Radio Disney Music Awards (2014)
L'écran titre
Titre original :
Radio Disney Music Awards
Production :
Disney Channel
Date de sortie USA :
Le 27 avril 2014
Genre :
Concert
Réalisation :
Joe DeMaio
Durée :
95 minutes

Le synopsis

La cérémonie de remise des prix des Radio Disney Music Awards 2014 !

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 26 juin 2014

Les Radio Disney Music Awards sont des récompenses remises lors d'une cérémonie annuelle organisée depuis 2002 (interrompue entre 2007 et 2012) par Radio Disney (une chaîne de radio américaine détenue par The Walt Disney Company, spécialisée dans la teen pop) qui décerne des Mickey d'or aux meilleurs jeunes artistes de la scène pop, élus en ligne par les auditeurs. Pour l'édition 2014 : ils ont été 57 millions de votants !

Cette année, et pour la première fois, la cérémonie a été proposée en différé sur Disney Channel USA. Elle s'est ainsi déroulée le 26 avril 2014 au Nokia Theatre L.A. Live. Elle a été diffusée le lendemain aux USA et deux mois plus tard, le 21 juin 2014 précisément, en France à l'occasion de la Fête de la Musique. Les acteurs des séries Disney Channel sont donc impliqués tout au long de l'émission dans de petits sketchs à l'humour bon enfant tout droit issu des sitcoms de la chaîne. Les quatre animateurs de Radio Disney sont bien sûr également de la partie pour présenter l'ensemble de la cérémonie. Outre le fait que les auditeurs de Radio Disney récompensent eux-mêmes leurs artistes préférés, les fans sont beaucoup mis à contribution durant toute la soirée. Ils ont ainsi la chance de faire des selfies avec leurs stars préférées, de présenter leurs idoles sur scène, et même de devenir la vedette d'un soir.

Ariana Grande ouvre le bal et interprète Problem en arborant des oreilles de Mickey en guise de serre-tête, se définissant elle-même grande fan de Disney. Si sa chorégraphie n'a rien de décoiffant, son expérience précoce du chant sur les planches de Broadway (dès 15 ans) lui permet de lancer une voix claire et sans faille tout au long d'une chanson sollicitant pourtant beaucoup les aigus.

Olivia Holt et Cody Simpson annoncent la première récompense de "La chanson sur laquelle on s'amuse le plus avec son meilleur ami". Les auditeurs de Radio Disney (sans doute trop jeunes pour avoir voté pour Avril Lavigne, pourtant une valeur sûre ici nommée) préfèrent le groove des Fifth Harmony (Me and My Girls) au hype des R5 (Loud) et c'est donc avec beaucoup de joie que les cinq membres féminines du groupe reçoivent leur toute première récompense et remercient leurs "hamonizers", terme qu'elles utilisent déjà pour appeler leurs fans, à l'image de Demi Lovato et ses "lovatics".

Les R5 enflamment bientôt la scène, dans un rock puissant et bien rodé, leur hit (I Can't) Forget About You. Il s'agit assurément de la performance la plus vivante de toute la cérémonie. Rien de millimétré, aucun pas de danse au timing impeccable, mais du délire spontané, déluré et frais. Les R5 se la jouent stars du rock désabusées avec un look vestimentaire trash et contrastent avec toutes les "pop teens" chic de la sélection. Ils sont les premiers représentants de Hollywood Records à monter sur scène et démontrent vraiment la volonté du label de proposer tous les genres de musique, laissant s'exprimer la personnalité et le son de chacun de ses artistes, loin des stars préfabriquées.

Débarque alors le casting de la nouvelle série Disney Channel, Le Monde de Riley : Sabrina Carpenter, le jeune talent vocal (13 ans) de Hollywood Records, Ben Savage et Danielle Fishel (le couple star des années 90 de la série L'Incorrigible Cory, qui a bien grandi) et Rowan Blanchard. Ils annoncent de manière un peu expéditive quelques gagnants absents de la cérémonie : Birthday de Selena Gomez est élue "Meilleure chanson sur laquelle danser", les Swifties (les fans de Taylor Swift) sont élevés au rang de "Fans les plus motivés" et les One Direction sont célébrés "Meilleur groupe" haut la main et sans grande surprise. Liam Payne, rappelant que Mickey est une de ses idoles, est le seul membre du groupe à remercier Radio Disney et Disney Channel, via une petite vidéo qui ne fait que souligner davantage que le groupe est aux abonnés absents de cette cérémonie, alors qu'il est le grand gagnant de la catégorie principale.

C'est ensuite au tour des lauréats précités, les Fifth Harmony, d'interpréter leur titre Miss Movin' On. Le groupe ne fait pas vraiment forte impression avec cette chanson, jouant le girls band R&B générique, façonné par la télé réalité (The X Factor), sans voix originale (du sous Beyoncé), ni mise en scène recherchée. Leur prestation donne dans le minimum syndical et ne brille sur aucun point.

La délicieuse chanteuse de country d'Hollywood Records, Lucy Hale (actrice de la série ABC Family, Pretty Little Liars) annonce alors que Becky G a été élue "Meilleur espoir" et reçoit le premier Mickey d'or remis lors de cette soirée. La chanteuse/rappeuse, qui s'est fait connaître sur Youtube, révèle à l'occasion, un peu nerveuse, qu'elle reçoit sa toute première récompense musicale.

Moment de nostalgie lorsque Justin Timberlake, ancienne star de Disney Channel dans les années 90, intervient dans une petite séquence musicale tournée depuis le Stade de France à Paris pour remercier Radio Disney, tenant dans ses mains le Mickey d'or du "Meilleur artiste masculin" qu'il a reçu cette année. Une fois encore, l'absence d'un artiste pourtant issu de la maison Disney (et devenu aussi prestigieux) montre les limites de la cérémonie...

Ultime preuve que les RDMA sont consacrés aux fans, il est proposé à Faith, une jeune fan (âgée de 8 ans) de Zendaya (révélée dans la série Disney Channel Shake it Up) qui voudrait devenir danseuse, de présenter son idole sur scène ! Zendaya offre alors et certainement le show le plus spectaculaire de toute la cérémonie, avec un style vestimentaire à la fois urbain (combinaison, casquette) chic (blanc élégant) et une chorégraphie très étudiée, dont un moment très "new jack" à la Michael Jackson. Malheureusement, son titre Replay à la mélodie volontairement répétitive mais plutôt infectieuse donne la furieuse envie de presser la fameuse touche dont il parle... 

Jason Ritter (de la série animée de Disney Channel, Souvenirs de Gravity Falls) et Maya Mitchell (Teen Beach Movie) remettent ensuite le Mickey d'or de "La reine du hit-parade de Radio Disney" à Ariana Grande, vue plus tôt sur scène et nommée dans la catégorie du "Meilleur espoir" sans avoir été élue. Il est donc possible d'en conclure que Ariana n'est déjà plus considérée comme une jeune espoir car elle trône au sommet des charts mieux que quiconque.

Avec pas mal de déception, les deux véritables stars musicales de Disney cette année, Demi Lovato et Idina Menzel, sont expédiées dans une vidéo de quelques secondes, sans aucun espoir d'apparaître sur scène. Encore une fois, les plus grands artistes brillent par leur absence ! La meilleure chanson d'une bande originale de film est, sans surprise, Let it Go de La Reine des Neiges, et la meilleur interprète féminine est Demi Lovato, preuve du foudroyant impact de la chanteuse sur les jeunes auditeurs de Radio Disney, avec le succès de son dernier album et particulièrement de son single Neon Lights, devenu disque de platine (Un million de ventes aux USA).

Laura Marano, la comédienne et chanteuse de Austin & Ally, introduit ensuite une séquence émotion avec la remise du prix du "Héros de l'année" à Shakira, artiste musicale colombienne depuis 25 ans, dont les actions pour l'éducation des enfants dans les pays pauvres correspondent aux valeurs défendues par la compagnie Disney et ses œuvres. Moment de grâce Shakira intervient sur scène pour remporter sa récompense avec une grande sensibilité.

Lancée par une Katy Perry préenregistrée (encore une grande absente !), Becky G, venant juste de recevoir le Mickey d'or du "Meilleur espoir" par les auditeurs de RD, interprète Can't Get Enough, une chanson hip hop très classique, au rythme rapide et sons puissants sur fond de graffitis urbains. Le jeune espoir cherche visiblement toujours son identité d'artiste, en tentant une approche "rap gentillet" avec un refrain chanté, qui ne colle pas avec ses origines modestes et les valeurs engagées habituelles du genre musical du rap.

Jessica Sanchez, chanteuse issue de American Idol, et Spencer Boldman, comédien du Disney Channel Original Movie intitulé Zapped, une Application d'Enfer (qui sera diffusé le 27 juin aux USA et à la rentrée en France) distribuent enfin une récompense aux R5, sous le terme un peu ambigu de "Show Stopper" ou "Groupe le plus exceptionnel de Radio Disney". Il s'agit en fait de récompenser le groupe qui s'est le plus distingué tout au long de l'année par ses nombreuses apparitions, mais la catégorie semble faire doublon avec la récompense remportée plus tôt par les One Direction. Disney a visiblement créé cette catégorie pour ses poulains qui n'avaient aucune chance contre les One Direction ; voici donc une récompense spéciale sans aucune nomination et qui a n'a pas été attribuée par le vote des fans ! Tout cela sonne un peu faux, malgré le mérite du groupe d'Hollywood Records qui a assuré sur scène un peu plus tôt dans la soirée et même si Ross Lynch l'accepte avec beaucoup d'humilité.

Austin Mahone est le grand perdant de ces RDMA. Nommé dans la catégorie de "Meilleur artiste masculin" et plusieurs autres, il ne remporte aucune statuette. C'est malgré tout à son tour de se montrer sur scène : si la danse du jeune play-boy de la teen pop au brushing impeccable est dynamique et son style ravit apparemment l'assistance féminine prépuberte, malheureusement son chant manque de naturel pour du live et sent fort le play-back ! Austin ne démérite pour autant pas avec son Mmm Yeah plutôt branché, terminant sa prestation visiblement essoufflé, preuve qu'il a tout donné.

La chanteuse anglaise Kelly Osbourne et le groupe Emblem 3 distribuent ensuite le Mickey d'or de "l'Artiste avec le meilleur style" qui échappe aux mains d'Austin Mahone pour atterrir dans celles de Zendaya (sa toute première récompense !), qui prouve d'ailleurs son style en ayant changé de tenue depuis sa prestation sur scène, troquant son look hip hop blanc immaculé contre un costume gris pailleté sobre et festif.

Dove Cameron (de la série Liv & Maddie) introduit alors la plus belle surprise de la cérémonie. Let it Go ayant remporté le prix de la meilleure chanson d'une bande originale de film, et personne n'étant ici pour la récupérer (ni Idina Menzel, ni Demi Lovato, ni son compositeur Robert Lopez), Disney Channel a donc eu l'idée de dénicher un talent inconnu qui poste ses vidéos de chant sur Internet pour interpréter la chanson sur scène. C'est ainsi la jeune chanteuse de 11 ans Aaliyah Rose qui offre aux spectateurs un très joli moment en chantant, avec une voix étonnamment puissante, la chanson phare de La Reine des Neiges. Malgré un petit couac de tempo sur le lancement du premier refrain et quelques vocalises un peu faciles, la jeune fille vit pleinement son rêve sur scène et en met plein les oreilles. Radio Disney et Disney Channel peuvent être félicitées d'avoir donné une si belle chance à une artiste aussi jeune et anonyme.

Malgré l'absence de nombreuses stars de la teen pop et l'aspect un peu expéditif de la présentation de certaines récompenses, Radio Disney a eu cœur de mettre le fan au centre de la cérémonie. "Votre musique comme vous l'aimez, vos récompenses" clame-t-elle fièrement ! Un slogan qui prend également tout son sens quand il s'agit de donner leur chance à de nombreux très jeunes artistes qui n'ont jamais reçu de récompenses jusque là. Enfin, le point à retenir lors de cette édition 2014 restera à n'en pas douter les très réussies prestations sur scène des R5 et de Zendaya, dans deux genres très différents, preuve s'il en était besoin que les artistes Hollywood Records ont beaucoup de talent à revendre, dans toute leur diversité.

L'édition vidéo

L'émission n'est éditée, à l'heure actuelle, sur aucun support.