The Real O'Neals
Saison 1

The Real O'Neals - Saison 1
L'affiche
Titre original :
The Real O'Neals - Season 1
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
2 mars 2016 - 24 mai 2016
Genre :
Comédie
Création :
Joshua Sternin
Jennifer Ventimilia
Durée :
273 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Pilot
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : 2 mars 2016
Réalisé par : Todd Holland
Durée : 22 minutes
Les secrets de la famille O'Neal éclatent au grand jour...
2. The Real Papaya
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : 2 mars 2016
Réalisé par : Todd Holland
Durée : 22 minutes
Eileen a bien du mal à accepter l'homosexualité de Kenny...
3. The Real Lent
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : 8 mars 2016
Réalisé par : Todd Holland
Durée : 22 minutes
La famille O'Neal se prépare à fêter la Saint-Patrick.
4. The Real F Word
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : 15 mars 2016
Réalisé par : Christine Gernon
Durée : 22 minutes
C'est le premier jour au lycée depuis le coming-out de Kenny.
5. The Real Spring Fever
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : 22 mars 2016
Réalisé par : Phil Traill
Durée : 22 minutes
Eileen décide de chercher du travail.
6. The Real Man
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : 29 mars 2016
Réalisé par : Elliot Hegarty
Durée : 22 minutes
Pat, Jimmy et Kenny partent camper.
7. The Real Grandma
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : 5 avril 2016
Réalisé par : Silver Tree
Durée : 22 minutes
Agnes, la mère d'Eileen, débarque à l'improviste chez les O'Neal.
8. The Real Book Club
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : 19 avril 2016
Réalisé par : Victor Nelli Jr.
Durée : 22 minutes
La réunion du club de lecture d'Eileen tourne au vinaigre...
9. The Real Wedding
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : 26 avril 2016
Réalisé par : Rebecca Asher
Durée : 22 minutes
Kenny, aidé de sa mère, auditionne pour la pièce de théâtre du lycée.
10. The Real Retreat
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : 3 mai 2016
Réalisé par : Todd Holland
Durée : 22 minutes
Les enfants O'Neal passent un week-end au camp catholique du lycée.
11. The Real Other Woman
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 11
Date de Sortie USA : 10 mai 2016
Réalisé par : Rebecca Asher
Durée : 22 minutes
Kenny passe beaucoup de temps avec une femme très ouverte d'esprit.
12. The Real Other Rules
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 12
Date de Sortie USA : 17 mai 2016
Réalisé par : Eyal Gordin
Durée : 22 minutes
Le rendez-vous galant de Pat ne se passe pas du tout comme prévu...
13. The Real Prom
Genre : Episode télé
Série : The Real O'Neals
Saison 1 Épisode 13
Date de Sortie USA : 24 mai 2016
Réalisé par : Todd Holland
Durée : 22 minutes
Toute la famille O'Neal est réunie au bal de promo du lycée.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 09 juillet 2016

The Real O'Neals est une série américaine créée par Joshua Sternin et Jennifer Ventimilia, produite par ABC Studios et dont la première saison a été diffusée sur la chaîne ABC entre le 2 mars 2016 et le 24 mai 2016. La série reste pour l'instant inédite dans les pays francophones.

The Real O'Neals n'est pas la première œuvre issue d'une démarche collaborative entre Joshua Sternin et Jennifer Ventimilia. Amis de longue date, les deux auteurs signent en effet la quasi-totalité de leurs productions à quatre mains. Ils ont ainsi produit plus d'une soixantaine d'épisodes de That '70s Show, se faisant par là même un nom dans la profession, avant d'écrire les scénarios des films d'animation Rio et Yogi L'ours. Quand, en 2013, ils signent leur contrat avec ABC pour la production de The Real O'Neals, une seconde série est envisagée par le duo. Intitulée Changes, cette comédie devait mettre en scène la vie de deux vieux amis dont l'amitié se trouve chamboulée à la suite de la décision de l'un d'eux de changer de sexe. Cette série devait s'inspirer de la propre expérience de Jennifer Ventimilia, étant elle-même transgenre. Le projet, destiné à être diffusé lui aussi sur ABC, ne voit cependant jamais le jour, sans autre forme d'explication.

The Real O'Neals invite le téléspectateur à rencontrer le sympathique clan des O'Neal, une famille très catholique vivant à Chicago, dans l'Illinois. Sous leurs airs de famille modèle, les O'Neal cachent pourtant bien des secrets, qui ne tardent pas à éclater au grand jour. Ses membres doivent alors se serrer les coudes et s'unir contre l'opinion publique, tout en réapprenant à vivre ensemble.

Avant même sa diffusion, The Real O'Neals s'est attirée les foudres des groupes ultra-conservateurs américains, notamment celles de l'American Family Association et du Family Research Council. Les deux associations ont en effet crié au scandale dès lors qu'il a été question de mêler homosexualité et religion au sein du même programme. Il faut dire que la série s'inspire très librement de l'enfance et du coming-out de l'américain Dan Savage, un journaliste et activiste soutenant la cause LGBT ; de quoi déplaire davantage encore aux groupes conservateurs, ces derniers abhorrant les idées qu'il défend. Crédité comme producteur exécutif du show, Savage n'a en réalité que peu participé à la réalisation de la série, se contentant d'être présent lors du tournage du pilote et donnant de-ci de-là quelques notes et informations sur son propre coming-out et sa relation avec sa mère. Cela a pourtant suffit pour que les associations ultra-conservatrices montent au créneau et envoient des pétitions à ABC, appelant même au boycott de la série. Alors, tempête dans un verre d'eau ? Assurément, d'autant que la série ne se veut absolument pas biographique, tout juste Savage a-t-il proposé ses expériences de vie aux producteurs.

The Real O'Neals raconte donc le quotidien mouvementé des membres de la famille O'Neal, qui, lors d'une soirée de charité, se voient contraints de se révéler les uns aux autres leurs secrets respectifs. Malheureusement pour eux, ces révélations successives sont entendues par tous les membres de la paroisse et les membres de la famille doivent alors se battre pour affronter les regards réprobateurs de leur communauté.
La série gravite autour de Kenny O'Neal, un jeune adolescent de 16 ans qui annonce son homosexualité à sa famille. C'est à l'acteur débutant Noah Galvin qu'est confié le rôle de Kenny et force est de constater que le jeune homme s'en tire avec les honneurs. Il campe ainsi un adolescent à la fois attachant et irrésistiblement drôle.
Jimmy, le frère aîné de Kenny, est un jeune homme un peu benêt, anorexique, qui compense son manque de vivacité intellectuelle par le sport : il est lutteur dans l'équipe du lycée. Matthew Shively livre ici une prestation honnête avec le personnage de Jimmy même si ce dernier manque d'épaisseur psychologique. Sans compter que le frère athlète et stupide est un cliché passablement éculé.
La fratrie est complétée par la jeune Shannon, une adolescente de 14 ans qui se révèle être une manipulatrice profitant de toutes les occasions pour s'enrichir, quitte à détourner l'argent des paroissiens pour cela. Bebe Wood, déjà aperçue dans la série The New Normal, se voit confier le rôle. La jeune actrice délivre globalement une très bonne prestation, très convaincante en comploteuse au visage d'ange.
Face aux révélations de leurs enfants, les parents Pat et Eileen sont complètement désemparés tandis que leur secret éclate à son tour : ils envisagent de divorcer depuis plusieurs mois déjà !
C'est à Jay R. Ferguson (vu dans la série Mad Men) qu'est confié le rôle de Pat O'Neal. L'acteur livre ici une prestation de très bonne facture, parfaitement attachant dans son rôle de papa nouvellement célibataire et un peu dépassé.
Martha Plimpton (qui a joué dans la série Raising Hope) vient enfin compléter ce tableau de famille en endossant le rôle d'Eileen O'Neal, la matriarche ultra-catholique et conservatrice. Elle est indéniablement l'atout majeur de la série. Tout à fait convaincante en mère désemparée qui voit son petit monde parfait s'écrouler, l'actrice est tour à tour hilarante et touchante à souhait.

Force est de le reconnaître, certains personnages sont vraiment caricaturaux par moments. Ainsi Jimmy, l'athlète un peu bête ou Jodi, la tante délurée (interprétée par Mary Hollis Inboden) ne parviennent pas à se rendre attachants tant le traitement de leurs personnages est superficiel. En revanche, c'est dans la critique qu'elle fait de la société que The Real O'Neals brille par son intelligence. La série propose ainsi une analyse parfois acide mais toujours très drôle du conservatisme américain, de la religion et même de la communauté homosexuelle. Ne cédant pas aux sirènes des lieux communs et à la critique facile, The Real O'Neals propose en réalité de très bonnes idées et des scènes savoureuses.
Mais la série sait aussi se faire touchante comme en témoigne la relation développée au fil des épisodes entre Kenny et sa mère. Eileen se démène pour tenter d'accepter l'orientation sexuelle de son fils dans une démarche qui va pourtant à l'encontre de ses plus profondes croyances religieuses. De là, découlent de jolis moments de tendresse.

Reste toutefois à déplorer de voir certains thèmes traités plus maladroitement que d'autres, à l'image de l'anorexie de Jimmy dont il n'est plus question après deux épisodes seulement. L'idée était pourtant tout à fait séduisante sur le papier et sortait des sentiers battus, s’agissant d’un garçon.

Ayant été renouvelée pour une seconde saison prévue pour l'automne 2016 sur ABC, The Real O'Neals prendra peut-être du gallon maintenant que les bases sont posées : il lui faut pour tout à fait réussir pousser plus loin encore sa critique en offrant par là même à ses personnages un peu plus d'épaisseur psychologique. L’audace de Desperate Housewives en quelques sortes !

The Real O'Neals est au final une série très divertissante. Offrant un regard critique sur la société, teintée d'un humour qui manque rarement sa cible, la série a certes quelques défauts, mais vaut indéniablement le coup d'être regardée, tant son potentiel est grand.