Your Host - Donald Duck
L'écran titre
Titre original :
Your Host - Donald Duck
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 16 janvier 1957
Genre :
Compilation
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Donald convainc Walt Disney de présenter l'émission à sa place...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 15 mai 2014

Your Host - Donald Duck est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.

Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney a l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Si Donald a déjà eu une multitude de compilations tournant autour de lui (The Donald Duck Story, A Present for Donald, Une Journée Dans la Vie de Donald, At Home with Donald Duck, Donald's Award, Duck For Hire, Donald's Weekend, Duck Flies Coop, Two Happy Amigos, The Mad Hermit of Chimney Butte, Donald, Vedette de Télévision...), Your Host - Donald Duck est assurément l’un des épisodes les plus comiques où Donald s’amuse à se moquer de l'émission de son créateur...

Donald ne rêve, en réalité que d'une chose : prendre la place de son patron pour présenter l'émission Disneyland. Il fait ainsi le pied de grue devant son bureau, aidé par ses neveux pour essayer de le convaincre de lui passer les clés du programme. Mais voilà, son intonation si particulière de canard est un gros obstacle. Il le contourne grâce à un astucieux système de micro branché à un tourne-disque qui va diffuser une voix suave bien plus compréhensible pour le public que son caquètement habituel. C'est ainsi Paul Frees, connu pour être la voix du futur personnage de Donald Dingue (Ludwig Von Drake) mais aussi la voix-off de Haunted Mansion dans le parc Disneyland, qui donne au célèbre canard sa voix transformée...

 

Une fois l’accord de Walt Disney obtenu pour présenter l'émission, Donald va s’attacher, dans une succession de séquences drolissimes, à faire mieux que son créateur. Déjà, il cherche à se différencier dès le générique de début en trouvant rien de mieux que de chasser Clochette avec une tapette à mouche ! Ensuite, il renomme l'émission en The Duckland 4 in 1 Show et visite les quatre lands (Adventureland, Frontierland, Tomorrowland et Fantasyland) en un seul show.

Pour Adventureland, Donald se prend ainsi pour un vieil explorateur anglais de la haute société. Il propose alors des extraits de Peter Pan, Le Gauchito Volant, La Baleine Qui Voulait Chanter au Met et du (Le) Sacre du Printemps de Fantasia puis diffuse le cartoon, Le Clown de la Jungle dans une version censurée coupant la scène de simulacre de suicide au pistolet de l'Aracuan.

 

Pour Frontierland, c'est un Donald habillé en cow-boy qui raconte l'histoire de son grand-père parti conquérir l'ouest sauvage en risquant sa vie et celle de sa femme, face aux Indiens. Le téléspectateur attentif remarquera d’ailleurs que ce n'est pas la première fois que le grand-père de Donald apparait. Il s'agit là, en effet, du même personnage que celui vu en rêve dans le cartoon de 1955, Chasse Gardée. Le public assiste ensuite à la diffusion du cartoon Uncle Donald's Ants.

Pour Tomorrowland, Donald se déguise en professeur d'université. Paul Frees donne alors au canard une intonation avec un accent allemand qui fait grandement penser à la voix qu’adoptera Ludwig Von Drake quand il sera créé quatre ans plus tard. Après un extrait de l'émission, À la Conquête de l'Espace, c'est le cartoon Donald Pilote d'Essai qui est diffusé.

Enfin, pour Fantasyland, Donald prend l'apparence d'un acteur snobinard capable de tout jouer même l'humble clochard puis diffuse le cartoon Donald Bûcheron pour illustrer son propos.

L'émission se termine ensuite avec Donald qui joue au mousquetaire alors que ses neveux refusent de rentrer dans son jeu et se débrouillent pour qu’il s’énerve et se voit contraint, bien malgré lui, de rendre l'antenne !

Your Host - Donald Duck est un épisode qui propose beaucoup d'animation inédite avec une trame jouïssive où Donald se moque de l'émission de son créateur. Une bonne dose d’auto-dérision produit du temps de Walt Disney, assez rare pour être soulignée.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1913 • 1992
Peintre Décorateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

L'épisode n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.