Day Break
L'affiche
Titre original :
Day Break
Production :
Touchstone Television
Date de sortie USA :
15 novembre 2006 - 2 mars 2007
Genre :
Policier
Création :
Paul Zbyszewski
Musique :
Mark Kilian
Christophe Beck
Durée :
559 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Pilot
Machination
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : Le 15 novembre 2006
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Le Lieutenant Hopper est accusé du meurtre du procureur Garza...
2. What If They Run
Et s'ils s'enfuyaient ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : Le 15 novembre 2007
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
La cavale de Brett s'intensifie...
3. What If He Lets Her Go
Et s'il la laissait partir ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : Le 15 novembre 2008
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Brett tente de découvrir qui est à l'origine du coup monté...
4. What It He Can Change The Day
Et s'il pouvait changer le jour ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : Le 29 novembre 2006
Réalisé par : Frederick King Keller
Durée : 43 minutes
Hopper reprend son enquête...
5. What If They're Struck
Et s'ils étaient cernés ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : Le 6 décembre 2006
Réalisé par : Dwight H. Little
Durée : 43 minutes
Brett prend en otage son ancien coéquipier, Chad...
6. What If They Find Him
Et s'il coopérait ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : Le 13 décembre 2006
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Le lieutenant remonte la piste des meutriers...
7. What If He's Not Alone
Et s'il n'était pas seul ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : Le 29 janvier 2007
Réalisé par : Andy Wolk
Durée : 43 minutes
Brett découvre qu'il n'est pas le seul à vivre ce phénomène...
8. What If She's Lying
Et s'il elle mentait ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : Le 29 janvier 2007
Réalisé par : Bryan Spicer
Durée : 43 minutes
La sœur de Brett est impliquée dans une sombre affaire...
9. What If They're Connected
Et s'ils avaient un lien ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : Le 29 janvier 2007
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Le complot entourant le meutre de Garza se dévoile peu à peu...
10. What If He's Free
Et s'il était libre ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : Le 29 janvier 2007
Réalisé par : Elodie Keene
Durée : 43 minutes
L'enquête semble arrivée à son terme...
11. What If He Walks Away
Et s'il prenait des vacances ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 11
Date de Sortie USA : Le 4 février 2007
Réalisé par : Bryan Spicer
Durée : 43 minutes
Brett décode de prendre du recul quelques jours...
12. What If She's The Key
Et si elle était la clef ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 12
Date de Sortie USA : Le 12 février 2006
Réalisé par : David Von Ancken
Durée : 43 minutes
Hopper découvre que Rita cache bien son jeu...
13. What If It's Him
Et si c'était demain ?
Genre : Episode télé
Série : Day Break
Saison 1 Épisode 13
Date de Sortie USA : Le 2 mars 2007
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Les pièces du puzzle semblent enfin s'assembler...

La critique

rédigée par
Publiée le 20 juin 2015

Créée par Paul Zbyszewski, producteur chez ABC Studios de séries telles que Les Agents du S.H.I.E.L.D. ou encore Lost, Les Disparus, Day Break débarque sur l'antenne d'ABC le 15 novembre 2006 au beau milieu d'une saison de rentrée bien chargée pour la chaîne américaine. Produite par Touchstone Television, Matthew Gros Entertainment et O'Taye Productions, elle ne connaitra en France que quelques diffusions en catimini sur TPS Star et France 4.

Inspecteur de Police à Los Angeles, Brett Hopper est sur le point de vivre une journée pour le moins riche en rebondissements, accusé d'être l'auteur du meurtre de l'assistant du procureur, Alberto Garza. Innocent des charges qui lui sont reprochées, Hooper va voir s'abattre sur lui tous les mécanismes judiciaires d'un système corrompu et subir, sans aucun moyen de riposter, le coup monté dont il est la victime.

Après avoir vécu une première journée mouvementée qui l'aura emmené finir sa nuit en prison, l'inspecteur Hopper se réveille chez lui aux côtés de sa petite amie, exactement de la même manière que la veille. Il prend alors conscience que la même journée ne fait que se répéter continuellement : dès lors, il travaille à découvrir qui se cache derrière la mort de Garza et le coup monté contre lui.

La trame de la série repose sur un concept qui a déjà fait maintes fois ses preuves à Hollywood tant à la télévision qu'au cinéma : celui de la boucle temporelle. Ce procédé fréquemment utilisé dans le genre de la science-fiction permet, en effet, de faire vivre à un ou plusieurs personnages, la répétition d'une période donnée, pendant un certain temps. Cette idée est d'ailleurs la plus souvent associée au film de 1993, Un Jour Sans Fin, dans lequel le personnage interprété par Bill Murray voit la même journée se répéter des centaines, voire des milliers de fois... Dans Day Break, la raison de la répétition de la journée de Brett Hopper n'est jamais expliquée. Alors que ce stratagème repose souvent sur une cause clairement explicitée à l'exemple en 2014 d'Egde of Tomorrow ou relativement floue comme celle du film Un Jour Sans Fin, ici Brett Hopper voit sa journée se répéter partiellement pour une raison parfaitement inconnue. Le protagoniste vit ainsi la même journée tout au cours de la saison et s'évertue, grâce à cet étrange phénomène, à découvrir qui a fomenté le complot dont il est la victime.

Malgré son concept fort et l'utilisation relativement bonne que la série fait du stratagème narratif, Day Break ne rencontre pas le succès d'audience escompté par ABC, qui la déprogramme après la diffusion de seulement six épisodes sur son antenne. Fait rare qui montre l'ampleur de la déception, Touchstone Television et ABC sacrifient, en effet, la moitié déjà produite et mise en boite en la proposant uniquement et d'un coup sur le site de la chaîne, le 29 janvier 2007. L'année suivante, la chaîne du câble TV One reprend toutefois la diffusion, et donc propose, pour la première fois à la télévision américaine, la saison complète de Day Break. En France, à la rentrée 2006, TF1 se targue d'avoir acquis les droits de diffusion de deux séries qui devaient marquer leur année, Heroes et Day Break. Mais voilà, après l'annulation brutale de la série par ABC, la première chaine française relègue son investissement malchanceux sur TPS Star dont elle est alors propriétaire. Day Break débarque ensuite en gratuit sur France 4, la chaine aux audiences confidentielles de France Télévisions...

Côté casting, rien de brillant, et c'est d'ailleurs l'un des véritables points faibles du programme. En tête, son protagoniste principal, Brett Hopper est d'une fadeur rare pour un personnage qui est pourtant placé littéralement au cœur de l'action. Interprété sans conviction par Taye Diggs qui connait son heure de gloire en 2007 dans Private Practice, le personnage n'est jamais attachant ou même simplement convaincant, un comble quand il s'agit du seul devant remplir ces quelques caractéristiques étant l'unique protagoniste à revivre encore et encore la même journée ! Tous les jours, l'inspecteur Hopper va donc péniblement se réveiller aux côtés de sa petite amie, Rita, interprétée par Moon Bloodgood, un personnage qu'il est difficile d'apprécier tout comme le reste du casting plombé par un reboot perpétuel mal maitrisé au contraire de ceux mis en place dans Un Jour Sans Fin ou même Source Code...

Reste toutefois la prestation d'Adam Baldwin qui, en campant Chad Shelton, tire son épingle du jeu grâce à la relation caustique et mystérieuse qu'il entretient avec Hopper ; Shelton étant l'ex-mari de Rita. L'acteur, membre de la troupe de comédiens proches de Joss Whedon au même titre que Nathan Fillon jouera aux côtés de ce dernier et toujours pour ABC Studios dans Castle, mais aussi auparant dans Firefly ou en 2014 dans The Last Ship.

Malgré un concept de départ aux possibilités narratives multiples, l'écriture de la série n'offre aucune originalité et pas la moindre fraicheur au genre. Il faut alors s'accoutumer à observer des situations peu intéressantes tout au long de cette courte saison ainsi qu'un développement du personnage principal, seul pourtant à pouvoir évoluer, paradoxalement quasi-inexistant.

Et que dire du naufrage de la réalisation qui n'est jamais en capacité de convaincre. Tous les épisodes de Day Break sont, en effet, filmés de manière très académique et convenu, ne proposant rien d'inédit à ses téléspectateurs. Les quelques réalisateurs qui se succèdent sur les épisodes ne font, il est vrai, que filmer l'action sans originalité aucune pour un résultat bien trop fade pour s'apprécier. Et tant pis si dans le lot se trouve un certain Rob Bowman, producteur exécutif de Castle depuis ses débuts et - au passage - réalisateur de films tels que Le Règne du Feu ou encore Elektra, tant son travail sur Day Break est mauvais.

Côté écriture, Jeffrey Bell, scénariste sur Alias, Angel ou encore sur le dernier et brillant épisode de la seconde saison de la série Les Agents du S.H.I.E.L.D. vient apporter sa plume - qui est ici curieusement peu inspirée - à la création de deux épisodes. La musique est, pour sa part, confiée à Mark Kilian et Christophe Beck ; ce dernier étant à l'origine de la bande originale de La Reine des Neiges ou encore de Paperman. Tous deux livrent  une partition sans imagination à l'exception près des quelques notes du générique...

Mélange raté entre Un Jour Sans Fin et 24 Heures Chrono, Day Break se laisse regarder agréablement si le téléspectateur n'attend rien d'elle. Plombée par un casting peu inspiré, des rebondissements convenus, une histoire embourbée et répétitive, Day Break manque le coche alors que son concept fort lui ouvrait la voie du meilleur.

L'édition vidéo

Jaquette Day Break
Jaquette Day Break
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2012