Noël en Musique
L'écran titre
Titre original :
Emmet Otter's Jug-Band Christmas
Production :
The Muppets Studio
Date de sortie USA :
1977
Genre :
Marionnettes
Réalisation :
Jim Henson
Musique :
Paul Williams
Durée :
54 minutes

Le synopsis

Noël approche ! Pourtant, pour Emmet Otter, qui vit de petits boulots, et Ma, sa mère et simple blanchisseuse : pouvoir se faire des cadeaux ne reste qu'un doux rêve. Aussi, lorsqu'un concours de talents est organisé pour le réveillon et qu'Emmet décide de rejoindre un petit orchestre tandis que Ma postule pour le chant, leur faut-il, pour pouvoir participer, mettre en vente la caisse à outils du premier et la lessiveuse de la seconde. Tous ces sacrifices en valent-ils vraiment la peine ?

La critique

rédigée par
★★

Noël en Musique est un jolie conte de Noël raconté par Kermit la Grenouille. Désormais daté, il garde néanmoins un charme certain.

Ce spécial de Noël est donc réalisé par le grand Jim Henson, lui-même.
L’artiste est né le 24 septembre 1936 à Greenville dans le Mississippi. En 1954, durant ses études, il déniche un travail pour la chaîne WTOP-TV dans la création de marionnettes à destination de l’émission pour enfant du samedi matin. L'année suivante, il crée Sam and Friends, une chronique de cinq minutes pour la concurrente WRC-TV. Sam and Friends voit ainsi la toute première version d'un personnage qui allait devenir par la suite la mascotte de Jim Henson : Kermit la Grenouille. En 1963, il s’installe, avec sa femme Jane, également marionnettiste, à New York et fondent ensemble la société Muppets, Inc.. Un certain Frank Oz est alors embauché et devient vite le meilleur ami du fondateur. De 1964 à 1968, Jim Henson produit de la sorte des films expérimentaux dont le court-métrage, Time Piece, nommé à l'Oscar du Meilleur Court-Métrage. En 1968, Joan Ganz Cooney et l'équipe de Children's Television Workshop commencent à travailler sur 1, Rue Sésame, un programme visionnaire destiné à la jeunesse et diffusé sur une chaine de télévision publique. Une partie de l'émission est ainsi consacrée à des marionnettes colorées et joyeuses vivant comme Grover, Ernest et Bart. Le téléspectateur y voit aussi Kermit en tant que journaliste-reporter. Ce dernier arbore désormais une collerette autour de son cou histoire d’en faire clairement une grenouille. Jim Henson et son équipe de manipulateurs chevronnés (Frank Oz, Jerry Nelson, Richard Hunt, Dave Goelz ou Steve Whitmire...) proposent parallèlement des programmes pour un public plus mature notamment dans des sketchs pour le Saturday Night Live.
Après deux échecs (un show à Broadway et une série de télévision), Jim Henson rencontre le producteur britannique Lew Grade qui va lui permettre de réaliser son plus grand succès. Le réalisateur s'installe alors à Londres avec toute son équipe et créer l'émission : Le Muppet Show. Elle est diffusée entre le 25 septembre 1976 et le 6 août 1981 sur le réseau de télévision privé ITV1 au Royaume-Uni et sur CBS aux États-Unis. Chaque semaine, Kermit la grenouille et ses amis animent le "Muppet Show" dans un théâtre déjanté où une foule de spectateurs, dont certains sont de vrais habitués, assiste à un programme de variétés dont il est permis de se demander s'il va pouvoir être mené à son terme tant le délire est permanent. Les personnages des Muppets sont si populaires qu'ils vivent au delà de leur série. Déjà, ils s'exportent au cinéma à travers trois films Les Muppets, Ça C'est du Cinéma ! (1979), La Grande Aventure des Muppets (1981) et Les Muppets à Manhattan (1984). Ils reviennent ensuite à la télévision pour une deuxième série, animée cette fois-ci (Les Muppets Babies diffusée de 1984 à 1991) ainsi qu'un téléfilm, Le Noël des Muppets, en 1987 et dans des nombreuses émissions spéciales.
Jim Henson va explorer d'autres univers dans des styles visuels complètement différents en réalisant des films de fantasy : Dark Crystal (1982), co-réalisé avec Frank Oz, et Labyrinthe (1986), co-produit par Lucasfilm, Ltd.. Il produit aussi le programme télévisé pour enfants Fraggle Rock (1983-1987) ainsi qu'une série orientée sur le folklore, Monstres et Merveilles (1987).
En 1979, Jim Henson fonde parallèlement Jim Henson's Creature Shop, un atelier de fabrication de marionnettes et de créatures animatroniques pour le cinéma (La Petite Boutique des Horreurs...) ou la télévision (Farscape...).
L’artiste meurt d'une pneumonie bactérienne à l'âge de 53 ans le 16 mai 1990.
Jim Henson et The Walt Disney Company annoncent, en août 1989, le rachat, par cette dernière, de tous les droits et licences couvrant les Muppets. Hélas, un blocage juridique et le décès prématuré de Jim Henson, en mai 1990, rendent, moins d'un an plus tard, l'accord caduc. Il faudra attendre, enfin, prés de quatorze ans après la mort de leur créateur, en avril 2004, pour voir Disney mettre définitivement la main sur le catalogue de Jim Henson et sceller à jamais la filiation entre Mickey et Kermit. The Jim Henson Company possède encore les droits sur le Creature Shop, ainsi que sur le reste de ses films et séries télés parmi lesquelles Fraggle Rock, Farscape et Dark Crystal.

C'est à la fin 1976 que Jim Henson s'intéresse à ce spécial de Noël et prévoit d'en faire une production totalement inédite pour lui, à l'époque. Pour la première fois, il va en effet produire une œuvre qui n'est pas adaptée d'un conte classique tombé dans le domaine public (et donc libre de droits) ou qui a été écrite par lui. Il s'agit cette fois-ci de l'adaptation d'un roman pour enfants, Emmet Otter's Jug-Band Christmas écrit par Russel Hoban en 1969 et illustré par sa femme, Lillian Hoban. Charmé par l'histoire, le créateur de Kermit en acquiert donc les droits pour la télévision. Il propose à Jerry Juhl d'écrire le script tandis qu'il confie la musique à Paul Williams qui vient tout juste de participer à un épisode du (Le) Muppet Show et écrira, deux ans plus tard, les chansons pour Les Muppets, Ça C'est du Cinéma !. Huit ballades viennent ainsi agrémenter le spécial : Le Costume de Bain de Grand'Maman, Tant que le Baquet n'est pas Percé, Quand la Rivière rejoint la Mer, Galettes et Croûtons, Notre Monde, Mes Frères, Les Affreux de la Rivière et Mes Frères dans Notre Monde.

Noël en Musique représente à l'époque pour Jim Henson une franche avancée technique. Le spécial utilise, il est vrai, différentes méthodes de marionnettes : celle avec les mains, celle avec les fils mais également des marionnettes contrôlées par radio, des sortes d’audio-animatroniques qui vont servir de banc d'essai à un film comme Dark Crystal ou une série comme Fraggle Rock. C'est également la première fois que Jim Henson utilise un décors avec tant de détails et de minuties ou même qu'il fait faire de la bicyclette à Kermit !

Noël en Musique a d'abord été diffusée sur la chaîne canadienne CBC en 1977. L'émission est ensuite proposée aux Etats-Unis, sur HBO en décembre 1978 puis décembre 1979. Après cela, elle débarque sur une grande chaine nationale, ABC, en décembre 1980 et obtint grâce à cela quatre nominations aux Emmy Awards pour Meilleur Programme pour Enfants, Meilleure Chanson, Meilleur Costume et Meilleure Lumière.

Il est à noter que Noël en Musique n'est pas une production de Jim Henson dont The Walt Disney Company a récupéré les droits. Ce classique de Noël lors de sa diffusion dispose toutefois de l’apport de Kermit qui apparait au début du film et sert ensuite de narrateur tout au long de l'émission en voix off pour refaire ensuite une apparition en toute fin dans la scène du bar. Cette apparition du personnage mérite donc que Noël en Musique apparaisse sur Chronique Disney ! Malheureusement, la conséquence de sa non appartenance à The Walt Disney Company aboutit, aujourd'hui, à la coupe des scènes et textes de Kermit sur toutes les éditions vidéos ou passages à la télé , et ce, pour des questions de droit.

Ce ne sont d’ailleurs pas là les uniques coupes opérées sur Noël en Musique au fil du temps. L'édition d'origine de 1977 et celle d'HBO sont, en effet, les seules à pourvoir être considérées comme les versions parfaites.
Dès 1980, le spécial est ainsi modifié : des lignes de dialogues sont changées, enlevées ou rajoutés ; des vers complètent la chanson Tant que le Baquet n'est pas Percé, d’autres sont ôtés à  Quand la Rivière rejoint la Mer ; enfin une petite scène fait son apparition durant le concours de chant.
Cette nouvelle version est proposée en vidéo en 1983 dans la collection Tales from Muppetland, alors que Noël en Musique n'était pas censée au départ appartenir à cette série lors de sa première diffusion. Elle suit là le même traitement que d'anciens spéciaux de la fin des années 60 et du début des années 70 : Hey, Cinderella ! (1969), The Frog Prince (1971) et The Muppet Musicians of Bremen (1972), tous trois présentés par Kermit la Grenouille.
En 1996, lors de son édition en VHS par Buena Vista Home Video, le spécial est une nouvelle fois modifié : la voix off de Kermit ainsi que son apparition à la fin sont supprimées, plusieurs lignes de dialogues passent également à la trappe. Le spécial est ainsi réduit à 49 minutes. C'est d’ailleurs cette même version qui est rééditée en DVD en 2001 par Columbia pendant la période où le label se chargeait de la distribution des œuvres de Jim Henson. C'est la seule version disponible actuellement en français !
En 2005, The Jim Henson Company édite en DVD chez HIT Entertainement le special en restaurant la version d'origine à l’exception des passages en rapport à Kermit dont les droits sont désormais chez The Walt Disney Company. Par rapport à la version de 1996, la scène d'ouverture du célèbre batracien a donc disparu ; sa scène de fin ainsi que sa voix off ayant déjà été coupées.

 

Noël en Musique est un classique de la télévision américaine. Trente cinq ans plus tard, il accuse clairement le poids de son âge. Les chansons sont assez quelconques et typiques des balades des années 70. De plus, malgré son thème de Noël et du sacrifice, le spécial n'arrive pas une seule fois à émouvoir. Il ne lui reste dès lors que ses décors superbes ainsi que l'apparition de Kermit qui fait plus figure de clin d'œil pour en rehausser l'intérêt. Noël en Musique ne vaut aujourd’hui que parce que la nostalgie permet de porter sur lui une attention bienveillante.

L'édition vidéo

Jaquette Noël en Musique
Jaquette Noël en Musique
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2013
Zone 2 Simple 2001