Une Journée Dans la Vie de Donald
L'écran titre
Titre original :
A Day in the Life of Donald Duck
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 1er février 1956
Genre :
Compilation
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Donald passe la journée aux studios Disney où il rencontre notamment son doubleur Clarence Nash et les jeunes présentateurs du Mickey Mouse Club...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 14 mars 2014

Une Journée Dans la Vie de Donald est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.

Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney a l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Si Donald a déjà eu une multitude de compilations tournant autour de lui (The Donald Duck Story, A Present for Donald, At Home with Donald Duck, Your Host - Donald Duck, Donald's Award, Duck For Hire, Donald's Weekend, Duck Flies Coop, Two Happy Amigos, The Mad Hermit of Chimney Butte, Donald, Vedette de Télévision...), Une Journée Dans la Vie de Donald est assurément l'épisode qui fait le moins conglomérat de cartoons tout en disposant d’un amusant fil conducteur...

Comme dans The Donald Duck Story diffusée la saison auparavant, Une Journée Dans la Vie de Donald fait interagir le canard avec l'entourage réel du studio. L'émission pousse d’ailleurs le concept plus loin encore en ne limitant pas les interactions de Donald dans une seule pièce mais en le laissant se balader au sein des studios Disney. L'idée est doublement savoureuse en faisant croire qu’il est une star comme les autres chez Disney qui vient le matin, fait sa journée avec les artistes puis repart le soir. Elle permet également aux téléspectateurs de visiter les lieux en même temps que le canard lui-même.

Il y a ainsi des séquences savoureuses et parmi elles, l'interaction de Donald avec sa propre voix, Clarence Nash.
En 1930, Clarence Nash, fraichement arrivé à Los Angeles, participe à une émission de radio, The Merry Makers, dans laquelle il imite des cris d'animaux pour une publicité d'une entreprise laitière. Alors que sa carrière semble s'engager dans le doublage et l'imitation, il se crée une petite notoriété en devenant, auprès du jeune public, "Clarence, l'homme au sifflet d'oiseau déambulant dans un camion de lait itinérant". Ayant entendu que les studios Disney produisaient des cartoons mettant en scène des animaux, il tente un beau jour sa chance et dépose une candidature spontanée. Invité à passer une audition, il se présente en grande forme et se lance dans une série d'imitations animales plus loufoques les unes que les autres. Alors qu'il est en train de singer une famille de canards, le directeur du casting appuie malicieusement sur l'interphone reliant le studio des auditions à la pièce dans laquelle se trouve Walt Disney. Le papa de Mickey tombe littéralement sous le charme et s'écrit d'un légendaire "Je crois que nous avons trouvé notre canard". L'embauche du jeune homme est vite scellée. Clarence Nash se voit aussitôt confié la voix d'un canard irascible dans la Silly Symphonies, Une Petite Poule Avisée, dénommé Donald. Il l'incarnera jusqu'à sa mort en 1985 !

Il est également amusant de voir Donald donner la réplique aux présentateurs, adultes comme enfants, du Mickey Mouse Club.
Du 3 octobre 1955 et ce jusqu'au 25 septembre 1959, Disney produit, en effet, une émission, le Mickey Mouse Club, d'une durée d'une heure du lundi au vendredi présentant 24 talentueux enfants. Surnommés les "mouseketeers", ces enfants, triés sur le volet, font des claquettes, jouent de la musique et introduisent les invités, séries et autres cartoons, sous la direction de deux adultes, Jimmie Dodd et Roy Williams. Nombreux de ces "mouseketeers" (Annette, Tommy, Darlene, Lonnie, Sharaon, Sherry, Doreen, Bobby, cubby, Karen, Dennis ou Cheryl) connaissent d'ailleurs instantanément la célébrité. Durant les deux saisons suivantes, 15 enfants seront ajoutés pour arriver à un total de 39.

Donald voit donc Jimmie Dodd lui proposer une chanson parlant de lui à travers le monde avec des images storybordées de ses aventures. Tout le petit groupe passe ensuite par le bureau des scénaristes afin de vérifier l'avancement d'un nouveau projet puis continue de visiter les studios : les "mouseketeers" nommant alors Donald membre honorifique du Mickey Mouse Club. Après un passage au district des effets sonores, les jeunes gens et le canard distingué rejoignent le département peinture où une dame va se charger de lui redonner des couleurs. Enfin, ils retrouvent Roy Williams qui va s'amuser à dessiner des devinettes... Durant toutes ses pérégrinations, des cartoons sont bien sûr également diffusés : Donald Inventeur, Donald, Capitaine des Pompiers, Donald se Camoufle et Bons Scouts.

Une Journée Dans la Vie de Donald est une superbe émission qui rend Donald presque réel en le faisant passer pour une véritable star vivant aux studios Disney. Le mélange animation et prise de vue réelle est plutôt convaincant, sachant que l'épisode a plus de cinquante ans, et qu’il a été produit pour la télévision. Ce genre de compilation est vraiment savoureuse : elle mélange de l'animation avec un personnage ultra-attachant, une visite des studios et une promotion d'un autre show Disney. Les téléspectateurs de l'époque ne pouvaient qu’en être comblés ; ceux d'aujourd'hui découvrant, eux, une émission succulente d'un point de vue de l'histoire des studios mais aussi une preuve de l'incroyable talent de divertissement de Walt Disney, et ce, peu importe le type production, le média, ou l’objectif ici semi-promotionnel. Cerise sur le gâteau, c'est l’une des rares émissions d’anthologie à être disponible en intégralité en DVD en France.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

L'épisode est édité en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Donald : De A à Z - Volume 2 de la collection des Walt Disney Treasures.