The Ranger of Brownstone
L'écran titre
Titre original :
The Ranger of Brownstone
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 17 mars 1968
Genre :
Compilation
Réalisation :
Hamilton S.Luske
Musique :
Franklyn Marks
Oliver Wallace
Mel Leven
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Le Ranger J.Audubon Woodlore raconte la vie du parc de Brownstone du début du printemps à l'arrivée de l'hiver...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 16 juin 2016

The Ranger of Brownstone est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, Walt Disney's Wonderful World of Color.

Le Ranger J.Audubon Woodlore est un personnage Disney qui apparait tardivement, presque fortuitement, en 1954, dans le cartoon Grin and Bear it (Donald Visite le Parc de Brownstone) où il rejoint, pour l'occasion Donald et Humphrey en qualité de gardien en chef du parc Brownstone. Il revient un an plus tard, en 1955, auprès de ses deux acolytes dans Beezy Bear (Donald et les Abeilles) puis abandonne, en 1956, dans Hooked Bear (Humphrey Va à la Pêche) et In the Bag (Dans le Sac), le canard irascible pour simplement partager la vedette avec Humphrey. En tout et pour tout, il n'existe qu'un seul cartoon où le Ranger n'est pas accompagné de son ours pataud favori, Grand Canyonscope (Donald Visite le Grand Canyon) en 1954 ; il y délaisse d'ailleurs aussi sa qualité de responsable du parc de Brownstone...

L'apparition du personnage du Ranger au milieu des années 50 s'inscrit dans la mode de l'époque qui voit les américains, enfin libérés des affres de l'après-guerre, se prendre de passion pour leurs grands parcs nationaux. Le Ranger J.Audubon Woodlore est, alors, immédiatement reconnaissable entre mille. Il doit sa voix à Bill Thompson, très connu non seulement pour ses prestations pour Droopy chez MGM mais aussi chez Disney où il assume plusieurs personnages emblématiques dont le lapin Blanc dans Alice au Pays des Merveilles, le roi Hubert dans La Belle au Bois Dormant ou Monsieur Mouche dans Peter Pan.
Au même titre qu'Humphrey, le Ranger J.Audubon Woodlore paye cher sa naissance tardive dans la galaxie Disney. La fin des cartoons est, il est vrai, trop proche pour lui permettre de développer une véritable carrière. Il tire ainsi très vite sa révérence. Il revient toutefois sur la pointe des pieds, délaissant le cinéma pour la télévision, dans l'émission Walt Disney's Wonderful World of Color pour quelques compilations et shows éducatifs. C'est d'ailleurs dans l'épisode du 13 novembre 1966 The Ranger’s Guide to Nature que Walt Disney lui donne son nom définitif, n'ayant jamais été véritablement dénommé dans les cartoons cinéma. Il apparait également dans The Ranger of Brownstone (17 mars 1968), Nature’s Charter Tours (20 avril 1968) et Nature’s Better Built Homes (2 mars 1969).

Au tout début de son aventure télévisuelle, Walt Disney a l'habitude de proposer aux téléspectateurs des compilations de cartoons de grande qualité. Et pour les valoriser plus encore, il demande à ses artistes de créer des scènes de transition destinées à les lier de façon harmonieuse. Cette démarche se poursuit après sa mort puisque The Ranger of Brownstone propose un certain nombre de séquences animées inédites. La première sert de longue introduction. Le spectateur y voit, en effet, le Ranger se préparer pour l'ouverture du parc de Brownstone : prendre sa douche, faire la cérémonie du drapeau, regarder si la nature est bien réveillée et surtout présenter les différents ours du parc pour finalement introduire son ours préféré : Humphrey. Il conseille en outre aux visiteurs de ne strictement jamais donner de nourriture aux plantigrades. Dans la deuxième longue séquence inédite, le Ranger montre comment il possible de pêcher dans le parc : il fait pour cela une démonstration peu convaincante de ses aptitudes à attraper des poissons. Dans la troisième séquence, il explique la période de chasse et précise que le parc est un havre de paix pour les animaux dès lors qu’ils se trouvent sur le périmètre protégé. Dans la quatrième, il parle des différents parcs nationaux des États-Unis et aborde des questions courantes chez leurs visiteurs. Enfin, dans la dernière séquence, il en vient à la fin de la période touristique, les animaux rentrent en hibernation et il temps pour lui de prendre des vacances bien méritées et passer la main à son remplaçant durant l'hiver : Donald Duck.

The Ranger of Brownstone est donc l'occasion de diffuser quatre cartoons de Donald et deux d'Humphrey pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Sont ainsi proposés : Donald Visite le Parc de Brownstone, Dans le Sac, Humphrey Va à la Pêche, Rugged Bear, Donald et les Abeilles et Bearly Asleep. En plus, se remarquent également quelques courts passages en prises de vues réelles tirés des courts-métrages des True Life Adventures comme Au Pays des Ours mais aussi de Tribulations de Deux Oursons. Chose plus étonnante dans ce genre de compilation au sein de l'émission d'anthologie, l'épisode comprend aussi quatre chansons originales : The Opening Day of the Brownstone National Park, Behold the Fisherman, la chanson des animaux disparus et la chanson des questions des visiteurs, toutes écrites par Mel Leven.

The Ranger of Brownstone est un épisode au nombre impressionnant d'animations inédites. Il offre, en outre, l'intégralité des cartoons du personnage d'Humphrey, aussi drôle qu'attachant. Une émission assurément digne d’intérêt.

Les personnages

1950
Cinéma

L'édition vidéo

L'épisode n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.