Derrière le Masque des Super-Héros
L'écran titre
Titre original :
Derrière le Masque des Super-Héros
Production :
Disney Channel
Date de sortie France :
Le 28 octobre 2013
Genre :
Documentaire
Réalisation :
Gilles Penso
Durée :
52 minutes

Le synopsis

Le mythe contemporain des super-héros décortiqué au travers de nombreuses interviews...

La critique

rédigée par
★★★

Produit par Cosmopolitis Productions et diffusé pour la première fois sur Disney Channel, à l'occasion de la sortie de Thor : Le Monde des Ténèbres, Derrière le Masque des Super-Héros est un documentaire français, imaginé et écrit par Jean-Jacques Launier et réalisé par Gilles Penso.

Jean-Jacques Lounier n'est autre que le fondateur de la Galerie Arludik qui expose des œuvres liées à l'animation, le cinéma, le manga, la bande dessinée ou encore les jeux vidéo. Par ailleurs, auteur du livre Art Ludique, il signe donc Derrière le Masque des Super-Héros, un documentaire imaginé dans sa démarche globale et s'inscrivant dans sa volonté d'organiser, courant 2014, une grande exposition sur les héros Marvel...
Gilles Penso est, quant à  lui, un réalisateur, auteur et journaliste spécialisé dans le cinéma qui a déjà, à son actif sur le sujet, livres (Technique des Effets Spéciaux, Stop-Motion) et documentaires (Ray Harryhausen, le Titan des Effets Spéciaux).

Non bâti sur une démarche chronologique comme a pu l'être le documentaire Marvel 14 : Les Super-Héros Contre la Censure, Derrière le Masque des Super-Héros dispose pourtant d'un postulat de départ limpide. Il n'a ainsi pas la vocation d'être un document expliquant historiquement, étapes après étapes, la création des super-héros mais propose une approche philosophique en s'efforçant, à travers les commentaires de ses différents intervenants, de répondre à quatre questions :
- Et si les Super-Héros descendaient des Dieux de la mythologie ?
- Qu'est ce qu'un super-héros sans son costume ?
- Pourquoi s'identifie-t-on aux super-héros ?
- Les Super-Héros et le monde réel...
Le documentaire dispose ainsi d'un angle d'analyse parfaitement construit via des questions posées, certes d'une grande simplicité mais particulièrement bien traitées du fait de la qualité des intervenants choisis...

Dans ce cadre, la star de Derrière le Masque des Super-Héros est indéniablement Stan Lee !
L'auteur, né le 28 décembre 1922 à New-York, a consacré, en effet, toute sa vie à son art. Il est d'ailleurs encore mineur quand il prend le poste d'assistant et rédacteur à Timely Comics ; et c'est dès l'âge de 20 ans qu'il en devient le rédacteur en chef ! Malgré les nombreux tumultes rencontrés par son label devenu entre temps Marvel, il continuera toujours d'écrire des scénarios, et recommence même, à partir de 1961, à créer de nouveaux héros. De son imagination fertile naissent ainsi notamment Les 4 Fantastiques, Hulk, Spider-Man, les X-Men, Thor, et bien d'autres.  Preuve du lien indissociable avec les héros marveliens, Stan « The Man » Lee a depuis pris l'habitude de faire des caméos mémorables dans toutes les productions de films Marvel.

Ici, il livre un témoignage passionnant. Répondant aux questions du documentaire, il apporte il est vrai des informations très intéressantes sur les raisons qui l'ont poussé, à l'époque, à vouloir créer des héros devenus depuis emblématiques.
Fort de ses connaissances et de son expérience, il est sans aucun doute l'artiste le plus légitime pour parler du mythe moderne que sont les super-héros. A travers ses interventions, le téléspectateur se rend compte (s'il le fallait encore) que les personnages du catalogue Marvel ne sont pas seulement des gars portant des collants ou distribuant des coups de poing au coin des rues. Homme de valeur, Stan Lee a, en effet, toujours cherché à insuffler à ses personnages de l'épaisseur, et faire d'eux, une véritable source d'inspiration.

Mais les autres personnalités invitées à livrer leurs avis ne sont pas en reste puisque le « casting » du documentaire se compose d'artistes Marvel reconnus et ayant travaillé sur les films du label à l'image d'Adi Granov et de Ryan Meinerding. Le dessinateur français Olivier Coipel est également de la partie, apprécié des fans notamment pour sa collaboration sur le titre Thor. En vue  d'élargir le champ d'analystes sans le cantonner uniquement à  des « gens de l'intérieur », sont également consultés Joan Sfar, scénariste de plusieurs bandes-dessinées et réalisateur de Gainsbourg, Vie Héroïque ; de Zep, créateur de la bande-dessinée Titeuf ; de l'historien et homme de radio et télévision, Franck Ferrand ; du philosophe Ollivier Pourriol ou encore du spécialiste des super-héros, Alex Nikolavitch.
Dans leur domaine, ils apportent tous des informations aussi pertinentes qu'intéressantes ; Derrière le Masque des Super-Héros ne trahissant ainsi jamais son postulat de départ et parvenant toujours à apporter, de belle manière, matières à réflexion.

Au niveau de sa réalisation, le documentaire est aussi une belle réussite  tant il est rythmé et dynamique.
S'appuyant sur des dessins splendides de personnages Marvel, des recherches graphiques de films, des peintures, des statues et autres documents anciens ; passant des héros grecs aux chevaliers de la table ronde ; diffusant des extraits de séries et films Marvel ou de longs-métrages d'animation Disney, Derrière le Masque des Super-Héros ne se contente pas, en effet, simplement d'interviewer les artistes présents, mais propose un enthousiasmant voyage au sein du thème.

Alors, certes, de-ci de-là, quelques effets kitsch peuvent prêter à sourire comme le choix, définitivement peu pertinent, du doubleur de Stan Lee qui lui donne l'intonation de Sylvester Stallone. Mais au-delà de l'anecdote, le seul  vrai reproche à faire au reportage concerne le choix des héros présentés. S'il est normal  de retrouver les personnages emblématiques du catalogue et surtout des Vengeurs (Marvel's Avengers et Thor : Le Monde des Ténèbres obligent), les voir revenir encore et toujours, à chaque question, fait montre d'un manque d'ambition. Le documentaire se contente ainsi de quelques héros alors même que l'éventail à sa disposition est pourtant immense. Pire, le format de 52 minutes autorisait assurément l'exposition d'un nombre plus grand de héros, soutenant par la même la force des analyses livrées. Faire l'impasse sur la richesse du catalogue Marvel est manifestement une petite déception...

Malgré la redondance des héros choisis, l'angle d'analyse de Derrière le Masque des Super-Héros et la qualité des interventions des artistes présents font de ce documentaire une œuvre intelligente et utile à la compréhension du genre des comics. Néophytes, simples amateurs ou grands connaisseurs, tous les publics ont de quoi y trouver leur bonheur !

L'édition vidéo

Cette émission n’est actuellement disponible sur aucun support.