Adventures in Babysitting

Adventures in Babysitting
L'écran titre
Titre original :
Adventures in Babysitting
Production :
Touchstone Television
Date de sortie USA :
Le 7 juillet 1989
Genre :
Comédie
Réalisation :
Joel Zwick
Musique :
Dan Foliart
Howard Pearl
Durée :
23 minutes

Le synopsis

Chris Parker vient garder le temps d'une soirée les enfants Anderson. Quand Brad l'ainé ne trouve rien de mieux que de détruire la poupée fétiche de sa petite sœur, elle décide de les emmener faire un simple aller-retour dans un magasin pour en racheter une. Mais voilà qu'ils tombent en plein milieu d'un hold-up..

La critique

rédigée par
Publiée le 25 juillet 2016

Adventures in Babysitting est le pilote d'une série qui n'a jamais vu le jour et qui se basait sur le film Touchstone Pictures, Nuit de Folie, sorti en salles deux ans plus tôt en 1987.

Plutôt bien accueilli par la critique à l'époque, Nuit de Folie, le premier film de Chris Columbus, réalise un démarrage décevant débutant son premier week-end à la 9ème place avec seulement 2,3 millions de dollars. Son excellent bouche à oreille lui permet toutefois de remonter à la cinquième place le week-end suivant signant une deuxième semaine avec une progression d'entrée de plus de 45% par rapport à son démarrage. Au final, l'opus atteint un total de 34 millions de dollars aux États-Unis ce qui, ramené à son budget de 7 millions, en fait un juteux résultat rapportant presque cinq fois sa mise. Il faut dire qu'à l'époque, le long-métrage affiche une fraîcheur et un enthousiasme bienvenus, laissant de très bons souvenirs aux jeunes gens le découvrant alors.

Le film  est donc assez populaire pour qu'une tentative de créer une franchise soit menée. En 1989, un pilote au titre éponyme en anglais Adventures in Babysitting est ainsi réalisé pour une série au format sitcom. Produit par Touchstone Television, l'épisode de 23 minutes est diffusé le 7 juillet 1989 sur CBS. La chaîne décide d'en rester là et ne commande finalement pas la série.

Et au vu du résultat, il est très facile de comprendre pourquoi ! Ni les situations, ni les personnages n'arrivent, en effet, à la cheville du film de 1987. Jennifer Guthrie est notamment insipide en Chris. La nouvelle nounou n'arrive, il est vrai, absolument pas à égaler la prestation d'Elisabeth Shue. Ses dialogues sont convenus et sa présence dénuée de charisme. Joey Lawrence en Brad n'est pas, lui non plus, bien sympathique et se révèle clairement moins attachant que Keith Coogan. Il est, notamment, bien plus méchant avec sa sœur. Son meilleur ami, Daryl, interprété par Brian Austin Green (le futur David Silver dans la série Beverly Hills) est pour sa part moins drôle qu'Anthony Rapp dans le long-métrage. Quant à Courtney Peldon, dans le rôle de la petite Sara fan de Thor, elle fait le job mais reste globalement transparente. L'ensemble du casting vit ensuite des situations toutes plus téléphonées les unes que les autres : le hold-up où toute la marmaille finit par se retrouver dans les égouts de la ville est un chemin narratif d'une pauvreté consternante.

En fait, la seule chose qui fonctionne dans l'épisode est la redécouverte du personnage de Brenda jouée par Ariana Mohit. Plus réussie que celle du film, elle s'avère ici très drôle, notamment quand elle se retrouve seule à gérer la caisse du magasin où elle a décroché un petit job mais aussi quand elle explique détester les gamins en règle générale et en particulier ceux que sa meilleure amie Chris garde.

Adventures in Babysitting est un épisode totalement raté : exemple de série qui n'a pas passé la case du deuxième épisode, il s'est transformé depuis, en petit téléfilm perdu dans le catalogue de Touchstone Television, devenu entre temps ABC Studios.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.