Dossier » Parcs à Thème » Évènements Presse
Parcs à Thème » Évènements Presse

Disneyland Paris ! Fête Noël

L'article

rédigé par
Publié le 21 novembre 2013

Après une saison Halloween haute en couleurs, la saison de Noël était vivement attendue par les fans. Période magique par excellence, où les Parcs se parent de leurs plus beaux atours, Noël a débuté cette année légèrement en avance, avec un lancement le 10 novembre 2013, pour se poursuivre jusqu’au 6 janvier 2014. Cette inauguration a été précédée d’un lancement presse, pour découvrir en avant-première les nouveautés de cette saison 2013. Chronique Disney a été convié à cet évènement incontournable, le samedi 9 novembre 2013.

Les musiques instrumentales de Noël résonnent, familières et festives : lorsque les invités entrent sur Main Street, U.S.A., c'est ainsi un véritable éblouissement qui s'offre à eux, fort d'une décoration soignée et omniprésente. Au centre de Town Square trône majestueusement le nouveau sapin, si attendu (voire attendu au tournant pour certains) tant sa présence iconique en fait le pendant du Château en période de Noël. S'érigeant à vingt-quatre mètres comme le précédent, il apparaît à l'œil nu comme nettement plus fourni, et arbore une foule d'ornements à l'allure délicieusement rétro : jouets d'antan, soldats de bois, rennes, sucres d'orge, boules, étoiles et autres ornements replongent le Visiteur au cœur de l'imagerie traditionnelle de Noël, une imagerie par ailleurs très européenne. Au pied du magnifique arbre se trouvent naturellement les cadeaux, des dizaines de paquets multicolores, et le fan croit reconnaître dans le train miniature un clin d'œil tacite à Walt Disney qui affectionnait particulièrement ces machines. Son caractère fourni et décoré avec soin le fait ressembler de manière assez fidèle aux visuels des produits dérivés de Noël, d'où une concordance notable ; par ailleurs, certains des éléments ornant l'arbre sont en vente dans les boutiques des Parcs en collaboration étroite avec le département Marchandisage.

Il est temps de découvrir La Cavalcade de Noël, l'un des spectacles phares de la saison. Il est vrai que La Célébration Halloween de Mickey avait déjà séduit en marquant un renouveau et un dynamisme indéniables par la qualité de ses performers, le caractère entraînant de sa musique, le choix de Personnages rares comme Clarabelle et la beauté de ses chars et de ses costumes, véritable déclinaison d'un magnifique pantone automnal.

La Cavalcade de Noël était annoncée comme plus grande et plus élaborée encore que celle de la saison 2012, dans un souci d'amélioration permanente. Les mélodies de Noël résonnent, et s'amorce alors ce qui s'avère être un spectacle incroyablement festif et immersif ! Paré de son costume de soldat de Noël, Dingo est, en effet, à la tête de cette cavalcade haute en couleurs, accueilli chaleureusement par les Visiteurs visiblement ravis de voir un Personnage familier et sympathique devenir le chef d'orchestre de ce spectacle. Dingo est suivi de près par une joyeuse troupe de soldats rappelant les Soldats de Plomb des parades de Noël d'antan, ici pleinement humains et souriants. Le char inaugural se présente, et surprend par son identité visuelle forte : sapins de Noël, décorations, neiges, couleurs chatoyantes... Tous les ingrédients sont réunis. Sur ce char à plusieurs niveaux trônent au centre le couple star, Mickey et Minnie, portant de magnifiques costumes hivernaux  (il y a là comme une réminiscence de leurs costumes au sein du spectacle Mickey et la Magie de l'Hiver) ; mais aussi Donald en contrebas, jouant du tambour, instrument lié à Noël ; au sommet de ce sapin géant se trouve ensuite la fée Clochette, toujours aussi malicieuse ; enfin, à l'arrière du char, Pluto, l'inséparable compagnon de Mickey, est aussi de la partie et visiblement ravi du cadeau qu'il a reçu.

Arrive alors la joyeuse équipe déjà présente dans La Célébration Halloween de Mickey, avec Tigrou, Coco Lapin et Porcinet - Winnie ne pouvant être présent en raison de son point photo rituel à côté du restaurant Casey's Corner. Vêtus de leur costume de Noël, ils interagissent joyeusement avec les Visiteurs.

La cavalcade prend ensuite un tour sucré avec des Personnages familiers : Tic, Tac et Clarice, là encore dans la lignée de La Célébration Halloween de Mickey : déguisés en pâtissiers, ils manient joyeusement le sucre glace, avec comme acolytes gourmands d'adorables bonhommes de pains d'épice - la tradition des desserts de Noël n'est décidément jamais loin !

 

Puis, c'est au tour de l'incontournable char du renne de faire son entrée. Garni de sapins enneigés, le renne immense est chevauché par un lutin qui salue la foule avec enthousiasme.

Arrivent ensuite deux Personnages dont la présence peut surprendre de prime abord : M. et Mme Indestructible, conduisant un véhicule semblable à un segway - ils viennent directement de Tokyo Disneyland, preuve d'une synergie permanente entre les différents Parcs. Leur costume rouge et leur statut de famille légitiment finalement leur présence - ils sont d'ailleurs représentés sur les badges « Family Reunion » distribués dans les Parcs de Walt Disney World Resort !

Puis les Personnages de Toy Story - pas de Noël sans jouets ! - font leur apparition, précédés par un défilé de Soldats Verts. L'immense char avec Woody et Buzz l'Éclair arrive et se remarquent alors quelques différences notables par rapport à sa version précédente : le lutin en contrebas a fait place à Zig Zag et les jouets traditionnels qui ornaient le panier ont été remplacés par les jouets emblématiques du film - Rex, M. Patate et Bayonne. Comme le char inaugural de Mickey, se trouvent ici le duo Buzz / Woody en position centrale, et un Personnage présent à l'arrière et en contrebas du char : Jessie chevauchant Pile-Poil.

S'ensuit un joyeux défilé de performers bariolés, des jouets plus vrais que nature : avions et gentils diablotins dans leur boîte, suivis par une troupe de facétieux lutins qui, tour à tour, sourient, grimacent et interagissent avec les Visiteurs.

Enfin, pour clore cette magnifique cavalcade, s'invite sur un char massif et somptueux le Père Noël et son traîneau rempli de cadeaux ; il salue petits et grands, souhaitant de joyeuses fêtes ; cette année, il est accompagné là encore par trois Personnages attachants déjà présents dans La Célébration Halloween de Mickey : Riri, Fifi et Loulou, les trois neveux de Donald. Le char immense du Père Noël est suivi par un nouveau groupe de lutins qui clôturent ce joyeux défilé.

Les spectateurs ne peuvent qu’être séduits par cette (La) Cavalcade de Noël, effectivement plus grande que l'an passé, mais également beaucoup plus élaborée : les chars à plusieurs niveaux permettent différents niveaux de vision et offrent de belles perspectives ; également, l'ordre complètement remanié des véhicules accroît l'impression de nouveauté ; enfin, l'alternance constante entre chars massifs riches de détails, Personnages défilant à pieds, et performers, rend la cavalcade incroyablement dynamique et festive, et l'interaction différente à chaque représentation fait qu’elle peut être vue à plusieurs reprises sans déclencher une quelconque lassitude.

Ebloui par ce défilé haut en couleurs, tourbillon visuel et musical, il est temps de se diriger vers le Studio Radio de Videopolis pour rencontrer quelques acteurs phares de l'Entertainment à Disneyland Paris.

Emanuel Lenormand
Show Director

C'est d'abord Emanuel Lenormand qui fait l'honneur de recevoir Chronique Disney.

 

Son parcours est assurément exemplaire au sein du monde du spectacle avec l’écriture d'une comédie musicale, de plusieurs one-woman-spectacles dont l'un se joue actuellement dans un théâtre parisien et une collaboration avec Chantal Goya en tant que chorégraphe. Après avoir été danseur pour Douchka, Emanuel Lenormand rejoint donc Disneyland Paris il y a 25 ans, œuvrant pour les spectacles et les parades, jusqu'à sa nomination en 2002 en tant que Show Director. Il décortique les évènements les plus marquants de sa carrière jusqu'à ce jour, mentionnant notamment l'organisation du Festival d'Halloween depuis de nombreuses saisons avec, pour paroxysme, le travail sur les spectacles du 31 octobre comme cette année le spectacle du Docteur Facilier, mais aussi les regrettées Terrorific Nights au Parc Walt Disney Studios et, de manière plus ponctuelle, l'élaboration de spectacles comme Peter Pan à la Rescousse au Parc Disneyland et les Ciné Folies au Parc Walt Disney Studios, qui sont pour lui une vraie fierté. Pour cette saison de Noël 2013, Emanuel Lenormand s'est beaucoup investi dans la mise en place de La Cavalcade de Noël, spectacle évolutif par excellence ; il souligne le caractère éminemment dynamique de l'édition 2013, évoquant notamment ce travail sur la lecture de la cavalcade et la nécessité de mettre en place des chars à plusieurs niveaux, pour un champ de vision élargi. Le nombre accru de performers permet une plus grande interaction avec les Visiteurs et il était très intéressant, précise-t-il, d'adapter les Personnages de La Célébration Halloween de Mickey pour cette version de Noël. Emanuel Lenormand fait alors un parallèle entre son rôle de metteur de scène au théâtre et ses missions de Show Director sur la cavalcade notamment : il faut veiller à respecter deux temps forts, explique-t-il : le lever de rideau (l'arrivée du char inaugural avec Mickey & Minnie) et le bouquet final (le char du Père Noël), pour maintenir le spectateur en haleine. Emanuel Lenormand est très fier également du retour des spectacles musicaux sur la scène de Videopolis, qui avait accueilli dans le passé des spectacles époustouflants tels que La Belle et la Bête ou La Légende du Roi Lion ; pour cette saison de Noël 2013, ce sont les Jingle Bell Boys qui sont à l'honneur : un orchestre de talentueux musiciens reprenant les mélodies de Noël connues de tous, menés à la baguette par Mickey, devenu chef d'orchestre. C'est un vrai plaisir, souligne-t-il, de pouvoir se restaurer au Café Hypérion tout en regardant et en écoutant ces prestations musicales, à la manière des Big Bands ; les Jingle Bell Boys plaisent tant aux grands qu'aux petits mélomanes, ravis de voir Mickey au cœur du spectacle.

Cette saison marque aussi la présence de Jack dont le point photo est maintenu après la saison Halloween et légèrement transformée pour cette période de Noël - il semble normal que le héros de L'Étrange Noël de Monsieur Jack célèbre Noël à Disneyland Paris, apportant sa touche burtonienne si singulière.

Interrogé ensuite quant à son travail sur le char La Reine des Neiges, grande nouveauté de cette saison de Noël pour la parade, Emanuel Lenormand révèle que les héroïnes Anna et Elsa du dernier long-métrage La Reine des Neiges sont intronisées sur La Magie Disney en Parade ! avec un char dédié, avant même que le film ne sorte en salles - d'où un challenge en terme de création. Il confie ainsi avoir vu et revu les bandes-annonces pour s'imprégner de l'univers visuel du long-métrage et avoir naturellement multiplié les recherches et les brainstormings avec son équipe ; travailler sur un char de parade est un défi, confie-t-il, car il s'agit de transcrire l'identité visuelle du film et de transmettre un maximum d'émotions en un minimum de temps - les quelques minutes où le char est dans le champs de vision des spectateurs ! Pour le char La Reine des Neiges, l'élément qu'est la glace s'est immédiatement imposé car au cœur de l'action, d'où ce palais de glace massif aux côtés d'Elsa, qui est juchée en hauteur fidèlement aux scènes où elle vit recluse dans un palais sur les sommets ; Anna sa sœur se trouve en contrebas du char qui dispose là encore de différents niveaux de vision, avec notamment la présence d'Olaf, personnage vedette et attachant qui avait naturellement sa place sur le convoi et qui prend, plus tard, le poste de maître de cérémonie de Disney Dreams ! Fête Noël  (la concordance est décidément partout !).

Qui dit saison de Noël à Disneyland Paris dit également pour les fans de longue date le célèbre spectacle Mickey et la Magie de l'Hiver, qui cette année ne sera plus joué à The Chaparral Theater : Emanuel Lenormand, qui en avait repris le flambeau, se dit naturellement un peu déçu de sa disparition - comme pour tout arrêt d'un spectacle - mais il évoque la nécessité de faire des choix à chaque saison. Cette année, la cavalcade est incontestablement un point d'orgue des festivités, et permet de cibler un public plus vaste que celui d'un spectacle ; de plus, le caractère interactif fait que le Visiteur est amené à la voir plusieurs fois sans que ce ne soit la même prestation au contraire d'un spectacle où tout est davantage cadré et calibré.
Emanuel Lenormand est interrogé ensuite sur les grandes lignes de la politique de Disneyland Paris en matière de divertissement dans les années à venir – les fans, rêvant ainsi de Mickey's Very Merry Christmas Parties tant plébiscitées pars les Visiteurs du Magic Kingdom, seraient-ils exaucés? Il confie alors que ce type d'évènements spéciaux pourrait être amené à se multiplier. Enfin et concernant le Parc Walt Disney Studios, parfois décrié pour son manque d'animations et de décorations lors des saisons de Noël, il tient à préciser, après voir travaillé à de nombreuses reprises sur la saison de Noël dans ce Parc – comme le Noël Hollywoodien de 2006 qui avait marqué les esprits, que des projets sont à l'étude ; l'approche est radicalement différente eu égard à l'identité bien singulière de ce Parc – qui plonge le Visiteur au cœur du monde du cinéma, dans les backstages, d'où la nécessité de trouver une ligne directrice cohérente ; mais des pistes sont explorées pour donner toujours plus de vie au Parc Walt Disney Studios lors des prochaines saisons de Noël.

Katy Harris
Show Director

Chronique Disney rencontre ensuite Katy Harris, également Show Director à Disneyland Paris depuis 2001.

Après un brillant parcours au sein du monde de la comédie musicale, Katy Harris rejoint Disneyland Paris en 1993 comme performer dans des spectacles comme La Belle et la Bête, la revue du Lucky Nugget ou Pocahontas, le Spectacle, avant de devenir assistante metteur en scène pour les évènements privés, puis finalement Show Director en 2001. Le public lui doit notamment la mise en scène de nombreux spectacles et parades comme La Parade des Rêves Disney, parade révolutionnaire lancée à l'occasion des festivités du 15ème anniversaire et qui faisait appel aux 5 sens, mais aussi l'élaboration de Meet Mickey Mouse - Rencontre avec Mickey en tant que directrice artistique. Mais la plus grande fierté de Katy Harris est son travail sur Disney Dreams ! en tant que directrice artistique associée. Disney Dreams !, divertissement nocturne unique et transgénérationnel, spectacle signature de Disneyland Paris lancé à l'occasion des festivités du vingtième anniversaire, avoisine les 98% en terme de taux de satisfaction Visiteurs. Véritable prodige technologique mêlant lasers, pyrotechnie, feux d'artifices et mapping vidéo, Katy Harris souligne le défi technique et créatif que cela a représenté. Travaillant de concert avec Steve Davison, ce fut un investissement de longue haleine pour imaginer l'articulation de ce spectacle : déclinaison du concept des rêves avec un personnage chef d'orchestre, ligne narrative et division en tableaux dont le choix fut crucial - il s'agissait alors de toucher un public européen d'âge et de cultures différents ; il fallut ensuite adapter les créations à l'environnement architectural (Le Château de la Belle au Bois Dormant devenu écran) et climatique (la rigueur du climat parisien). Et cette saison marque l'apparition d'une version revisitée : Disney Dreams of Christmas / Disney Dreams ! Fête Noël : ce spectacle de 18 minutes met en vedette Olaf, personnage phare de La Reine des Neiges, qui mène la danse. Katy Harris souligne ainsi le travail colossal qu'a nécessité ce spectacle, puisque toute la scénographie et la musique sont nouvelles ; bien que partageant certaines similitudes avec le spectacle californien World of Color, Disney Dreams ! Fête Noël se distingue par ses singularités imposées par l'environnement - il a fallu prendre en compte les volumes et les courbes complexes du château pour le mapping vidéo - mais aussi par les attentes du public européen qui diffèrent de celle du public américain. Comme le souligne Katy Harris, l'esprit reste le même puisque les deux spectacles mettent en scène Olaf et les Personnages de Toy Story pour une réinterprétation loufoque du ballet Casse-Noisettes, mais la comparaison s'arrête là. Quant aux futurs développements de Disney Dreams !, Katy Harris préserve précieusement l'effet de surprise.

 

Katy Harris présente ensuite la nouvelle cérémonie d'illumination du sapin qui sera dévoilée le jour-même en avant-première. Rituel incontournable des festivités de Noël, ce spectacle nocturne est très attendu par les Visiteurs. Habituellement mené par Mickey et ses amis qui invitent un enfant de l'assistance à venir illuminer le sapin, le spectacle connaît cette année un remaniement total, à commencer par son intitulé, puisqu'il devient Les Vœux Magiques de Noël, prenant dès lors une connotation affective nettement plus marquée. Les Personnages font place à un spectacle son et lumière exceptionnel mené par les voix familières de Jiminy Cricket et Pinocchio, écho au célèbre spectacle Wishes qui avait conquis les foules. L'interaction individuelle entre Mickey et l'enfant laisse place à une immersion collective, où le Visiteur est invité à vivre l'esprit de Noël au travers des rêves d'enfants du monde entier. C'est un dispositif lumineux colossal qui est mis en place, explique Katy Harris, basé sur le LED, alliant économies d'énergie et puissance technologique - plus de 5000 LED au total. Dès lors, la lumière suffit à faire le spectacle, puisque le sapin change de couleur à de multiples reprises, tandis que les guirlandes de Main Street, U.S.A. interagissent et que la neige tombe jusque sur Town Square - une nouveauté de cette saison 2013, d'où un spectacle qui se veut plus immersif que jamais. La visibilité à 360° est une grande première puisque l'intégralité du spectacle est visible où que le spectateur se place. Nouvelle cavalcade, nouvelle version de Disney Dreams !, cérémonie d'illumination du sapin entièrement revisitée... Cette saison de Noël marque donc un renouvèlement créatif indéniable !

Françoise Barbier
Directrice Production et Création Costumes et Spectacles

Françoise Barbier, Directrice Production et Création Costumes et Spectacles reçoit ensuite Chronique Disney.

Après des débuts au département Costuming, notamment pour l'élaboration des costumes du Buffalo Bill's Wild West Show, Françoise Barbier a progressivement évolué pour devenir Directrice Production et Création, un poste multitâches fondé sur la coordination puisqu'il s'agit de veiller au respect de l'identité visuelle en matière de costumes et d'accessoires sur les spectacles et les parades, dans ce souci de qualité et de respect du détail garant de la différence Disney. Françoise Barbier souligne d'emblée la dimension humaine comme étant au cœur de ses missions, supervisant et fédérant une équipe dont certains membres travaillent depuis des années pour Disneyland Paris. Questionnée sur les évènements les plus marquants de sa carrière, elle évoque tout naturellement la préparation des festivités du 20ème anniversaire - La Magie Disney en Parade, Le Train du 20ème Anniversaire... Tout autant de spectacles dont il a fallu élaborer les costumes, en prenant en compte les axes graphiques et les impératifs liés à l'usure. Françoise Barbier explique d'ailleurs que l'une des grandes fiertés de Disneyland Paris réside dans le fait que les costumes sont fabriqués au sein même des ateliers du Parc, avec plus de 5000 costumes confectionnés par an. Et de souligner le travail titanesque sur les costumes multicolores de La Cavalcade de Noël de cette année.

Qui dit saison de Noël dit le retour tant attendu de "it's a small world" Celebration, où l'attraction se pare de ses plus beaux atours, avec une boucle musicale revisitée incluant des chants de Noël connus de tous. Françoise Barbier précise ainsi que 200 poupées sont rhabillées pour l'occasion, revêtant de somptueux habits de lumière afin de célébrer les fêtes de fin d'année dans leur globalité - de la Saint-Nicolas à Noël en passant par Diwali, la Sainte-Lucie et Hanouka, d'où une dimension profondément universelle. L'équipe en charge de ce projet compte des membres investis depuis de nombreuses années, très attachés à la mise en place de cette célébration. Les costumes sont minutieusement cousus à la main, en tenant compte du mouvement de chaque poupée - un travail consciencieux et colossal ! Enfin, interrogée sur sa vision de cette saison 2013, Françoise Barbier souligne à la fois la volonté d'innovation permanente - nouveau sapin, nouvelle cavalcade...et en même temps ce souhait d'un retour aux sources vers un Noël traditionnel, symbolisé par des décorations mêlant guirlandes de sapin, boules colorées et ornements d'antan. L'esprit de Noël est plus que jamais au cœur des festivités à Disneyland Paris !

Chronique Disney quitte alors la salle d'interviews, littéralement conquis par la passion communicative et la gentillesse des personnalités rencontrées, qui contribuent à faire vivre le rêve par leur talent et leur implication.

Une fois la nuit tombée, il est l'heure d'assister aux (Les) Vœux Magiques de Noël, la toute nouvelle cérémonie d'illumination du sapin. Gardant en mémoire les détails fournis par Katy Harris, c'est avec un mélange de doute et d'impatience que le début de ce spectacle est attendu : saura-t-il charmer l’auditoire tout autant que la cérémonie des saisons passées ?

« Ouvrez vos cœurs à l'esprit de Noël » : l'introduction des  (Les) Vœux Magiques de Noël donne le ton. Jiminy Cricket se fait entendre et devient le narrateur anglophone, accompagné de son pendant francophone Pinocchio. Tandis que les enfants égrènent leurs rêves, guidés par l'Étoile de Noël qui rappelle l'étoile de Disney Dreams !, le sapin s'illumine, brille de mille feux, tantôt dans des nuances de rouge et de vert, tantôt dans des tons bleutés ou multicolores. Les musiques intemporelles de Noël résonnent, accompagnant à merveille cette féérie colorée à laquelle répondent les guirlandes de Main Street, U.S.A., tandis que la neige tombe harmonieusement sur Main Street et Town Square. Un mot résume à lui seul l'effet produit par ce spectacle : éblouissement ! L'absence de Personnages est totalement palliée par ce sapin et son incroyable dispositif lumineux - les 2600 points de LED répartis sous les branches permettent de produire des jeux de lumière inédits. Les Vœux Magiques de Noël révolutionnent la traditionnelle cérémonie d'illumination, combinant éléments musicaux et scénographiques traditionnels et prouesse technologique pour une immersion totale dans la magie de Noël.

Les yeux remplis d'étoiles, il est l'heure de découvrir Disney Dreams ! Fête Noël. Postés sur Central Plaza et coiffés des illustres Light'Ears, c'est avec une impatience non dissimulée que les invités attendent de découvrir ce nouveau spectacle en avant-première. Les lumières s'éteignent, le château s'illumine, et Olaf, le facétieux bonhomme de neige tellement attachant de La Reine des Neiges, apparaît comme maître de cérémonie. Il fera office de guide anglophone, accompagné par la princesse Anna pour la version francophone. 18 minutes d'un spectacle absolument magique : lasers, fontaines, feux d'artifice, projections multicolores, etc...s'enchaînent et s'entremêlent sans interruption, au rythme des mélodies de Noël revisitées. Les personnages et les décors de La Reine des Neiges sont très présents, en concordance avec la thématique de la saison. L'univers de Toy Story, déjà de la partie dans la cavalcade, occupe ici plusieurs tableaux - notamment une joyeuse réinterprétation du célèbre ballet Casse-Noisettes et un numéro de danse endiablé entre Jessie et Buzz. La deuxième partie du spectacle reprend l'univers de l'attraction It's A Small World, en hommage aux différentes manières de célébrer Noël dans le monde - un voyage festif et coloré dans l'esprit des dessins de Mary Blair. Enfin, les chants de Noël universellement reconnus retentissent et s'affichent sur le château illuminé, invitant les Visiteurs à les entonner ensemble, pour un effet immersif et choral aussi magique qu'inattendu - l'esprit de Noël gagne l’assemblée qui se laisse aisément prendre au jeu, avant un final en fanfare où le château interagit avec les arbres de Central Plaza et leur système de LED, pour une féérie de lumières qui a de quoi laisser pantois. Disney Dreams ! Fête Noël émerveille et réussit incontestablement son pari de plonger le spectateur au cœur de la magie de Noël, tout en prouvant la créativité sans limite dont Disneyland Paris sait faire preuve.

Cette découverte en avant-première de la saison de Noël 2013 aura été riche en surprises. Chronique Disney quitte le Parc, ébloui et conquis tant par l'implication, la disponibilité et la passion des intervenants que par les festivités de cette saison, qui s'annonce plus belle et plus magique que jamais. Preuve s'il en fallait du pouvoir d'innovation et du dynamisme artistique infini de Disneyland Paris.