Les Douze Noël de Kate
L'affiche
Titre original :
12 Dates of Christmas
Production :
ABC Family
Date de sortie USA :
Le 11 décembre 2011
Genre :
Comédie
Réalisation :
James Hayman
Musique :
Danny Lux
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Kate, un jeune femme au tempérament égoïste et solitaire, termine ses courses de Noël dans un grand magasin quand une démonstratrice lui vaporise par accident du parfum dans les yeux. A partir de ce moment, Kate revit douze fois la veille de Noël...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 03 décembre 2014

Les Douze Noël de Kate est un téléfilm de la collection des ABC Family Original Movies produit tout spécialement pour le réseau de télévision, ABC Family.

Bien avant son rachat par The Walt Disney Company, ABC Family du temps où elle s'appelait encore The Family Channel et Fox Family marquait les 25 jours de décembre précédant Noël en diffusant des programmes de Noël faits de classiques du cinéma, de dessins animés et autres téléfilms. Elle a bien évidemment conservé cette habitude après son changement de propriétaire. Depuis 1996, la chaîne propose même un, deux ou trois téléfilms totalement inédits, pour la plupart produits par elle, spécialement pour les fêtes de Noël. C'est devenu ainsi une tradition que les téléspectateurs attendent avec impatience ; le bloc de programmes, 25 Days of Christmas, étant désormais un incontournable des fêtes des Noël et enregistrant de jolis scores d’audience.

Les Douze Noël de Kate est une comédie romantique de Noël typique du genre. Le téléspectateur se retrouve donc devant une jeune fille célibataire qui doit appendre à retrouver les valeurs de Noël : le partage, l'amour, la famille et la générosité. Pour cela, les scénaristes reprennent l'idée, mille fois vue et revue, de faire revivre à l'infini un même jour à l'image du film de 1993 de Columbia Pictures, Un Jour Sans Fin, avec Bill Murray. Au tout début, Kate a ainsi dans l'idée, le jour de Noël, de reconquérir son ex-petit copain Jake, d'expédier le repas de famille et d'écourter son rendez-vous arrangé avec Miles. Mais voilà, à force de se répéter, ce fameux 24 décembre va commencer à la faire évoluer sensiblement. Elle cherche alors à comprendre les raisons de l’échec de sa relation avec Jake, prend du temps pour connaitre sa voisine, découvre les valeurs morales de sa belle-mère, nouvelle épouse de son père veuf, et s’autorise peu à peu à tomber amoureuse du beau Miles. Le téléfilm utilise d’ailleurs à fond l'idée de la redite des mêmes jours en proposant à chaque tour des réveillons vraiment différents dont un où Kate se lâche complètement, sachant pertinemment que le jour va, quoi qu'il arrive, se répéter.

Côté casting, Les Douze Noël de Kate affiche un joli bilan.
Kate est, en effet, interprétée par une Amy Smart plutôt convaincante et attachante dans ce qui est son premier rôle pour une entité de The Walt Disney Company. Elle sait être fraiche et joyeuse en restituant à merveille cette working-girl un peu paumée sentimentalement et qui cherche à poser ses valises.
La jeune comédienne est servie par l'acteur Mark-Paul Gosselaar qui assume lui le rôle de Miles. Il est surtout connu pour avoir été Zack Morris dans la série Disney Channel, Bonjour, Miss Bliss, puis la série dérivée produite par NBC et bien plus connue, Sauvés par le Gong. Miles est ici un garçon quasi rêvé, beau gosse, paysagiste de son état, joueur de hockey, et entraineur pour les adolescents en perte de repaires. Il est le gendre idéal qui ne va pas tarder à faire chavirer le cœur de la belle Kate.
Enfin, Jack l'ex-fiancé de Kate, est campé par Benjamin Ayres. Ce dernier a déjà participé à un ABC Family Original Movie en 2007 dans Un Fiancé pour Noël. Ici, il joue le jeune homme qui, s’il reste très ami avec Kate, a pris conscience que sa relation amoureuse avec elle ne le rendait pas heureux obnubilée que la jeune femme était, plus par son mariage et sa condition que par lui-même.

Les Douze Noël de Kate est un téléfilm idéal pour Noël, à regarder au coin du feu, romantique et magique à la fois. A savourer.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.