The Goofy Sports Story
L'écran titre
Titre original :
The Goofy Sports Story
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 21 mars 1956
Genre :
Compilation
Réalisation :
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Walt Disney introduit le personnage de Spyrus Olympopolus pour démontrer comment les sports ont évolué de l'antiquité à l’époque moderne...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 05 août 2016

The Goofy Sports Story est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.

Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney a l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Le personnage de Dingo aura droit à une multitude de compilations tournant autour de lui du vivant de Walt Disney : Comment Devenir Célèbre (1955), The Goofy Sports Story (1956), Goofy's Cavalcade Of Sports (1956), The Adventure Story (1957), How To Relax (1957), A Salute To Father (1961), Holiday For Henpecked Husbands (1961) et Man on Wheels (1967). De toutes, The Goofy Sports Story est assurément la plus connue grâce à la réutilisation de beaucoup de ses passages dans de nombreuses productions.

The Goofy Sports Story a ainsi pour but de fêter les Jeux Olympiques qui ont lieu cette année-là à Melbourne en Australie. L’épisode propose de la sorte un certain nombre d’animation inédite principalement à travers le personnage de Spyrus Olympopolus, un grec ancien habillé en toge, âgé de 2400 ans et censé représenter l’esprit olympique. Il commence naturellement à raconter l’historique de différents sports en commençant par les fameux Jeux Olympiques. Il montre alors comment ceux-ci ont évolué au fur et à mesure de l’Antiquité pour finalement disparaitre durant des siècles avant de se voir relancer grâce au Français Pierre de Coubertin. Il présente ensuite les différentes épreuves olympiques en diffusant le cartoon Dingo Champion Olympique (1942).

Spyrus Olympopolus enchaine après sur la gymnastique en offrant à Dingo tout un tas d’ustensiles pour qu’il se muscle et faire ainsi le lien avec le cartoon Dingo Fait de la Gymnastique (1949). Le narrateur choisit alors de parler de la natation en sollicitant Dingo pour une démonstration qu’il refuse, préférant de loin le ski avec le cartoon Leçon de Ski (1941). Spyrus Olympopolus aborde ensuite la boxe mais Dingo dévie sur le baseball, un sport inconnu du narrateur car typiquement américain et très récent ! Dingo choisit donc de lui en proposer une présentation avec le cartoon Dingo Joue au Baseball (1942). Enfin, c’est au tour de l’histoire du football d’être contée et illustrée par des extraits de Football d'Hier et d'Aujourd'hui (1953) et la diffusion dans son intégralité Dingo Joue au Football (1944).

Lors de sa rediffusion après la mort de Walt Disney, The Goofy Sports Story se soit amputé de son introduction et complété par le cartoon Dingo Va à la Pêche (1942) en conclusion. L’épisode est également diffusé au cinéma à l’international en 1964 à l’occasion des Jeux de Tokyo. The Goofy Sports Story ainsi que The Goofy Cavalcade Of Sports sortis quelques mois plus tard, le 17 octobre 1956 sont ensuite remontés et assemblés pour proposer des compilations fêtant les JO. Deux films sortent ainsi sur le marché international en 1972 pour les Jeux de Munich : Goofy's Lustige Olympiade (le même sera proposé en vidéo en France en 1992 pour les Jeux de Barcelone sous le titre de Dingo aux Jeux Olympiques) et Dingo Alias Goofy et Donald Champions Olympiques en France (une version amputée sera également diffusée dans l'émission d'anthologie à l'occasion des Jeux de Montréal en 1976 sous le titre de Superstar Goofy). Si les deux longs-métrages partagent des points communs en étant construit sur le même matériel de base (l’épisode The Goofy Sports Story de 1956), ils se différencient néanmoins par un montage et des cartoons différents.

Episode célèbre dans la carrière de Dingo, The Goofy Sports Story a vu certains de ses extraits ressortir lors de quasiment tous les Jeux Olympiques de 1956 à 1992.

L'équipe du film

1916 • 2000
Artiste
1909 • 1985
Directeur de Séquence
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

L'épisode n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.