Incassable
L'affiche du film
Titre original :
Unbreakable
Production :
Touchstone Pictures
Date de sortie USA :
Le 22 novembre 2000
Genre :
Fantastique
Réalisation :
M. Night Shyamalan
Musique :
James Newton Howard
Durée :
106 minutes

Le synopsis

"Monsieur tout le monde" voit sa vie bouleversée, quand, à la suite d'un tragique accident de train dont il ressort seul survivant, il est invité à se remémorer la dernière fois où il a été malade. Il arrive, en effet, à la plus incroyable des conclusions...

La critique

rédigée par
★★★

Le succès de Sixième Sens, aussi grand qu'inattendu, a fait de son réalisateur, Night Shyamalan, la nouvelle coqueluche d'Hollywood. Disney est bien sûr son premier courtisan et se propose de produire, presque sans condition, son prochain film en lui offrant, cette fois-ci, la signature de son deuxième plus important label, Touchstone.

Incassable est donc mis sur les rails rapidement et sort même un peu plus d'un an après son premier long-métrage évènement. Le studio de Mickey est alors particulièrement confiant tant tous les signes du succès sont à nouveau réunis. Le réalisateur est, en effet, très attendu, et le casting solide, tout entier porté, ici aussi, par Bruce Willis auquel on adjoint le non moins remarquable Samuel L. Jackson. Tout est prêt pour faire fonctionner le tiroir caisse. Sauf que... Le scénario d'Incassable n'est pas à la hauteur des attentes.
Certes, l'histoire est plaisante : le thème du surnaturel mêlé au fantastique est porteur ! Certes, la réalisation est impeccable : l'image est belle et le mouvement des caméras fluide à souhait ! Certes, le spectateur retrouve tout ce qu'il a aimé chez Night Shyamalan : même ses tics, telle son apparition en caméo dans le film, passent bien !
Mais là où le bas blesse, c'est sans nul doute sur la faible capacité du récit à surprendre. L'histoire qui souffre d'un manque d'originalité évident reste, il est vrai, convenue et la fin ouverte, véritable marque de fabrique du réalisateur, tombe à plat, tant elle donne l'impression au spectateur qu'il avait tout compris, sans se tromper ne serait-ce qu'une seule fois. L'effet "Sixième Sens" est ici raté. Incassable ne sera d'ailleurs pas le blockbuster de confirmation tant attendu. Ses résultats commerciaux permettront toutefois au réalisateur de re-signer chez Disney pour un troisième long-métrage, en 2002, Signes.

Film intéressant mais souffrant inévitablement de sa comparaison avec Sixième Sens, Incassable ne doit pas être, pour autant négligé.

L'édition vidéo

Jaquette Incassable
Jaquette Incassable
Editions DVD Video
Zone 1 Collector 2001
Zone 2 Simple 2001
Zone 2 Collector 2001
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2008
Zone B Simple 2008