Castle
Saison 1

Castle - Saison 1
L'écran titre
Titre original :
Castle - Season 1
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
9 mars 2009 - 11 mai 2009
Genre :
Enquête
Création :
Andrew W. Marlowe
Musique :
Robert Duncan et Mark Kilian
Durée :
430 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Flowers For Your Grave
Des Fleurs pour ta Tombe
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : Le 9 mars 2009
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Richard Castle est sollicité sur l’affaire du meurtre d’une femme dont les caractéristiques s’approchent de celle d’une scène de crime d’un de ses best-sellers  : il doit assister Kate Beckett qui ne voit pas son intervention d’un bon œil...
2. Nanny McDead
Jeunes Filles au Père
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : Le 16 mars 2009
Réalisé par : John Terlesky
Durée : 43 minutes
Une baby-sitter est retrouvée morte dans une machine à laver...
3. Hell Hath No Fury
Sexe, Scandale et Politique
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : Le 30 mars 2009
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Un politicien est assassiné en pleine campagne électorale...
4. Hedge Fund Homeboys
Amis à la Vie, à la Mort
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : Le 23 mars 2009
Réalisé par : Rob Bowman
Durée : 43 minutes
Central Park est lieu de perdition...
5. A Chill Goes Through Her Veins
Calcul Glacial
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : Le 6 avril 2009
Réalisé par : Bryan Spicer
Durée : 43 minutes
Le corps d'une femme est retrouvée cinq ans après sa disparition...
6. Always Buy Retail
La Piste du Vaudou
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : Le 13 avril 2009
Réalisé par : Jamie Babbit
Durée : 43 minutes
Deux personnes sont retrouvées mortes assassinées selon un rituel vaudou...
7. Home is Where the Hearts Stops
Crime dans la Haute
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : Le 20 avril 2009
Réalisé par : Dean White
Durée : 43 minutes
Une femme est retrouvée morte dans un coffre-fort...
8. Ghosts
Mémoires d'Outre-tombe
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : Le 27 avril 2009
Réalisé par : Bryan Spicer
Durée : 43 minutes
Une femme est retrouvée noyée dans une baignoire remplie d'huile de moteur...
9. Little Girl Lost
Où est Angela ?
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : Le 4 mai 2009
Réalisé par : John Terlesky
Durée : 43 minutes
Une petite fille se fait enlever chez elle alors que son père peint dans la pièce d'à côté...
10. A Death In The Family
Double Face
Genre : Episode télé
Série : Castle
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : Le 11 mai 2009
Réalisé par : Bryan Spicer
Durée : 43 minutes
Un témoin placé sous protection policière est menacé...

La critique

rédigée par
★★★

Castle est une série télévisée américaine créée par Andrew W. Marlowe, déjà à l'origine du scénario d'Air Force One notamment, et produite par ABC Studios. La première saison est diffusée aux États-Unis sur ABC entre le 9 mars et le 11 mai 2009 et en France, sur la chaine publique, France 2 entre le 5 et le 26 juillet 2010.

La trame de la série Castle est d'une construction classique qui voit deux personnages - que rien ne prédestine à se rencontrer - obligés de travailler ensemble. Richard Castle est ainsi un romancier de polar à succès quand Kate Beckett, lieutenant de Police à la criminelle de New York, le consulte au motif que le crime sur lequel elle enquête reprend les caractéristiques de l'un de ceux décrits dans ses best-sellers. Cette aide qui se voulait ponctuelle devient vite la règle à l'initiative même de Richard Castle qui obtient de ses nombreuses relations (dont le maire de New York en personne) de poursuivre sa collaboration bénévole avec la Police, belle source d'inspiration pour ses prochains romans. Mais c'est sans compter sur le peu d'enthousiasme de Kate Beckett à l'idée de devoir supporter un artiste dont l'extravagance l'insupporte alors même qu'elle dévore en secret ses ouvrages...         

Avant d'être une série policière, Castle est donc d'abord une série basée principalement sur l'affrontement de ses personnages. Son créateur, Andrew W.Marlowe, avoue d'ailleurs à ce sujet son fort attachement à disposer de personnages-clés, marquant sa volonté de renouer avec des fictions de son enfance comme 200 Dollars Plus les Frais, Columbo ou encore Clair de Lune.        
Les enquêtes à résoudre ne sont, par conséquent, ici que prétextes à voir évoluer le duo Castle/Beckett dans un numéro permanent de « Je t'aime, moi non plus » au charme indéniable ;  une approche somme toute courante à la télévision américaine, la contemporaine Mentalist diffusée sur CBS construite sur le duo formé de Patrick Jane et Teresa Lisbon se développant, par exemple, sur les mêmes bases.  Le passé de chacun  des intervenants est de la sorte toujours pris en compte et approfondi, à commencer par la mort de la mère de Kate Beckett qui sert de fil conducteur au récit. L'évènement revient, en effet,  de temps en temps au cours de certains épisodes de la première saison, même s'il se fera nettement plus présent dans les suivantes.

Qui dit duo de personnages-clés, dit casting exigeant. Nathan Fillon est ici aux commandes de la série et a été choisi pour assumer le rôle de Richard Castle. L'acteur campe donc le personnage de Richard Castle, auteur à l'origine de nombreux best-sellers vivant à New York. Entouré au quotidien de sa fille et de sa mère, ce personnage lunaire collabore avec la police de la Grosse Pomme pour élucider des enquêtes toujours hors normes. Son sens de l'humour et son comportement de grand enfant dénotent assez avec le caractère plutôt professionnel des forces de l'ordre qu'il accompagne lors de leurs enquêtes. Ses réactions désemparées face à des situations qu'il ne sait parfois pas gérer sont hilarantes à observer tant l'acteur utilise des expressions, grimaces ou encore répliques qui font toujours mouche.

Né en 1971 au Canada dans la ville d'Edmonton, Nathan Fillon commence sa carrière sur des personnages très secondaires pour quelques productions obscures avant de décrocher un rôle, le temps d'un épisode, dans la série Spin City, en 1996, sur ABC. Deux mois plus tard, il s'illustre dans le film de Steven Spielberg, Il Faut Sauver Le Soldat Ryan, en interprétant... le mauvais soldat Ryan ! Nathan Fillon devra attendre 1998 pour obtenir un vrai rôle récurrent à la télévision américaine avec la série produite par la 20th Century Fox et lancée sur le réseau ABC pour contrer le carton des années 1990, Friends, avec Un Toit Pour Trois, série, entre autres, portée par Ryan Reynolds. C'est un an après l'arrêt du programme, en 2002, qu'il collabore sur la série Firefly, avec l'un des futurs princes d'Hollywood, Joss Whedon ! Tous deux se lient d'amitié tandis que leurs carrières ne cesseront plus de s'entrecroiser après cette première et brève série. Malgré son succès critique et l'apparition d'une forte communauté de fans, Firefly est, en effet, rapidement annulée ; certains épisodes n'étant même pas diffusés sur la Fox. Pourtant, grâce aux ventes exceptionnelles sur le marché de la vidéo, Joss Whedon toujours partie prenante dans le projet s'allie avec les studios Universal, en 2005 pour créer une suite à la série via un tout nouveau film, toujours porté par Nathan Fillon, Serenity. Nouvel échec commercial ! Il aura juste pour effet de faire rentrer une bonne fois pour toute, la franchise Firefly, au rang des œuvres cultes. Entre temps, l'acteur retrouve son réalisateur fétiche, Joss Whedon, le temps de quelques épisodes sur Buffy contre les Vampires en 2003. Après avoir obtenu deux rôles pour des ABC Studios, Lost : Les Disparus en 2006 et Desperate Housewives en 2007, il campe le personnage de Captain Hammer dans Dr. Horrible's Sing-Along Blog, une web-série toujours dirigée par Joss Whedon en 2008. Mais c'est en 2009 qu'il obtiendra le rôle qui lui fera accéder à la notoriété, avec Castle ! Après le lancement de la série et un passage dans le film Super, en 2011, réalisé par James Gunn qu'il retrouvera pour un court caméo en 2014 dans Les Gardiens de la Galaxie, Nathan Fillon campe l'élève le plus populaire de Monstres Academy, Johnny Worthington, dans le film du même nom pour Pixar en 2013 !

Pour rééquilibrer le duo face au personnage enfantin de Castle, Stana Katic, dans le rôle de Kate Beckett fait ici office du personnage autoritaire devant rappeler à l'ordre l'auteur dès que ce dernier s'apprête à faire quelque chose de saugrenu, ce qui arrive... fréquemment ! Contrainte par sa hiérarchie, le personnage de Kate Beckett, un agent de police écorché par la vie, doit donc former un duo, pour le moins unique, avec Richard Castle.

Tout comme Nathan Fillon, la comédienne n'en est pas à sa première série ! Elle aussi canadienne, elle est née en 1978 et étudie la comédie dans nombreuses écoles aux Etats-Unis comme au Canada avant de commencer sa carrière. Après plusieurs passages dans des séries comme Alias, 24 Heures Chrono ou encore Heroes, Stana Katic est  également vue au cinéma aux côtés de James Bond dans Quantum of Solace. Mais c'est en 2009 que l'actrice décroche son plus grand rôle dans la série Castle, en interprétant le personnage féminin du duo-clé de Castle dans une posture rappelant son alter-ego des (Les) Enquêtes de Remington Steele.

Acteurs principaux mis à part, la série accueille bien sûr des personnages récurrents dont les interventions méritent attention. Au commissariat de police, Ruben Santiago-Hudson joue ainsi le Capitaine Montgomery, le supérieur de Kate Beckett. Il passe son temps à la canaliser tout en gérant le trublion Castle quand il ne fait pas en sorte de calmer les ardeurs de sa hiérarchie, notamment politique...  Le comédien, qui n'en est pas à son premier rôle dans une série télé, a fait du chemin avant d'arriver dans Castle, avec New York : Police Judiciaire ou À la Maison Blanche.

Kevin Ryan et Javier Esposito forment, quant à eux, un autre duo campé respectivement par Seamus Dever et Jon Huertas. Ce tandem de flics toujours au top est d'une aide précieuse pour Castle et Beckett tout en assistant au premier plan à leur relation orageuse et attirance aussi réciproque que silencieuse. Sur le plan de leur carrière respective, ces deux acteurs sont des habitués de rôles secondaires dans une foultitude d'épisodes de séries dont les personnages de Ryan et Esposito ne sont qu'une énième déclinaison...

A la maison,  Richard Castle affiche bien moins d'assurance qu'en service. Père surprotecteur d'une adolescente dont il a la garde, il est divorcé d'une femme quelque peu excentrique et gère également sa mère dont il assume la charge matérielle et financière.
Alexis Castle est donc jouée par Molly C.Quinn, une comédienne âgée d'à peine 16 ans pendant la première saison et qui s'est fait connaitre des téléspectateurs, notamment de Disney Channel, en interprétant Jennifer dans Avalon High et du public au cinéma, en assurant pour Walt Disney Pictures, le doublage de Belinda Cratchit dans Le Drôle de Noël de Scrooge.

Le personnage de Susan Sullivan,  la grand-mère d'Alexis et mère de Richard Castle est, à la ville, une ancienne actrice de théâtre qui tente de remonter sur les planches. Campée magistralement  par Martha Rodgers, un grand nom de la télévision américaine, elle est tout simplement flamboyante.  Rien d'étonnant à cela : la comédienne est, en effet, une habituée des soaps opéras ayant tenue 9 saisons, soit plus de 220 épisodes, dans la série Falcon Crest sur CBS et 5 saisons dans Dharma & Greg sur ABC

Bourrée d'humour, d'actions, de rebondissements mais aussi d'émotions, Castle dispose des ressources suffisantes pour plaire à un large public. L'ambiance que génère le faux couple Castle/Beckett (les deux tourtereaux n'exprimant jamais leur attirance l'un envers l'autre !) est, il est vrai, du pain béni pour les téléspectateurs qui se délectent alors des nombreuses situations cocasses créées... Il n'empêche ! Castle a été considérée au moment même de son lancement, et d'ailleurs dès sa commande par ABC,  comme une série B sans grande envergure, destinée simplement à « remplir » la nouvelle grille de la chaine. Contre toute attente, elle s'est mise à briller au point de valider sa saison et d'en appeler d'autres. Elle connait en fait le même phénomène de NCIS sur CBS, dont les audiences n'ont eu de cesse de croitre d'épisode en épisode et de saison en saison au point d'en faire un rendez-vous incontournable de la chaine.

Le parcours de Castle en France est là-aussi atypique. La série appartient d'abord au catalogue acquis par TF1 auprès d'ABC Studios. Mais la première chaine fait la fine bouche : ses programmateurs estiment, en effet, qu'ils n'ont pas de place pour elle sur leur grille déjà squattée par les séries policières comme Les Experts et ses déclinaisons ou Esprits Criminels, sans parler de Mentalist dont la diffusion s'apprête à être lancée. TF1 remet donc les droits de diffusion sur le marché français et c'est France 2 qui s'en porte acquéreur. Sans grande conviction là aussi. La chaine publique - dont les finances sont exsangues depuis qu'elle est privée des ressources de la publicité supprimée de ses écrans après 20 h - estime faire là une bonne affaire, niveau qualité/prix. Cette acquisition permettra, pense-t-elle sans beaucoup de risques, d'occuper à moindre coût les lundis soir de l'été 2010. France 2 prévoit d'ailleurs d'expédier la diffusion en proposant trois épisodes à la suite par soirée... Et là, surprise, l'audience de Castle croit de semaine en semaine au point de parvenir à battre presque systématiquement la Une. France 2 retient la leçon et décale la diffusion de la saison 2 à la rentrée de septembre histoire de conserver à ce moment de l'année où le public regarde beaucoup la télé un programme puissant. Signe de sa volonté de profiter au maximum de son aura sur la durée, elle décide de limiter sa diffusion à un seul épisode inédit par soirée ;  les deux autres étant des rediffusions de la saison précédente...

Castle est assurément l'une des meilleures séries policières de sa génération et promet de par son casting impeccable, ses enquêtes fédératrices et son humour bien dosé un avenir radieux au programme !

L'édition vidéo

Jaquette Castle - Saison 1
Jaquette Castle - Saison 1
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2009
Zone 2 Simple 2010