Studio Ghibli

Un peu d’histoire...

Fameux studio d'animation japonais, Ghibli voit le jour en 1985, dans la foulée du succès du film Nausicaä de la Vallée du Vent. Sa création est due aux animateurs de renom, Hayao Miyazaki et Isao Takahata, qui s'associent pour l'occasion avec la compagnie Tokuma Shoten, éditrice du magazine sur l'animation, Animage.

Le studio doit son nom à Hayao Miyazaki qui souhaitait, avec lui, symboliser la volonté de voir sa structure naissante jouer un rôle d'éclaireur dans le secteur de l'animation japonaise, y faisant souffler un vent de nouveauté. Venu de l'italien, Ghibli désigne, en effet, à la base, un vent chaud provenant du Sahara. Le vocable s'est d'ailleurs popularisé dans de tristes conditions, au cours de la Seconde Guerre Mondiale, sur l'initiative des aviateurs de la Regia Aeronautica qui avaient alors pris l'habitude de dénommer ainsi leurs appareils.

La particularité du studio Ghibli est de se concentrer sur la production de longs métrages d'animation ; une intention louable tant son pays d'origine -le Japon- n'a d'intérêts que pour les séries télévisées et vidéos. Aussi, afin de lui permettre de faire sa place sur le marché très disputé de l'animation japonaise, Hayao Miyazaki et Isao Takahata ont toujours exigé des œuvres produites sous son label, un très haut niveau de qualité, aussi bien technique que scénaristique ; un de leurs thèmes de prédilection étant d'ailleurs le rapport de l'Homme à la Nature.

En juillet 1996, la Walt Disney Company obtient l'exclusivité des droits de distribution à l'internationale des films du studio Ghibli, à l'exception notable du film Le Tombeau des Lucioles et du téléfilm Tu Peux Entendre la Mer. Elle obtient également le droit de distribution vidéo, non seulement à l'étranger, mais aussi sur le sol japonais, des films du label, passés et futurs. La démarche n'est pas anodine : les longs-métrages Ghibli sont, en effet, les seuls à battre allégrement au box-office nippon les grands classiques Disney ou les films Pixar. Ghibli attise d'ailleurs très vite les convoitises au point de voir la Fox et Warner se mettre aussi sur les rangs ! Disney rafle finalement la mise au prix d'une concession peu habituelle pour Mickey et ses amis. Le studio aux grandes oreilles (et à l'appétit féroce !) est, il est vrai, le seul des prétendants à garantir une autonomie artistique totale à Ghibli, avec promesse à la clé de jamais dénaturer les œuvres à l'occasion de leurs sorties internationales, Etats-Unis compris. En outre, Disney s'engage à investir dans presque tous les projets de films Ghibli à hauteur de 10% du budget total, et ce, à compter de Mes Voisins les Yamada.

En France, Walt Disney Studios Motion Pictures - France distribue au cinéma tous les nouveaux films du studio japonais à partir de la signature de l'accord cadre. Elle profite également de la dynamique créée pour sortir en salles, certaines des œuvres plus anciennes telles Le Château dans le Ciel (2003), Kiki, La Petite Sorcière (2004), Pompoko (2006) et Nausicaä de la Vallée du Vent (2006). Sa petite sœur applique d'ailleurs une politique identique sur le marché de la vidéo. Walt Disney Studios Home Entertainment - France, en plus des éditions DVD des films sortis au cinéma, reprend, en effet, les droits vidéos de Mon Voisin Totoro, de Porco Rosso et de Mes Voisins les Yamada et propose même directement en DVD Souvenirs Goutte à Goutte (sans toutefois le doubler en français !). Disney France n'a toujours pas fait son choix pour Si Tu Tends l'Oreille, alors même que ce film a bien été distribué en vidéo par Disney aux Etats-Unis.

Enfin, au Japon, Walt Disney Studios Home Entertainment a également distribué en vidéo, du moins durant un temps limité, des oeuvres de jeunesse d'Hayao Miyazaki et d'Isao Takahata telles que Panda Petit Panda, Le Château de Cagliostro, Kié la Petite Peste, Gauche le Violoncelliste, Sherlock Holmes ou Anne, la Maison aux Pignons Verts - Le Film.

Voici la liste exhaustive de tous les films du studio Ghibli, distribués par Disney.

Liste des films d'animation

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Nausicaä de la Vallée du Vent
Animation 2D • Japon
1984
Cinéma
1984
Cinéma
002
Le Château dans le Ciel
Animation 2D • Japon
1986
Cinéma
1986
Cinéma
003
Mon Voisin Totoro
Animation 2D • Japon
1988
Cinéma
1988
Cinéma
004
Le Tombeau des Lucioles
Animation 2D • Japon
1988
Cinéma
1988
Cinéma
005
Kiki, La Petite Sorcière
Animation 2D • Japon
1989
Cinéma
1989
Cinéma
006
Souvenirs Goutte à Goutte
Animation 2D • Japon
1991
Cinéma
1991
Cinéma
007
Porco Rosso
Animation 2D • Japon
1992
Cinéma
1992
Cinéma
008
Animation 2D • Japon
1993
Télévision
1993
Télévision
009
Pompoko
Animation 2D • Japon
1994
Cinéma
1994
Cinéma
010
Si Tu Tends l'Oreille
Animation 2D • Japon
1995
Cinéma
1995
Cinéma
011
Princesse Mononoké
Animation 2D • Japon
1997
Cinéma
1997
Cinéma
012
Mes Voisins les Yamada
Animation 2D • Japon
1999
Cinéma
1999
Cinéma
013
Le Voyage de Chihiro
Animation 2D • Japon
2001
Cinéma
2001
Cinéma
014
Le Royaume des Chats
Animation 2D • Japon
2002
Cinéma
2002
Cinéma
015
Le Château Ambulant
Animation 2D • Japon
2004
Cinéma
2004
Cinéma
016
Les Contes de Terremer
Animation 2D • Japon
2006
Cinéma
2006
Cinéma
017
Ponyo sur la Falaise
Animation 2D • Japon
2008
Cinéma
2008
Cinéma
018
Arrietty - Le Petit Monde des Chapardeurs
Animation 2D • Japon
2010
Cinéma
2010
Cinéma
019
La Colline aux Coquelicots
Animation 2D • Japon
2011
Cinéma
2011
Cinéma
020
Le Vent se Lève
Animation 2D • Japon
2013
Cinéma
2013
Cinéma
021
Le Conte de la Princesse Kaguya
Animation 2D • Japon
2013
Cinéma
2013
Cinéma
022
Souvenirs de Marnie
Animation 2D • Japon
2014
Cinéma
2014
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Studio Ghibli Présente

001
Animation 2D • Japon
1968
Cinéma
1968
Cinéma
002
Animation 2D • Japon
1972 • 1973
Cinéma
1972 • 1973
Cinéma
003
Animation 2D • Japon
1979
Cinéma
1979
Cinéma
004
Animation 2D • Japon
1981
Cinéma
1981
Cinéma
005
Animation 2D • Japon
1982
Cinéma
1982
Cinéma
006
Animation 2D • Japon
1984
Cinéma
1984
Cinéma
007
Animation 2D / Film "Live" • Japon
1987
Cinéma
1987
Cinéma
008
Animation 2D • Japon
2010
Cinéma
2010
Cinéma