" qui se remplit à vitesse grand V. Il faut dire que depuis septembre 2003, le site a pris son rythme de croisière avec une moyenne de douze mises à jour par semaine ! La liste des futurs sorties DVD est désormais proposée, mais, n’ayant pas encore de place attitrée, reste située en page d'accueil. En coulisse, le site se prépare pour son premier gros changement : la V2.

C’est une discussion très animée entre Timon Timauvais et Zuzu qui met le feu au poudre : le premier reproche au second sa vision étriquée et routinière du site. Il en pointe tous les défauts et notamment sa page d’accueil peu lisible et son nom à coucher dehors, sans oublier son adresse web impossible à retenir. Timon Timauvais veut développer le côté pro tandis que Zuzu craint d’y perdre son âme. Quelques jours de remise en question plus tard, il rend les armes et accepte l’idée d’une version rénovée ! La nouvelle mouture apparait en octobre 2004. Elle constitue la première grosse évolution du site. Jusqu’ici, malgré tous ses changements, il était, en effet, resté dans une version globalement similaire à celle de sa naissance. Le virage pris est, cette fois-ci, radical ! Zuzu's Walt Disney Animation & Musical Page vit ses derniers jours. Il change de nom et se recentre sur un salutaire Zuzu Disney. Coté technique, il évolue sensiblement. Il a recours désormais à des frames, une solution qui permet de garder le menu sur toutes les pages, sans que le visiteur ne soit plus obligé de revenir à la page d'accueil via le bouton « précédent » de son navigateur. L'aspect visuel se modernise également avec des cadres entourant chaque élément. Mr. Cody refait les bannières pour chaque partie. Le site acquiert indéniablement  au passage une certaine classe. Son aspect fait plus propre, plus épuré. De plus, le système de couleurs retenu pour chaque rubrique est maintenu et rappelé dans le menu de gauche. Dernier changement de taille, à partir de la V2, le site quitte son hébergeur gratuit Multimania, devenu entre temps Lycos, pour être recueilli par l’espace d’hébergement du fournisseur d'accès web de Zuzu et Timon Timauvais. A la faveur de cette migration, la publicité disparait totalement de Zuzu Disney et n'y reviendra plus jamais…

[2004 - 2006] Consolidation

En octobre 2004, la V2 apporte son lot de changements de contenu. Dès le lancement, trois nouvelles parties voient le jour. Tout d'abord, la rubrique Les Futurs Films d'Animation Disney, présente depuis le tout début du site, se transforme en Bientôt au Cinéma. En concordance avec la rubrique les Films "Live", il est, en effet, logique de lister désormais les prochaines sorties cinéma de films non animés. Les sorties vidéos, présentes dans la V1 sur la page d'accueil, ont droit elles-aussi à une rubrique dédiée Bientôt en DVD qui se mue, quelques années plus tard, avec l'apparition du Blu-Ray, en Bientôt en Vidéo. Ces deux pages sont devenues au fur et à mesure du temps des incontournables que les visiteurs plébiscitent littéralement. Enfin, Les Productions Télé Disney apparait dans un chapitre autonome. Il permet de faire un peu de ménage dans la partie des (Les) Trésors de Disney. A l'époque, ce sont principalement les séries télé qui y sont chroniquées mais les téléfilms Disney commencent à pointer le bout de leur nez, dès février 2005.

L'autre gros changement, niveau contenu, est la sortie du placard de Timon Timauvais. S’il se contentait jusqu’alors de corriger patiemment et assidument les fiches rédigées par Zuzu sans jamais en trahir l'opinion originelle, il souhaite maintenant disposer d’une tribune sur le site, dont il se veut le seul responsable. La V2 lui en offre l’occasion en permettant l’apparition des fameux Billets d'Humeur de Timon Timauvais que tous les lecteurs attendent depuis avec impatience. Avec un rythme de 6 par ans, il n'a jamais failli à la tache dans un exercice qui lui sied à ravir et où il prend un malin plaisir à jouer les polémistes.

Une fois le gros événement de la mise en ligne de la V2 passée, Zuzu Disney rentre en vitesse de croisière et continue de se remplir de nouvelles analyses de films d'animation vus en avant-première (Les Indestructibles, Chicken Little) mais également de films "Live". En septembre 2005, une nouvelle partie apparait pour soulager celle des (Les) Trésors de Disney : « Les Compilations Disney », née à la suite de l'édition par Disney de vidéos compilant des cartoons ou des épisodes télé. Les Walt Disney Treasures sont certes, eux-mêmes, des compilations mais la qualité de cette collection mérite à elle-seule son propre chapitre : due à l’exceptionnelle pugnacité de Leonard Maltin et bénéficiant du soutien inconditionnel de Roy E. Disney, elle a, à l'époque de beaux jours devant elle... (Il faudra attendre le printemps 2010 pour voir Bob Iger, le nouveau PDG de Disney tourner le dos à l'héritage de son studio et l'a stoppée purement et simplement).

Quelques jours plus tôt (le 27 août 2005), après de nombreuses tentatives pour convaincre un Zuzu décidément toujours réfractaire au changement, Timon Timauvais obtient enfin un accord de principe sur le fait d'investir du cash dans Zuzu Disney, histoire de le mettre à l’abri d'aléas techniques. La première action consiste ainsi à déposer le nom de domaine zuzudisney.com. Outre la simplification d'accès au site et de communication sur lui, elle présente également l'avantage non négligeable de garantir désormais à ses visiteurs de retrouver toujours son adresse même en cas de changement d’hébergeur. Car une idée trotte déjà dans la tête du compère de Zuzu... Elle deviendra réalité le 16 février 2007, date à laquelle un hébergement dédié est acquis pour le site, le sortant ainsi de la dépendance d’un fournisseur d’accès internet. Ces changements renforcent alors un peu plus son côté "professionnel"...

En octobre 2005, Timon Timauvais et Zuzu, après un bref passage en qualité de modérateurs sur Disney Central Plaza, (une fonction qu'ils reprennent 4 ans plus tard), participent à leur premier meeting organisé par le forum. Ils prennent conscience à l’occasion du succès que connait leur travail auprès des fans Disney et découvre également les joies de partager, en live, leur passion avec des gens venus de tous horizons, formant un belle communauté. De vraies amitiés naissent et perdurent aujourd’hui.

La vie sur le web continue. Un internaute, parlant de Zuzu Disney sur un forum de cinéma généraliste, lui reconnait son exhaustivité mais reproche des analyses jugées peu affinées. Piqué au vif, Zuzu décide alors de reprendre une à une ses fiches de films d'animation et de les remanier entièrement. La Boite à Musique est la première à être revisitée (le 13 novembre 2005), suivie rapidement par Victory Through Air Power et Le Dragon Récalcitrant. L’accueil des Zuzunautes est chaleureux et encourage la démarche de réécriture. Pour les dix ans du site, le chantier n'est toujours pas terminé mais progresse à un rythme de 8 à10 fiches remaniées par an…

Au début de l’année 2006, Zuzu Disney est invité plus régulièrement aux projections presse de Disney, non seulement pour les films d'animation mais également pour les films "Live". La confiance de Disney France permet de parler de l'actualité et de mettre en avant les œuvres des labels de Mickey. Mature, Zuzu Disney atteint, à cette époque, une vraie reconnaissance auprès des fans français. Sa stabilité lui donne la crédibilité nécessaire pour continuer de grandir. L'aura de Zuzu Disney suscite des vocations...

Lire la conclusion...