La Bataille pour Endor
Star Wars : Les Aventures des Ewoks

Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor
L'affiche
Titre original :
Ewoks : The Battle for Endor
Production :
Lucasfilm Ltd.
Date de sortie USA :
Le 24 novembre 1985
Distribution :
20th Century Fox
Genre :
Science-fiction
Réalisation :
Jim Wheat
Ken Whea
Musique :
Peter Bernstein
Durée :
94 minutes

Le synopsis

Une armée dirigée par les sombres Terak et Charal se lance à l'attaque du village des Ewoks. Alors que son frère et ses parents périssent durant l'assaut, Cindel et Wicket parviennent à échapper aux assaillants. Dans leur fuite, ils croisent un vieil homme, Noa, accompagné de son petit compagnon Teek qui décident de les aider à combattre Terak et ses troupes...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 24 juin 2017

Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor est un téléfilm diffusé le 24 novembre 1985 sur ABC. Proposé deux ans après la sortie du dernier opus de la première trilogie au cinéma, son récit se situe chronologiquement entre Star Wars : L'Empire Contre-Attaque et Star Wars : Le Retour du Jedi mais après Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Caravane du Courage.

Star Wars : Le Retour du Jedi clôture donc, et pour un temps indéterminé à l'époque, l'aventure de La Guerre des Étoiles au cinéma. Pourtant George Lucas veut continuer de faire vivre sa saga. Pour cela, il met en chantier un téléfilm en contrôlant cette fois-ci lui-même l'aspect artistique du projet. Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Caravane du Courage est ainsi diffusé le 25 novembre 1984 sur ABC et rencontre un immense succès devenant l’une des meilleures audiences de l'année pour la chaîne. Une suite et une série télévisée animée sont alors lancées dans la foulée ; le  second opus changeant toutefois de réalisateur par rapport au premier. La réalisation est, en effet, confiée aux frères Jim Wheat et Ken Wheat qui avouent eux-mêmes qu'ils ne sont pas très fans du premier film et veulent donc apporter leurs touches personnelles à l'univers. Ils s'attèlent ainsi avec George Lucas au scénario, aidés dans un deuxième temps de Phil Tippett et Joe Johnston. Ce dernier, qui se fera connaître en étant le futur réalisateur de Chérie, J'ai Rétréci les Gosses, Les Aventures de Rocketeer et Captain America - First Avenger, occupe également  sur le projet le poste de réalisateur de la deuxième équipe ainsi que celui de directeur artistique.

À l'origine, le téléfilm devait faire intervenir toute la famille de Cindel mais George Lucas qui venait de découvrir Heidi voulait que la petite fille soit orpheline et se lie d'amitié avec un vieil ermite un peu bougon. L'une des conséquences de ce souhait est ainsi de faire mourir les parents de la petite fille ainsi que son frère Mace, qui avait été pourtant l'un des grands rôles du premier opus. Le début du téléfilm est de la sorte un peu violent, du moins psychologiquement car la petite Cindel se retrouve sans famille avec le seul Wicket, l'Ewok, comme ami. Les auteurs n'ont toutefois pas voulu trop appuyer sur le traumatisme de la petite fille, ne la faisant pas pleurer de la perte de ses parents. Alors certes, une scène lui fait dire que sa famille lui manque mais clairement son parcours psychologique est réduit à la portion congrue et tout est fait pour ne pas gêner les jeunes téléspectateurs dans leur processus d'identification à l'héroïne. La tristesse de la petite fille sera ainsi plus appuyée à la fin du récit quand elle quitte en larmes ses amis Ewoks d'Endor alors que le traumatisme d'être devenue orpheline ne semblait pas l'avoir bouleversée plus que cela. Le but est donc clairement de divertir les plus jeunes en partant à l'aventure avec les Ewoks et non pas de les faire réfléchir sur l'idée de se retrouver sans parents.

Malgré cette nouvelle approche un peu déroutante par rapport à la psychologie du personnage principal, Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor s'avère scénaristiquement de bien meilleure qualité que le premier opus. Tout est ici bien mieux rythmé et un adulte suivra avec un plaisir certain les aventures de Cindel et Wicket. Le téléfilm alterne ainsi les scènes d'actions avec des moments plus calmes et permet de poser ses personnages. En fait, l'ambiance tire plus vers un film de fantasy à la Willow, avec ses monstres (les Maraudeurs) et sa sorcière (Charal) plutôt que vers un opus de science-fiction, même si les navettes stellaires et leur énergie de propulsion sont au centre de l'intrigue. C'est d'ailleurs peut-être ce mélange hybride qui donne tout son charme au long-métrage et qui fait qu'à la différence de son aîné, il se regarde avec bienveillance et ce, malgré le poids des années et l'aspect daté de l'ensemble.

Par contre, Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor possède les même défauts que le précédent opus par rapport à la cohérence avec l'univers Star Wars. De nombreuses différences étonnent ou contredisent le film de la première trilogie, Star Wars : Le Retour du Jedi. La première est que la lune forestière d'Endor n'est pas constituée que d'arbres de type sequoia comme dans le sixième épisode de la saga. Dans le téléfilm, s'y remarquent des déserts, des sous-bois avec de petits arbres décharnés, des pleines désertiques et des montagnes. Bref des paysages variés ! Des animaux terriens tels que des chevaux ou des corbeaux sont également visibles dans le téléfilm là où le film montrait plutôt des créatures uniquement extraterrestres. Le village des Ewoks se retrouve également au raz du sol pour des raisons de facilité de tournage et de budget resserré. Autre élément différenciant, Wicket parle le Basic, la langue de Star Wars, alors que dans le sixième épisode de la saga, l'espèce n'arrive pas à communiquer avec Leia en dehors de geste ou alors avec l'aide du droïde de protocole C-3PO. Ici, le petit Ewok balbutie des phrases et parvient parfaitement à se faire comprendre des humains, sans intermédiaires. Dernière chose, la magie semble très présente dans les téléfilms là où seules des croyances transparaissaient au cinéma.

Encore une fois, les effets spéciaux de Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor sont de toute beauté. Industrial Light & Magic a réellement ici fait des merveilles. L'animation image par image est notamment utilisée pour les créatures comme les dragons ou les blurrg, ces animaux servant de montures aux Maraudeurs. Si la technique a considérablement vieilli, elle n'en demeure pas moins de qualité surtout pour un programme de télévision. Plus impressionnant encore est la technique du matte painting, trucage consistant à incorporer une partie du décor sous forme de peinture à d’autres éléments tournés. Les plans de nuit avec la planète géante gazeuse Endor sont ainsi particulièrement magnifiques.

Les personnages de Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor ne sont manifestement pas le point fort du téléfilm mais ils fonctionnent assez bien pour que le public arrive à s'intéresser à eux.
En réalité, le personnage le plus fragile est la jeune Cindel, toujours jouée par Aubree Miller. Si la petite fille est parfaite pour que les jeunes téléspectateurs s'attachent aux aventures, il est évident que la petite actrice délivre un jeu plus que limité. Elle ne semble jamais vraiment touchée de la mort de sa famille et a plutôt l'air de subir l'action. Après, ce bilan est somme toute cohérent : le personnage reste une petite fille perdue dans une lune au fin fond de la galaxie. Mais voilà, elle n'arrive pas vraiment à se rendre touchante et ce sont donc les autres personnages qui font le boulot, y compris dans le rendu de l'émotion.
Wicket est dans ce contexte le jeune Ewok qui se prend d'amitié avec Cindel et qui rencontrera plus tard la Princesse Leia. Toujours tenu pas Warwick Davis, le petit personnage arrive à être aussi attachant que courageux, aidé en cela par des dialogues simples mais qui sont immédiatement compréhensibles du public.
Parmi les anciens personnages du premier téléfilm, Eric Walker reprend son rôle de Mace pour être tué quasi en ouverture tandis que le père Jeremitt voit son acteur passer de Guy Boyd à Paul Gleason. La mère, quant à elle, n'est vu qu'allongée sur le ventre sans que son visage ne soit aperçu.
Dans sa fuite, Cindel rencontre également Noa, un vieux naufragé de l'espace, ermite solitaire, qui essaye de quitter la Lune d'Endor depuis des années. Assez bourru et grognon, il va vite tomber sous le charme de la petite fille mais surtout donner de la consistance à l'aventure pour que le public adulte s'y intéresse : même si l'acteur Wilford Brimley ne livre pas un jeu d'une qualité exceptionnelle, le personnage arrive tout de même à se rendre attachant.
Il est aidé en cela par son animal de compagnie Teek, la véritable révélation du téléfilm. Cet habitant de lune est, en effet, une créature, encore plus petite qu'un Ewok, qui a la capacité de courir très vite. Intelligent, il se sait se faire comprendre sans dire un mot, uniquement avec de petits sons. Véritablement attachant, il est impossible de résister à cette petite bouille, par forcément avenante, mais terriblement touchante.
Côté méchant, Terak est le roi des Maraudeurs et le grand vilain du film. Écrasé lui aussi sur Endor depuis des décennies, il a finalement fait construire un château dans une plaine désertique de la lune forestière. Ayant appris la présence d'humains, il lance une attaque afin de récupérer un générateur stellaire tuant ainsi presque toute la famille et capturant de nombreux Ewoks. Parfois effrayant, son destin en fin de téléfilm est un peu facile mais finalement très proche de ce qui est vu dans les productions fantastiques des années 80.
Le roi est aidé par une sorcière humaine du nom de Charal, jouée par Siân Phillips et possédant des pouvoirs magiques venus d'une bague rouge qui lui permet de se métamorphoser soit en corbeau, soit en très belle femme. Effrayée par le roi, elle concentre tout de même pour elle un certain pouvoir qui la rend inquiétante notamment en raison de son côté sournois qui fait qu'il est difficile de lui faire confiance.

Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor est donc diffusé le 24 novembre 1985 sur ABC. Le téléfilm est nommé trois fois aux Emmy Awards et gagne le trophée pour les Meilleurs Effets Spéciaux. Il a droit à une diffusion au cinéma à l'international, notamment au Royaume-Uni. En France, il ne sortira qu'en VHS, dans un premier temps en location puis à la vente. Le film est aussi légèrement modifié lors de sa sortie en vidéo sur un ou deux dialogues et la coupe de deux petites scènes par rapport à la diffusion télévisée. Enfin, l'opus sort en DVD en 2004 aux USA. Il est d’ailleurs fortement regrettable que la Fox ait proposé, en 2005, pour l'édition française un nouveau doublage faisant perdre beaucoup de nostalgie aux spectateurs ayant découvert le film enfant. Toujours côté produit dérivé, chose notable s'agissant d'un téléfilm, un livre pour la jeunesse écrit par Cathy East Dubowski est édité aux États-unis en 1986 sous le titre de The Ring, the Witch, and the Crystal : An Ewok Adventure.

Au delà de son succès en télévision, Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor aura un impact sur l'univers étendu de Star Wars. Le premier d'entre-eux se remarque dans Star Tours. Avant d'emprunter les rampes d'accès à la cabine, les futurs passagers se voient, en effet, rappeler les procédures d'embarquement et les consignes de sécurité par le biais d'une vidéo-conférence d'une hôtesse de l'air de la compagnie. Une des vidéos montre comment attacher sa ceinture et il peut être vu une femme expliquer le processus à une créature qui s'avère être Teek. Le personnage de Cindel est, quant à elle, cité dans le roman La Crise de la Flotte Noire - 3 : Le Défi du Tyran où le lecteur apprend qu'elle est désormais adulte et qu'elle est devenue journaliste. Enfin, autre détail important, dans le livre encyclopédique The Illustrated Star Wars Universe, Kevin J. Anderson mentionne le personnage de Chacal et affirme qu'il s'agit en fait d'une Sœur de la Nuit comme introduit dans le roman Le Mariage de la Princesse Leia par Dave Wolverton. Depuis, le téléfilm et les romans sont évidemment devenus Légendes et ne font plus partie de l'Univers Officiel de Star Wars.

Bien meilleur que le premier opus, Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor a plutôt bien vieilli. Même si au final, sa ressemblance avec Star Wars est assez mince mis à part les Ewoks et quelques vaisseaux spatiaux, le téléfilm est une fiction sympathique de fantasy typique des années 80.

L'équipe du film

1944 • ....
Scénariste

L'édition vidéo

Jaquette Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor
Jaquette Star Wars : Les Aventures des Ewoks - La Bataille pour Endor
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2004
Zone 2 Simple 2005

Nos Réseaux Sociaux