La Star et l'Enfant
La jaquette
Titre original :
Naughty or Nice
Production :
Von Zerneck Sertner Films
Date de sortie USA :
Le 25 décembre 2004
Genre :
Comédie
Date de sortie cinéma :
Eric Laneuville
Réalisation :
Richard Marvin
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Animateur star d’une radio locale de Chicago, Henry Ramiro a construit sa célébrité sur la méchanceté qu’il s’applique à distiller sur les ondes comme dans la vraie vie d’ailleurs. Pourtant, un jour, ses certitudes se voit ébranlées quand il apprend, après coup, que le jeune auditeur qu’il a malmené à l’antenne est, en fait, sur le point de mourir, atteint d’une maladie cardiaque. Pris de remords, il met tout en œuvre pour le retrouver afin de s'excuser ; ce dernier se dit alors prêt à accepter ses excuses si Henry réussit à passer une journée sans insulter personne...

La critique

rédigée par
★★★

La Star et l'Enfant n'est pas à proprement parler une production Disney. Ce téléfilm, relevant du genre des productions de Noël a, en réalité, été produit par la société Tambien Productions associé à Von Zerneck Sertner Films : il a eu, en revanche, l'honneur d'une diffusion à la télévision dans le cadre de l'émission The Wonderful World of Disney, privilège généralement destiné à des productions "maison". Ce n'est cependant pas la première fois que l’exception arrive puisque Sabrina, l'Apprentie Sorcière (produit par Viacom) a ouvert le bal lors de la première saison du show, en 1997.

La Star et l'Enfant vaut surtout pour son rôle principal, Georges Lopez.
Comédien comique réputé, il est connu aux USA pour être tout à la fois le co-créateur, le scénariste, le producteur et la vedette principale de la sitcom George Lopez, diffusée pendant six saisons sur ABC et produite par Warner Bros. Avant cela, il est aussi célèbre pour ses one-man show ou ses prestations de présentateur de talk show. Porte-parole de la communauté mexicaine à Hollywood, il met un point d’honneur à toujours représenter la minorité latino-américaine dans ses productions... Chez Disney, c’est ainsi lui qui assure la voix de Papi dans Le Chihuahua de Beverly Hills et sa suite en vidéo.

Il existe deux grands types de films de Noël : les premiers mettent en scène un Père Noël dans des situations plus ou moins cocasses et les seconds organisent la transformation d'un être méchant en une personne bonne et attentionnée, et ce, grâce au miracle de Noël. La Star et l'Enfant fait ainsi partie de cette deuxième catégorie. Le téléspectateur découvre donc un homme infect qui doit sa fortune et condition à son état de méchant. Sa vie change alors radicalement à la suite de sa rencontre inopinée avec un garçon malade. Le téléfilm ne traite pas, en revanche, de la maladie ou de la mort, jeune, mais bien de la capacité de changer de vie, de se remettre en cause pour le bien des autres et de son entourage. Le miracle divin fait le reste et sert un téléfilm à l’aura sympathique, à défaut d'être originale.

Téléfilm typique de Noël, dépourvu de surprises scénaristiques, La Star et l'Enfant est idéal pour les périodes de Noël. En dehors, il est trop convenu pour convaincre...

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.