Le Premier Cri
L'affiche du film
Titre original :
Le Premier Cri
Production :
Walt Disney Studios Motion Pictures - France
Date de sortie France :
Le 31 octobre 2007
Genre :
Documentaire
Réalisation :
Gilles de Maistre
Musique :
Armand Amar
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Quand l'enfant s'apprête à naitre, c'est toute l'humanité qui retient son souffle. Dans une intervalle de 48h aux quatre coins du monde, le destin de plusieurs bébés se croise, en effet, dans un moment unique et universel : l'accouchement.

L'éblouissante tout premier cri de la vie apparait vite lui aussi sujet aux contrastes des terres, des peuples et des cultures...

La critique

rédigée par
★★

La production et distribution française de La Marche de l'Empereur, réalisé par Luc Jacquet, marque, en 2005, la venue de Walt Disney Studios Motion Pictures - France sur le marché, déserté jusqu'à présent, du documentaire à destination des salles obscures. Le succès rencontré, alors, par le film animalier tourne vite au coup de maitre pour la filiale française de distribution de la Walt Disney Company. A travers le monde, le public se rue, en effet, dans les salles et sur les DVDs tandis que les professionnels décernent à l'œuvre l'Oscar du Meilleur Documentaire. Luc Jacquet tente d'ailleurs, en décembre 2007, de renouveler son exploit en présentant, toujours sous la coupe de Walt Disney Studios Motion Pictures - France, un nouveau long-métrage, Le Renard et l'Enfant. Entre temps, et bien décidé à surfer sur le succès du genre, le distributeur tricolore intégré à Disney lance une collection de documents sous le titre évocateur de Disneynature Productions. Le Premier Cri ouvre ainsi le bal. Il s'inscrit à l'évidence dans la digne lignée de l'œuvre de Walt Disney, lui même, qui, en son temps, fut un précurseur du genre documentaire grand public. Le papa de Mickey s'est, en effet, intéressé aussi bien à la faune et la flore qu'aux peuples et à l'humanité. Impossible ainsi de ne pas trouver un filiation forte entre La Marche de l'Empereur et les True-Life Adventures (Le désert vivant, Lions d'Afrique...), Le Renard et l'Enfant et les docu-fictions disneyens (La Légende de Lobo, Nomades du Nord...), Le Premier Cri et la série People and Places (The Alaskan Eskimo, Disneyland U.S.A....).

La naissance est à l'évidence le sujet fédérateur par excellence. Son universalité intrinsèque lui confère, il est vrai, une place de choix dans le cœur des hommes à travers le monde. Pourtant, son traitement à l'écran n'est pas chose aisée. Le paradoxe est d'ailleurs total tant le thème apparait vite délicat à aborder. Le Premier Cri témoigne ainsi de cette difficulté à traiter des premiers instants de la vie, sujets pourtant communs à tous, sans lasser. L'approche du film se veut, pour se faire, inédite. Les équipes ont ainsi choisi de filmer, aux quatre coins de la planète, l'accouchement de femmes aux profils bien différents, durant l'éclipse totale ou partielle du soleil, histoire sans doute d'en rajouter dans la symbolique. Le voyage autour du globe offre ainsi l'occasion d'un dépaysement complet, autant naturel que culturel. Du Mexique à la forêt amazonienne, du Maine à Paris, du Sahara à la Sibérie, de l'Afrique à l'Inde ou du Vietnam au Japon, les endroits et intervenants sont, en effet, riches de différences. La musique, quant à elle, est envoutante et la photographie superbe au point de se rapprocher sans mal de la qualité du documentaire IMAX, sorti chez Disney en 2004, Sacred Planet.

Si l'angle choisi est intéressant à plus d'un titre, il porte en soi l'inconvénient majeur d'être vite répétitif. A trop vouloir montrer de naissances, la beauté du miracle de la vie perd de sa superbe. Le spectateur frise rapidement l'overdose et regrette de ne pas pouvoir s'attarder davantage sur les us et coutumes entourant la venue du nouveau-né. Pire, le choix de certains intervenants est plus que critiquable. Sans sombrer dans l'ethnocentrisme français, la posture aux relents sectaires de la québécoise est à bien des égards contestable. Ajoutez à cela des images, qui, si elles ont le souci de la pudeur, conservent la capacité de choquer les âmes sensibles à la vue du sang, et vous obtenez une œuvre difficile d'accès pour un pan entier du public, à commencer par les enfants, et, à une moindre mesure, les hommes (adultes et adolescents) souvent fermés au thème.

Inégal, d'accès délicat, Le Premier Cri est un documentaire "entier" : il ravira les uns et rebutera les autres, sans jamais de demi-mesure.

L'édition vidéo

Jaquette Le Premier Cri
Jaquette Le Premier Cri
Edition DVD Video
Zone 2 Simple 2008