L'Incroyable Hulk

Titre original :
The Incredible Hulk
Production :
Marvel Studios
Date de sortie USA :
Le 13 juin 2008
Distribution :
Universal Pictures
Genre :
Fantastique
Réalisation :
Louis Leterrier
Musique :
Craig Armstrong
Durée :
114 minutes

Le synopsis

Le physicien Bruce Banner, suite à une expérience relative aux énergies Gamma ayant mal tourné, se réfugie dans les favelas brésiliennes. Il y est traqué par le Général Ross qui le tient pour responsable de l'accident de sa fille alor que dans le même temps, il tente de trouver un remède à sa condition particulière qui fait qu'à chaque fois qu'il se trouve en situation de stress ou de colère, il se métamorphose en un monstre vert incontrôlable...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 16 mars 2015

Produit par Marvel Studios, une filiale appartenant à 100% à The Walt Disney Company, L'Incroyable Hulk est un film distribué par Universal Pictures, producteur d'Hulk en 2003, les droits d'exploitation cinématographique du personnage n'appartenant pas à l'époque à la Maison des Idées. L'Incroyable Hulk est, de ce fait, un reboot complet du personnage, introduisant le Colosse de Jade dans le Marvel Cinematic Universe.

Hulk est à la base un personnage de fiction créé par Stan Lee et Jack Kirby en 1962 dans The Incredible Hulk #1, s'inspirant de L'Étrange Cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde de Robert Louis Stevenson, et de Frankenstein ou le Prométhée Moderne de Mary Shelley.
Le docteur Bruce Banner est un célèbre physicien travaillant sur les énergies gamma. Lorsqu'un jeune homme nommé Rick Jones s'introduit dans son laboratoire, passant les zones de sécurité alors que des expériences sont en cours, il demande à son assistant d'en retarder le démarrage, le temps de mettre le garçon en sécurité. Mais son bras-droit, en réalité un espion russe, laisse le compte à rebours démarrer. Bruce Banner arrive ainsi à sauver Rick Jones mais ne parvient pas à sortir à temps : il voit alors son corps exposé à une dose très importante de rayons gamma. Il y survit, mais le soir, se transforme en un monstre gris impressionnant, baptisé Hulk par la suite.
Le personnage est donc à l'origine gris et ne se transforme que de nuit... Mais la mauvaise qualité du papier et de l'impression de l'époque donne un gris peu convaincant. Il est alors décidé de rendre le personnage vert même s'il lui arrive de revenir à sa couleur d'origine dans certaines occasions.
Sa transformation change elle aussi, puisque désormais, Hulk apparait lorsque Banner est en colère, sa force augmentant à mesure que sa rage explose...

Au cours de ses aventures, le protagoniste est entouré de personnages récurrents : Rick Jones, qui devient son confident et ami ; Betty Ross, avec qui il entretient une relation pendant un temps, et le Général Ross, père de Betty, convaincu qu'Hulk est une menace qu'il faut anéantir. Pouvant être à la fois un puissant allié ou un ennemi redoutable, Hulk est un personnage particulièrement apprécié, qui a droit à plusieurs adaptations.
En plus d'Hulk, en 2003 et de sa présence dans le Marvel Cinematic Universe (L'Incroyable Hulk, Marvel's Avengers, Avengers : L'Ère d'Ultron), le personnage apparait, en effet, de nombreuses fois dans des films d'animations, comme Les Vengeurs Ultimate (2006), Les Vengeurs Ultimate 2 (2006), Next Avengers (2008), Planète Hulk (2010), Iron Man & Hulk : Heroes United (2013), Avengers Confidential : Black Widow & Punisher (2014) et Iron Man & Captain America : Heroes United (2014).
A la télévision, il est la vedette de la célèbre série L'Incroyable Hulk (1977) mettant en scène Lou Ferrigno et des téléfilms L'Incroyable Hulk (1977), Return of the incredible Hulk (1977), Hulk Revient (1978), Le Retour de l'Incroyable Hulk (1988), Le Procès de l'Incroyable Hulk (1989), La Mort de l'Incroyable Hulk (1990).
Mais il se retrouve aussi en séries animées, avec en 1982, The Incredible Hulk, L'Incroyable Hulk en 1996, ou encore Hulk and the Agents of S.M.A.S.H. en 2013 ; sans oublier les apparitions plus ou moins importantes dans The Marvel Super-Heros (1966), Spider-Man and His Amazing Friend (1981), Fantastic Four (1994), Iron Man (1994) Les Quatre Fantastiques (2006), Iron Man (2009), Wolverine and the X-Men (2009), Super Hero Squad (2009), Avengers : L'Équipe des Super-Héros (2010),Ulimate Spider-Man (2012), Avengers Rassemblement (2013), Ultimate Wolverine Vs. Hulk (2013), et les Cartoons, Hulk vs Wolverine et Hulk vs Thor, ou encore l'épisode spécial Phinéas et Ferb : Mission Marvel de la série Phinéas et Ferb.

A partir de l'année 2008, Marvel décide de produire seul ses films et veut désormais se passer de la participation d'autres studios. Mais c'est sans compter sur les droits d'exploitations cinématographiques de nombreux personnages qui ont été cédés depuis le début des années 2000 aux majors de cinéma. La Fox possède ainsi les X-Men et les Quatre Fantastiques, alors que Sony garde précieusement Spider-Man.
Les droits d'Hulk appartiennent eux à Universal Studios. Mais Marvel, constatant que les droits des Vengeurs emblématiques Captain America, Iron Man et Thor sont toujours dans son giron, estime qu'il est impossible de se passer d'Hulk, un personnage bien plus connu que les trois autres, notamment grâce à Lou Ferrigno...
Le plan est en effet déjà bien pensé. Introduire les héros séparément, avant de les rassembler dans un seul et même film, comme ce qui se fait en comics depuis des décennies !
Heureusement pour Kevin Feige (Patron de Marvel Studios), les mauvais résultats et les critiques négatives d'Hulk version Ang Lee persuadent Universal Studios de laisser Marvel Studios utiliser le personnage tout en conservant tout de même la distribution du film.
Le pari risqué peut donc commencer. Marvel Studios lance la production de façon totalement autonome d'Iron Man et de L'Incroyable Hulk...

Pour réaliser L'Incroyable Hulk, Marvel fait appel à un français, Louis Leterrier.
Louis Leterrier est né en 1973 à Paris. Après avoir travaillé avec Jean-Pierre Jeunet pour Alien, la Résurrection, Luc Besson sur Jeanne d'Arc, et Alain Chabat pour Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, il coréalise Le Transporteur avec Corey Yuen, avant d'être le seul maitre à bord de Danny the Dog. Il continue ensuite sa carrière à Hollywood en y faisant Le Transporteur 2. Marvel l'engage alors pour réaliser L'Incroyable Hulk. Sa carrière aux Etats-Unis ne s'arrête pourtant pas là, le Français réalisant en 2010 Le Choc des Titans et en 2013 Insaisissable.

Hulk est considéré comme étant l'un des plus forts personnages de Marvel (Avec Sentry notamment). Il est en effet difficile de trouver une quelconque limite à sa puissance, et les adversaires rivalisant avec lui ne sont pas nombreux.
Passé ce constat, les auteurs de comics doivent trouver un moyen de le mettre en échec et de créer de véritables enjeux dramatiques, ou au contraire, d'assumer sa toute puissance en livrant une histoire au service de destructions jouissives ! Il en va de même pour les scénaristes et réalisateurs qui ne peuvent baser une histoire sur le simple affrontement entre Hulk et le reste du monde. Bruce Banner (et la relation avec son alter-ego) est ainsi le parfait moyen d'humaniser le monstre vert. Alors qu'Ang Lee, dans Hulk, abordait principalement la relation entre Banner et son père, Louis Leterrier construit, lui, son film autour du scientifique, de Betty Ross et du Général Ross. 

Malheureusement, toute la complexité de ce trio est bien vite expédiée, et le film se résume surtout à une partie de cache-cache entre Bruce et le Général, ponctuée par des scènes d'actions plus ou moins réussies. Certains moments plus calmes sont certes présents mais les scénaristes n'arrivent pas à donner une véritable consistance aux personnages, qui sont pour la plupart des clichés ambulants ! Le général patriote entêté. La fille amoureuse et insipide. Le soldat ambitieux, sûr de lui...
Toute l'histoire et les interactions des personnages sont construites de façon banale et mécanique sans jamais proposer quelque chose d'innovant ou d'excitant.
Dans ce contexte, Bruce Banner est de loin le personnage le mieux écrit et connait une vraie évolution au cours du film.
Ce constat pourrait s'excuser si une mise en scène de qualité venait le compenser. Seulement voilà, L'Incroyable Hulk ne brille pas non plus par sa réalisation. Certes, quelques plans et scènes, principalement d'actions, sont réussies mais Louis Leterrier a du mal à retranscrire la puissance dévastatrice d'Hulk.
Ces défauts importants empêchent donc le film d'être mémorable même s'il se suit tout de même avec plaisir, étant bien rythmé et évitant le ridicule contrairement à d'autres longs-métrages Marvel (Daredevil, Les Quatre Fantastiques, Ghost Rider... )

Si la plupart des personnages manquent d'épaisseur, ils sont malgré tout parfaitement interprétés.
Edward Norton est Bruce Banner. L'acteur, connu principalement pour American History X, et Fight Club, offre au scientifique toute la profondeur qu'il mérite. Crédible et charismatique, il porte L'incroyable Hulk sur ses seules épaules.
Liv Tyler (Armageddon, Le Seigneur des Anneaux) incarne pour sa part, avec une grande justesse, Betty Ross, fille du général et ancienne collègue de Bruce.
Emil Blonsky, militaire qui n'hésite pas à tout faire pour arrêter Hulk est quant à lui joué par un Tim Roth (Pulp Fiction, Rob Roy), assurément convainquant.
William Hurt (Le Baiser de la femme araignéeLes Enfants du silenceA History of Violence) prête lui ses traits et sa présence au Général Ross dont il restitue à merveille le charisme.
Enfin, la participation sympathique de Lou Ferrigno, éternel Hulk dans la série L'Incroyable Hulk est à mentionner. Il n'incarne ici qu'un vigile, mais prête sa voix au monstre vert...

L'incroyable Hulk est construit dans l'optique du rassemblement des héros Marvel Studios. De ce fait, il contient quelques références aux autres personnages de l'univers Marvel. Notamment dans son générique de début et dans sa scène de fin.
Mais contrairement à Iron Man, produit en même temps, qui pose toutes les bases de la phase 1 du Marvel Cinematic Universe, L'Incroyable Hulk donne la sensation d'être en marge de cette grande saga. Le changement d'acteur opéré dans Marvel's Avengers accentue ce sentiment, puisque Mark Ruffalo y remplace Edward Norton....
C'est aussi le seul film du Marvel Cinematic Universe à ne contenir aucune scène post-générique, bien qu'une surprise de taille soit présente dans la scène finale... Scène finale qui prend tout son sens grâce au Marvel One-Shot Le Consultant. Ce court-métrage, d'apparence anodine, est en réalité très important et justifie la présence d'Hulk dans Marvel's Avengers.

La musique, élément décevant dans tout le Marvel Cinematic Universe, est là aussi banale et oubliable. Aucuns thèmes, composés par Craig Armstrong, ne marquent vraiment même s'ils ont au moins le mérite de bien accompagner l'action.
Les effets spéciaux, quant à eux, sont remarquables, Hulk n'ayant jamais été aussi réaliste. Prouesse pourtant surpassée 4 ans après par Industrial Light & Magic avec Marvel's Avengers.
L'Incroyable Hulk est dans l'ensemble bien accueilli par la critique et rapporte plus de 260 millions de dollars pour un budget de 150 millions.

Comme Robert Downey Jr, Chris Evans et Chris Hemsworth, Edward Norton aurait du reprendre son rôle dans Marvel's Avengers. Pourtant, en 2010, Marvel annonce que Mark Ruffalo sera Bruce Banner dans le film de Joss Whedon.
En effet, lorsqu'Edward Norton arrive sur le projet de L'incroyable Hulk, il est convenu qu'il dirige une grande partie scénaristique du film. Il réécrit ainsi des scènes, ajoute des dialogues, retravaille la profondeur des personnages. Mais son travail est (aurait été ?) bafoué durant le montage final, créant des tensions entre l'acteur et le studio, et précipitant son départ de la franchise. D'autres versions évoquent simplement un désaccord concernant le salaire de l'acteur pour sa participation à Marvel's Avengers.
Si la raison du départ d'Edward Norton reste floue, celui-ci a précisé par la suite et sans doute pour calmer le jeu avec un studio devenu tout puissant qu'il était très reconnaissant envers Marvel pour lui avoir donné l'occasion d'incarner un tel personnage, mais qu'il ne pouvait s'engager à si long terme sur un seul projet. 

L'Incroyable Hulk est un film particulier du Marvel Cinematic Universe. Un peu en retrait dans l'univers construit par Marvel, il pèche principalement par son écriture, sa réalisation, et ses personnages sous-exploités. Restent ses acteurs convaincants, son rythme soutenu et surtout, la promesse de voir le Colosse de Jade rejoindre les plus grands héros de la Terre, malgré l'absence du talentueux Edward Norton,dans Marvel's Avengers.

L'édition vidéo

Jaquette L'Incroyable Hulk
Jaquette L'Incroyable Hulk
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2008
Zone 2 Simple 2009
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2012
Zone B Simple 2009