Ant-Man

Ant-Man
L'affiche
Titre original :
Ant-Man
Production :
Marvel
Date de sortie USA :
6 juin 2017 - 11 juin 2017
Genre :
Animation 2D
Création :
Ugo Bienvenu
Kevin Manach
Durée :
9 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Épisode #1
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : Le 6 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Scott veut aider sa fille à gagner le concours de science de son école.
2. Épisode #2
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : Le 7 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Ant-Man et la Guêpe doivent faire face à une invasion d'aliens.
3. Épisode #3
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : Le 8 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Le costume d'Ant-Man connaît des dysfonctionnements.
4. Épisode #4
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : Le 11 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Scott fait face à un exterminateur de fourmis.
5. Épisode #5
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : Le 11 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Ant-Man affronte Yellowjacket.
6. Épisode #6
Genre : Episode télé
Série : Ant-Man
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : Le 11 juin 2017
Réalisé par : Ugo Bienvenu & Kevin Manach
Durée : 2 minutes
Scott pense sortir avec Hope pour un rendez-vous.

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 10 juillet 2017

Ant-Man est un OVNI parmi toutes les séries d'animation Marvel. Tout comme Rocket & Groot avant elle, elle a la particularité de proposer des épisodes courts, servie par une esthétique originale. Chapotée par une équipe française, la série est diffusée sur internet et sur Disney XD en juin 2017. Composée de seulement six épisodes de moins de deux minutes, elle vaut donc principalement pour ses qualités visuelles, les trames étant simplistes. L'ensemble est ainsi agréable à regarder, mais loin d'être mémorable...

Succès inattendu de 2015, Ant-Man fait découvrir au grand public un nouveau personnage, mais également un nouvel univers ; celui de l'infiniment petit. Nouvelle porte d'entrée dans le Marvel Cinematic Universe, le potentiel est grand, et Marvel ne tarde pas à vouloir décliner un peu plus sa nouvelle franchise. En plus d'Ant-Man and the Wasp pour 2018, et l'apparition des différents personnages dans d'autres films du MCU (Comme Captain America : Civil War), l'univers de l'homme-fourmi trace son chemin jusque dans l'animation. S'il était déjà présent dans plusieurs séries animées (Avengers Rassemblement), cette nouvelle itération 2017 est la première à le mettre sur le devant de la scène en tant que protagoniste principal.
Annoncée à la San Diego Comic-Con de 2016, Ant-Man est créée par une équipe française issue du studio Passion Paris. Il s'agit là de la deuxième série Marvel, après Rocket & Groot à avoir droit à ce traitement. D'ailleurs, les deux séries partagent plus qu'un simple lien de parenté. Elles sont en effet produites avec la même ambition. Des épisodes ne dépassant pas deux minutes et surtout, proposant un design inédit, expérimental et totalement original. Marvel tente ainsi de nouvelles choses et n'a pas peur de raconter ses histoires d'une façon différente. Mieux encore, le studio réinvente ses personnages sans pour autant les trahir.

Bien qu'elle ne se passe pas dans le Marvel Cinematic Universe, Ant-Man utilise naturellement les personnages du film. Ainsi, il s'agit bien de Scott Lang sous le masque, et non de Hank Pym. Il convient, il est vrai, de préciser que, dans les comics, c'est originellement Hank Pym qui est le héros ; Scott Lang étant la deuxième personne à l'incarner après avoir volé le costume. Le film de 2015 présente ainsi un Hank Pym agé, qui prend Scott sous son aile. La série fait de même. Néanmoins, il ne faut pas la prendre comme étant une suite au long-métrage mais bien une entité indépendante. La série suit donc Scott Lang dans son quotidien. Chaque épisode est autonome et propose des histoires toutes simples. Lorsque Scott ne combat pas telle ou telle menace, il conduit sa fille à un concours de science, ou sort avec Hope Pym. Il n'y a ainsi pas de trame principale s'étalant sur l'ensemble de la saison. Une situation qui a le mérite pour le spectateur de pouvoir voir n'importe quel épisode sans se soucier du reste, mais qui empêche aussi de créer des enjeux dramatiques captivants. L'ensemble n'est donc pas désagréable à regarder mais n'a rien de mémorable. Ce n'est ni particulièrement drôle, ni impressionnant. Juste sympathique. Se pose alors la question de savoir à qui se destine cette série. Le plus jeune public risque d'être hermétique au style, quand les plus agés n'y trouveront rien de bien passionnant. Ant-Man est donc conseillé aux fans du personnage ou à ceux qui s'intéressent à l'animation.

Car heureusement, le style visuel est la force de la série ! Avec son inspiration rétro et son style coloré, Ant-Man propose, en effet, quelques belles trouvailles visuelles. L'animation légèrement saccadée a certes de quoi rebuter au départ, mais force est de constater que l'ensemble est particulièrement beau et totalement inédit dans une série Marvel. Après Rocket & Groot, tout aussi originale mais dans un style différent, il y a de quoi espérer voir le studio de la Maison des Idées s'essayer à proposer d'autres séries, avec un autre design. 
Enfin, il faut noter la présence des personnages de Yellowjacket et de la Guêpe. Yellowjacket est le principal adversaire du film Ant-Man, et la série le réutilise en le présentant comme étant l'un des ennemis réguliers du héros. Également, Hope, la fille d'Hank Pym, est ici la Guêpe. De quoi donner un (tout) petit aperçu du duo en action avant Ant-Man and the Wasp !

Ant-Man est une série particulière. Son graphisme et ses idées visuelles lui donnent un coté tout à fait charmant et sympathique mais le format et le manque d'enjeux empêchent de s'y attacher réellement. Une production en demi teinte donc, mais dont l'ambition artistique est à saluer.

L'édition vidéo

La série n'est éditée, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Nos Réseaux Sociaux