Captain America
75 Heroic Years

Captain America : 75 Heroic Years
L'écran titre
Titre original :
Captain America : 75 Heroic Years
Production :
Marvel
Date de sortie USA :
Le 19 janvier 2016
Genre :
Promotionnel
Réalisation :
Zak Knutson
Durée :
41 minutes

Le synopsis

Les 75 ans de carrière du super-héros Captain America. De sa naissance pendant la guerre à ses différentes adaptations...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 16 janvier 2016

Captain America : 75 Heroic Years est une émission Marvel diffusée sur ABC le 19 janvier 2016, à l'occasion du lancement de la saison 2 d'Agent Carter. Le documentaire célèbre ainsi les 75 ans du héros le plus patriote de la Maison des Idées. Se concentrant sur un seul personnage, Captain America: 75 Heroic Years fait le tour de son sujet et en aborde l'essentiel, en un temps relativement court.

Captain America est donc un super-héros de comics, au costume inspiré du drapeau américain. Le personnage nait en décembre 1940 du pinceau de Jack Kirby et de l'imagination de Joe Simon, respectivement dessinateur et scénariste pour Timely Comics. Il apparaît ainsi, pour la première fois, dans Captain America Comics #1 en mars 1941. Sa naissance s’inscrit en réalité dans un effet de mode. Souhaitant, comme tous les dessinateurs de l'époque, profiter du phénomène « Superman », de nombreux éditeurs américains de bandes-dessinées se lancent, il est vrai, sur le marché des supers-héros charismatiques. Captain America en est donc l’archétype complet. Combattant les Nazis et les Japonais, il est même consciemment installé comme une figure de propagande nationaliste, quelques mois avant l’entrée en guerre des Etats-Unis. Ce marquage « à la culotte » le pénalise assez vite. Le temps de l’armistice venu, l’intérêt pour sa personne diminue, en effet, considérablement. Le public se détourne en fait des années terribles et préfère oublier les moments difficiles en optant pour des comics plus légers. Il faut donc attendre novembre 1963 pour voir Stan Lee et Jack Kirby ressusciter Captain America dans Avengers #4 ; Timely Comics ayant, entre-temps, mué en Marvel. Dans son univers, Captain America est retrouvé en état d'hibernation par les Vengeurs. Il intègre alors l’équipe jusqu’à sa dissolution, pour former ensuite les Nouveaux Vengeurs. Le succès du personnage ne se démentant plus désormais, plus de quarante ans après avoir été décongelé des glaces du pôle, Captain America poursuit avec grand succès sa carrière de patriote...

La première tentative de mise sur pellicule de l'univers de Captain America remonte à 1944, avec Captain America, un sérial (une série de 15 courts-métrages ayant un fil rouge d’épisode en épisode) produit par Republic Pictures. Bien qu’il soit considéré aujourd’hui comme la première œuvre Marvel à avoir été adaptée au cinéma, il n’a en réalité que très peu à voir avec le comics dont il se revendique. Son scénario avait été, en effet, imaginé pour un autre personnage ; pour preuve, le Captain America voit son identité secrète changer et passer de Steve Rogers à Grant Gardner. De Captain America, il ne reprend en fait que le costume, histoire de surfer sur sa popularité...
Il faut ensuite attendre 1990 pour voir Marvel tenter de remettre le capitaine de l’Amérique à l’affiche. Le long-métrage produit est alors tellement mauvais qu’il est décidé de ne pas le distribuer au cinéma mais de le proposer directement en vidéo...
Dans le genre des longs-métrages d’animation, Captain America n’apparait en revanche jamais en solo : il est ainsi au casting des (Les) Vengeurs Ultimate, Les Vengeurs Ultimate 2 et Next Avengers : Heroes of Tomorrow.
En parallèle des salles obscures, le personnage fait de très nombreuses apparitions à la télévision notamment dans l’animation. Il apparait ainsi en caméo dans les séries animées marvéliennes des années 60 (The Marvel Super Heroes) ; des années 80 (Spider-Man et Spider-Man and His Amazing Friends) ; des années 90 (Spider-Man, X-Men et The Avengers : United They Stand) ; des années 2000 (X-Men : Evolution et The Super Hero Squad Show) ; et enfin, des années 2010 (The Avengers : Earth's Mightiest Heroes, Ultimate Spider-Man, Avengers Rassemblement). Sur le petit écran, il accède également à deux téléfilms « live » en 1979 : Captain America et Captain America II : Death Too Soon.
En 2011, il rejoint le Marvel Cinematic Universe sous les traits de Chris Evans, dans Captain America : First Avengers puis dans Marvel's Avengers (2012), Captain America : Le Soldat de l'Hiver (2014), Avengers : L'Ère d'Ultron (2015) et Captain America : Civil War (2016).

Captain America : 75 Heroic Years se veut donc assez complet en abordant successivement les différents médias dans lesquels le personnage a pu apparaitre ; de sa naissance dans les années 1940, à ses différentes adaptations au cinéma, à la télévision, et même dans les jeux vidéo. Bien-sûr, l'émission ne cherche pas l'exhaustivité absolue. Là n'est pas vraiment son but, et elle n'aurait de toute façon pas le temps de l’atteindre. Pourtant, en parlant d'un peu de tout, elle arrive à donner une image assez complète de la carrière de Steve Roger.
La plus grande partie est de la sorte naturellement consacrée à sa vie sur papier : sa naissance controversée avant l'entrée en guerre des Etats-Unis ; sa popularité décroissante à la fin de la seconde guerre mondiale puis l'arrêt de son comics et enfin, sa renaissance, avec les Vengeurs, opérée par Stan Lee lorsque les super-héros rencontrent à nouveau du succès dans les années 60. Son évolution à travers l'époque moderne et les différents évènements rencontrés telle que la guerre du Vietnam, la crise de Watergate ou encore les dramatiques évènements du 11 septembre 2001 prennent ensuite  le relai.
En fait, la force de Captain America : 75 Heroic Years  réside dans sa capacité à montrer à quel point Captain America a servi, plus que tout autre héros, à accompagner les bouleversements de l'Amérique et du monde.
Enfin, et c’est heureux,  l'émission traite en quelques mots de l'entourage du héros : Peggy Carter, Bucky, le Faucon ou Crane Rouge. 

Captain America : 75 Heroic Years s'appuie en outre sur des intervenants de qualité. Chris Evans, l'interprète de Steve Rogers depuis 2011 est bien-sûr sollicité et avec lui, une partie du casting des (Les) Agents du S.H.I.E.L.D. ainsi que d'Hayley Atwell, d'Agent Carter. Les noms célèbres de l'industrie du comics se succèdent également et apportent leur expertise et expérience. Il est possible de citer entres autres Grands du genre : Stan Lee, Joe Quesada, John Cassaday, Roy Thomas, Reginald Hudlin ou encore l'émouvante participation des descendants de Joe Simon et Jack Kirby, les créateurs de Captain America.

Dans son choix éditorial de traiter un seul personnage, Captain America : 75 Heroic Years se démarque ainsi d’un autre show promotionnel, Marvel : 75 Years, From Pulp to Pop !. Et force est de constater que le résultat fait bien moins superficiel et expéditif qu'une émission censée retracer en 40 minutes toute l'histoire de Marvel ! Evidemment, cela ne l’empêche pas d'être, lui-aussi, un condensé de l'histoire de Captain America, mais le propos est suffisamment bien mené pour captiver son audience tout du long, que ce soit le néophyte ou l'expert, et même apprendre à ce dernier une chose ou deux sur le personnage.
Captain America : 75 Heroic Years se termine, en outre, sur l'annonce d'une surprise qui n'en est pas vraiment une : Steve Rogers, qui a laissé son costume et le nom de Captain America au Faucon en 2015 dans les comics, sera de retour derrière le bouclier étoilé en 2016. Décidément, Marvel n'arrive jamais à assumer jusqu'au bout ses propres choix scénaristiques et n'offre toujours finalement à ses lecteurs qu'un éternel recommencement...

Captain America : 75 Heroic Years fête d'une bien belle façon l'anniversaire de Captain America. Courte, mais relativement complète, l’émission n'a certes pas la prétention d'être autre chose qu’un promotionnel de 40 minutes dédié au plus patriote des héros mais reste, de bout en bout, digne d’intérêt. Steve Rogers a décidément encore de beaux jours devant lui, que ce soit au cinéma ou sur papier...

L'édition vidéo

L'émission n'est éditée, à l'heure actuelle, sur aucun support.