Dossier » Parcs à Thème » Évènements Presse
Parcs à Thème » Évènements Presse

Rencontre avec Daniel Delcourt
En Route Vers les 25 Ans de Disneyland Paris

L'article

rédigé par
Publié le 27 décembre 2015

Le 25ème anniversaire de la première destination touristique d’Europe approche et Disneyland Paris se prépare donc à fêter comme il se doit son quart de siècle d’existence en s’offrant une nouvelle jeunesse. Un grand plan de réhabilitations, de nouvelles expériences proposées aux visiteurs ainsi qu’un nouveau souffle auprès des équipes de la destination seront donc les ingrédients de la recette des festivités qui débuteront dès 2017 ! Pour présenter la ligne directrice que s’est fixée Disneyland Paris, Daniel Delcourt, son Directeur Général Adjoint chargé des Opérations, a rencontré le lundi 21 décembre 2015 les rédacteurs de plusieurs sites spécialisés sur Disney.

Originaire de Namur, en Belgique, Daniel Delcourt commence sa carrière à Disneyland Paris en 1996 où il devient manager de l’un des restaurants de l’hôtel Disney’s Sequoia Lodge. Trois mois plus tard, il se voit confier les rênes d’un second restaurant ainsi que du bar de l’hôtel, le Redwood Bar and Lounge. Par la suite, fort des résultats obtenus, il prend en main la gestion de Disney Village pendant deux années, puis du Disney's Davy Crockett Ranch avant de devenir Directeur Général de l’hôtel Disney’s Sequoia Lodge. Daniel Delcourt s’occupera même, un temps, de la division spectacle de Disneyland Paris avant de devenir Vice-Président Hôtels et Centres de Conventions en janvier 2007. Cinq ans plus tard, au début du mois d’avril, alors que les festivités du vingtième anniversaire de Disneyland Paris commencent à peine, il s’envole vers la Californie pour prendre ses toutes nouvelles fonctions de Vice-Président des Hôtels et de Downtown Disney, l’équivalent de Disney Village, à Disneyland Resort. Daniel Delcourt revient en France en juin 2014 en qualité de Directeur Général Adjoint chargé des Opérations de Disneyland Paris.

L’un des principaux points abordés au cours de l'entretien est la volonté collective des équipes de Disneyland Paris de reconquérir pleinement le cœur des visiteurs. Il s'agit d'augmenter de manière significative la satisfaction du public dans sa relation avec les Cast Members, un point qui n’a cessé de croitre de manière extrêmement positive depuis les derniers mois. Pour Daniel Delcourt, la clé de la différence se trouve, en effet et d'abord par le contact avec les Cast Members ! Pour obtenir et ancrer cet atout humain primordial, un tout nouveau programme de formation va donc être prochainement lancé auprès des employés de la destination. Join the Disney Attitude consistera ainsi à toucher près de 9 000 Cast Members pour propager encore mieux les valeurs de la compagnie en formant 200 représentants de la clé Courtoisie. Ces milliers de Cast Members s’inscriront alors dans cette stratégie de satisfaire plus que jamais les visiteurs en leur offrant une expérience sans pareil. L’objectif pour Daniel Delcourt est de réengager tout le monde au niveau de la qualité du spectacle et du service proposé au public dans l'idée d'offrir à ce dernier un sens du détail unique.
Autre point capital pour les visiteurs qui sillonnent chaque jour les allées des Parcs Disney : l'envie de rencontrer leurs Personnages Disney favoris. Mais voilà, cette envie peut très vite se transformer en véritable parcours du combattant, tant les sorties des Personnages s’avèrent hasardeuses et non mentionnées, pour certaines, sur aucun programme... Daniel Delcourt révèle donc la mise en place d’un large dispositif qui va permettre aux visiteurs du Parc Disneyland de connaître précisément l’emplacement et les horaires des points de rencontres avec les Personnages dès le 8 janvier 2016 ! À compter de cette date, le programme du Parc présentera alors aux visiteurs un panel de 15 opportunités de rencontres avec les Personnages Disney. Ce nouveau dispositif répond à une baisse de la satisfaction du public concernant ce point précis ; les personnages ne sortant, habituellement, qu’à horaires variables. Les Personnages feront également un bref retour de trois mois dans les Hôtels Disney, à l’exception du Disney's Davy Crockett Ranch, dans une phase de test qui sert à évaluer s'il est préférable ou non de pérenniser ce système. Selon Daniel Delcourt, la présence des Personnages dans les hôtels est véritablement l'une des forces de la destination avec la qualité de service des Cast Members ; il y voit une différenciation concrète que les visiteurs peuvent constater immédiatement et surtout apprécier tout au long de leurs séjours !

Pour pallier une année 2016 qui sera ponctuée par la fermeture de plusieurs attractions phares telles que Big Thunder Mountain, Peter Pan’s Flight ou encore Star Tours, Daniel Delcourt annonce le lancement de trois nouveaux spectacles sur scène à Disneyland Paris ! Dès la fin du mois de janvier, le spectacle Animagique tire ainsi sa révérence pour accueillir dès l’été 2016 une toute nouvelle production dont les détails restent encore secrets et qui prévoit d'être spectaculaire ! Plus tôt dans l’année, la scène du restaurant The Lucky Nugget Saloon servira à un tout nouveau spectacle qui s’inscrit dans l'objectif de proposer une expérience inédite aux visiteurs. Toujours à Frontierland et entre deux saisons au cours desquelles Chantons La Reine des Neiges prend possession de The Chaparral Theater, la célèbre salle servira d’hôte à une production spécialement conçue par les équipes de Disneyland Paris et qui s’annonce enthousiasmante. La Forêt de l’Enchantement : Une Aventure Musicale Disney est, en effet, une production originale portée par une intrigue prometteuse qui verra certains Personnages Disney faire leurs grands retours sur scène, tels Tarzan ou encore Pocahontas, accompagnés de Mérida, Raiponce, Baloo et même Le Roi Louie ! Daniel Delcourt y voit une belle opportunité de proposer une alternative au succès inspiré du film La Reine des Neiges et d'agrémenter la saison 2016 d'une toute nouvelle production scénique.

Depuis les festivités du 20ème anniversaire de Disneyland Paris, les saisons telles que Noël ou Halloween n’ont pas cessé de croitre au point de devenir les plus riches de l’histoire du Parc. Et cette amélioration ne semble pas devoir ralentir ! Comme le souligne Daniel Delcourt, l’objectif est de faire grossir les saisons pour faire grimper la satisfaction des visiteurs. Il donne alors pour exemple la cérémonie d’illumination du sapin de la saison de Noël 2014 qu’il jugeait d’une qualité perfectible et qui a été totalement remodelée en 2015 avec le spectacle Mickey et la Magie des Lumières de Noël, une animation qui vient indéniablement combler les attentes des visiteurs. L’objectif est donc de continuer à améliorer la saison de Noël au Parc Disneyland mais aussi celle du Parc Walt Disney Studios ! Plusieurs plans de développements sont, en effet, envisagés pour Noël dans le second Parc et devraient se concrétiser après les 25 ans de Disneyland Paris.

Pour permettre au public de bénéficier d’une expérience optimale, les réhabilitations sont actuellement légion dans le Resort. Le Mark Twain, ancienne fierté de Thunder Mesa Riverboat Landing et aujourd’hui dans un état de délabrement total, se voit ainsi inscrit dans un plan de rénovations sur les dix prochaines années. Le Château de la Belle au Bois Dormant devrait lui aussi recevoir une petite rénovation à l’approche des 25 ans du Parc afin d’effacer les effets collatéraux produits par les représentations quotidiennes de Disney Dreams!. La question des geysers de Frontierland a aussi été abordée et le retour de ce symbole du Land est très prometteur tout comme la grande rénovation annoncée pour Adventure Isle et notamment La Cabane des Robinson, qui, en plus, de retrouver de nombreux effets accueillera un segment de son parcours accessible aux visiteurs en situation de handicap. L'avenir de Discoveryland Theatre a également été évoqué : avec la présentation du film Ant-Man, plusieurs mois après sa sortie en salles, il était, en effet, légitime de se demander pourquoi maintenir une attraction de la sorte ? Et bien la réponse est simplement pragmatique. Un plan n'ayant pas abouti quant à l'avenir de l'attraction, deux solutions se proposaient aux équipes du Parc ; soit la fermer, soit la garder ouverte et proposer ainsi une offre supplémentaire d'attraction couverte à l'approche de l'hiver pour les visiteurs. Cette seconde option a donc été choisie ; Daniel Delcourt laissant toutefois entendre l'arrivée d'une nouvelle présentation entre mars et avril prochain...

En clair, l’objectif est simple sur le papier et titanesque dans la pratique : il s'agit de remettre à neuf le Parc Disneyland pour la date anniversaire et continuer le développement du second Parc par la suite. Disney Village n’est, pour autant, pas mis de côté et devrait recevoir une cure de jouvence bien méritée et surtout destinée à le remettre plus en phase avec la vision de Disney que se font les Européens :  plus familiale ! Exit donc par exemple la boite de nuit et retour au concept de son ouverture en 1992 alors, sous le nom de Festival Disney. Daniel Delcourt admet au passage bien volontiers que Disney Village est actuellement plus beau une fois la nuit tombée...
Autre modification de taille à prévoir, la rénovation du Disneyland Hotel qui devrait assurer à Disneyland Paris une montée en gamme du navire amiral de son parc hôtelier. L’hôtel sous lequel tous les visiteurs passent afin d’accéder au Parc Disneyland devrait donc connaître dans un futur proche une refonte importante et une réduction possible du nombre de ses chambres, 500 à l’heure actuelle, afin de proposer un service de qualité supérieure.

Actualité aidant, Daniel Delcourt est revenu sur Star Wars : La Soirée, l’évènement du Parc Disneyland pour célébrer la sortie de Star Wars : Le Réveil de la Force dans les salles françaises. Il a d'ailleurs reçu différents avis concernant les défauts de la soirée avec notamment une offre réduite d’animations et beaucoup d’attente à certains rendez-vous. Il souligne a contrario la belle mise en valeur de Discoveryland pour l’occasion et la présence de nombreux personnages venant agrémenter les allées du Land. Il annonce ainsi que, si d’aventure, d’autres soirées dans le genre de celle-ci devaient se dérouler à nouveau, il faudrait les ajuster avec les enseignements tirés de Star Wars : La Soirée. Il précise alors que les annonces effectuées dans la journée afin de promouvoir la soirée avec bouts de programme et musique de John Williams aussi bien à Frontierland qu’à Fantasyland  n'ont pas vocation à se reproduire tant elles se sont révélées perturbantes pour les visiteurs du Parc. Daniel Delcourt précise au passage qu'il s’agit là de la deuxième fois que le Parc diffuse dans ses allées des annonces directes à ses visiteurs à des fins informatives. La première opération du genre s’était, en effet, déroulée au cours de l’été 2015 quand un mouvement social spontané (venu d'un droit de retrait exercé par les conducteurs RATP) avait bloqué toute la ligne du RER A. Il fallait donc informer au plus vite les visiteurs afin de leur éviter de se retrouver bloqués sur le site une fois la nuit tombée.

Autre nouvelle qui fera plaisir aux visiteurs les plus accros à leurs portables, l’arrivée imminente du Wi-Fi dans les Parcs ! Elle se fera entre octobre et novembre 2016 au Parc Walt Disney Studios avant de concerner le Parc Disneyland tout juste à l'aube de ses 25 ans. Toujours au rang de la technologie et dans l’optique d’améliorer l’expérience des visiteurs, les nombreux coupons qui sont remis aux résidents des hôtels à leur arrivée (tels que les billets d’entrées ou encore de demi-pension...), qui peuvent rapidement représenter un certain volume pour une famille, seront remplacés par un nouveau système à carte. Capable de régler des achats en boutiques ou bien de servir de clé de chambre, cette mesure de dématérialisation n’est d’ailleurs pas sans rappeler la technologie des Magic Band présente dans les Parcs américains.

Véritable homme de terrain et pur fan qui ne dit pas son nom, Daniel Delcourt confie, en conclusion, être sur la même longueur d’ondes que le Président d’Euro Disney S.A.S., Tom Wolber. Tous deux veulent mener Disneyland Paris sur la voie de l'excellence et s’affairent donc, chaque jour, à sans cesse améliorer l’expérience proposée aux visiteurs. Fréquemment sur le site, ils analysent les moindres détails visibles du public et travaillent en collaboration avec toutes les équipes de la destination pour garder un niveau d’exigence toujours plus élevé. Disneyland Paris a manifestement sonné la mobilisation générale pour préparer l'évènement des 25 ans !